Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Janet Frame [Nouvelle-Zélande]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Janet Frame [Nouvelle-Zélande]   Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeDim 25 Fév 2007 - 19:09

Voici déjà son visage...


Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Culture-faces-kiwi1_imagesia-com_z7bo

Je suis en train de lire Le lagon , je ne manquerai pas de venir vous en parler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Janet Frame [Nouvelle-Zélande]   Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeDim 25 Fév 2007 - 19:33

Janet Frame est née en 1924 et décédée en janvier 2004, à Dunedin, en Nouvelle-Zélande.

Malade de solitude et de timidité, condamnée à l'incompréhension et à l'isolement parce que trop différente, elle s'exile dans son monde intérieur.
Soi-disant schizophrène, elle entre à l'hôpital psychiatrique où, pendant sept ans, elle subit près de deux cents électrochocs.
Elle a écrit onze romans, cinq recueils de nouvelles, un recueil de poèmes et une autobiographie où elle raconte comment l'écho favorable qu'à reçu son premier recueil de nouvelles, The Lagoon, pousse les médecins de Dunedin à retarder une lobotomie programmée.

Janet Frame part alors vivre à Auckland. Elle rencontre l'écrivain Franck Sargeson qui, après qu'elle ait achevé son premier roman, Owls Do Cry, la convainc de postuler pour une bourse à l'étranger.
Une fois en Europe, Janet Frame consulte un médecin londonien qui réfute le diagnostic de schizophrénie des médecins néo-zélandais.
A partir de là, libérée de ce verdict et de la menace qui pesait sur elle, elle rentre dans son pays pour se consacrer à l'écriture.

En 1990, Jane Campion a adapté au cinéma son autobiographie sous le titre Un ange à ma table.
Lauréate du Prix Nobel en 2003, elle meurt en 2004 d'une leucémie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Janet Frame [Nouvelle-Zélande]   Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeLun 26 Fév 2007 - 20:18

Le Lagon a été publié en 1951 et, cette année-là, il a sauvé Janet Frame de la lobotomie à laquelle elle était promise.

Marquée par la mort accidentelle de ses deux sœurs, Janet Frame était atteinte de troubles psychologiques.

Après une tentative de suicide, elle a été soupçonnée de schizophrénie et a été placée, à partir de 1947, dans différentes institutions psychiatriques. Elle y a subi pendant huit ans des centaines d'électrochocs - dont elle dira plus tard qu'ils lui ont «enlevé toute mémoire».

Cette série de nouvelles est très émouvante car elle les a écrites alors qu’elle était internée.

Elles portent bien sûr la marque de cette situation. A la fois par ce qu’elles évoquent (mais pas toutes… et, pudiquement...sans excès) et aussi par l’écriture particulière où la grammaire bousculée traduit le trouble de l’auteur.

Le réel et l’imaginaire se confondent, souvent par une voix parlée, qui pourrait être celle d’un(e) enfant, ou des dialogues non ponctués... L’inquiétude sourd dans l’esprit des enfants, les adultes ne semblent pas toujours à même de les rassurer…La folie, la mort sont présentes…La poésie aussi…

J’ai trouvé un charme incomparable à ce livre.

Grâce à lui, Janet Frame avait obtenu une bourse qui lui permettait de voyager à l’étranger. A Londres, un médecin a réfuté le diagnostic de ses confrères néo-zélandais. « Keep on writing ! » lui a-t-il conseillé.

Et Janet Frame fut sauvée par l’écriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Janet Frame [Nouvelle-Zélande]   Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeLun 26 Fév 2007 - 20:20

Le lagon (extrait):

Ma soeur aînée s'appelait Myrtle, elle avait des fossettes aux genoux et des cheveux blonds bouclés et elle était capable de me pincer très fort quand elle était en colère après moi. Elle avait vraiment très envie d'être une adulte. Une fois elle est allée en vacances dans le Sud où le thé des bois et les pensées orange poussent sur les collines, et les gens ont des abeilles, et des vergers où l'herbe est humide et argentée de givre le matin, et les pommes tombées font platch platch sous le pied. Dans le Sud Myrtle est tombée amoureuse de Vincent. Tu te marieras avec moi demandait Vincent. Je peux attendre. Vincent aussi avait vraiment très envie d'être un adulte c'est pourquoi il utilisait les mots qu'ils utilisent dans les films. Tu te marieras avec moi je peux attendre. Bientôt je gagnerai suffisamment pour nourrir une femme et une famille. Ne t'inquiète pas chérie je peux attendre.

Depuis le Sud Myrtle est rentrée à la maison toute sourires secrets et gloussements. Vincent disait-elle. Vincent ceci Vincent cela. Parfois des lettres arrivaient et moi qui étais la confidente de Myrtle j'avais le privilège de me pelotonner au bout du lit en disant lis-nous ce passage encore, lis le passage que tu as sauté la dernière fois.

Bon l'histoire d'amour de Myrtle est morte de ce qu'on appelle une mort naturelle.
Vincent est venu séjourner chez nous, et en l'observant dans ses manières intimes de manger et de boire et d'aller dans la salle de bain pour un rasage raté, Myrtle a décidé qu'après tout elle ne se marierait pas, qu'elle serait actrice. Jean Harlow ou Ginger Rogers. Myrtle ressemblait à Ginger Rogers. Même moi qui pensais ressembler secrètement à Janet Gaynor, j'étais capable d'affirmer sans malice et avec honnêteté que Myrtle ressemblait à Ginger Rogers. La chevelure les formes la beauté l'étoffe d'une grande actrice. Est-ce que je lui ressemble vraiment dis-moi vraiment, et elle commençait à fredonner pour elle-même, mais suffisamment fort pour que j'entende et réalise qu'il y avait là une autre Ginger Rogers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Janet Frame [Nouvelle-Zélande]   Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeLun 26 Fév 2007 - 20:21

Janet Frame :

Onze romans, cinq recueils de nouvelles, un recueil de poèmes et une autobiographie (adaptée au cinéma par Jane Campion en 1990 sous le titre Un ange à ma table).

BIBLIOGRAPHIE partielle:

Ma terre, mon île - Un ange à ma table T1 -1992

Un été à Willowglen - Un ange à ma table T2 -1995

Le messager - Un ange à ma table T3 -1996

Le jardin aveugle 1998

Visages noyés 1964

Les hiboux pleurent vraiment 1994

La fille-bison 2002

Poussière et lumière du jour 1995

La Chambre close -1986
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Janet Frame [Nouvelle-Zélande]   Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeLun 26 Fév 2007 - 20:46

Merci, mille fois merci coline pour cette bibliographie grâce à laquelle ma LAL va encore augmenter...dois-je vraiment de remercier d'ailleurs :)
Bah, ce n'est pas grave, j'aime les découvertes littéraires et mes livres entassés dans la bibliothèque ne sont plus à une année près! cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Chimère
Agilité postale
Chimère

Messages : 995
Inscription le : 24/02/2007
Age : 47
Localisation : Bordeaux

Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Janet Frame [Nouvelle-Zélande]   Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeSam 7 Avr 2007 - 19:46

Je confirme que Le lagon est un très beau recueil de nouvelles. Il suffit de quelques mots, quelques lignes, et tout est là, la joie, la tristesse, les instants d'enfance, la vie, la mort, pas besoin de plus que ces quelques mots. Et là, je vais pleurer si ma biblio n'a pas d'autres livres de Janet Frame. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alivreouvert.over-blog.net
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Janet Frame [Nouvelle-Zélande]   Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeSam 7 Avr 2007 - 19:56

Chimère a écrit:
Je confirme que Le lagon est un très beau recueil de nouvelles. Il suffit de quelques mots, quelques lignes, et tout est là, la joie, la tristesse, les instants d'enfance, la vie, la mort, pas besoin de plus que ces quelques mots. Et là, je vais pleurer si ma biblio n'a pas d'autres livres de Janet Frame. Crying or Very sad

C'est comme une piqûre de rappel...tu me donnes soudain l'envie de lire très bientôt un autre livre de Janet Frame.Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Janet Frame   Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeJeu 23 Oct 2008 - 0:32

Je reviens sur la biographie de Janet Frame et sur un point qui reste
obscur ou contesté.
Les traductrices françaises du Lagon précisent que Janet Frame, après avoir été diagnostiquée schizophrène et avoir subi pendant 8 années
des séances d'électrochocs, fut sauvée d'une lobotomie grace au succès
de son premier livre, en l'occurence Le Lagon.
Elle partit en Europe et consulta un médecin londonien qui infirma le diagnostic des médecins néo-zélandais.
Continuez à écrire lui dit ce médecin.
" A partir de là, libérée du terrible verdict et de la menace qui pesait sur elle, Janet Frame a pu rentrer dans son pays pour se consacrer à l'écriture."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Janet Frame [Nouvelle-Zélande]   Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeJeu 11 Déc 2008 - 23:54

Découvrant et regardant "par hasard" dans les années 90 le film de Campion à la Télé (elle est bonne à quelque chose, des fois...), j'étais fortement intrigué par cette vie: maladie ou pas, c'est sécondaire: il y a une créativité qu'on les freins sont enlevés et qu'on reçoit un retour positif.

Après le film j'ai acheté et lu la trilogie autobiographique complète...très impressionante! Et "Les visages noyés".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Janet Frame [Nouvelle-Zélande]   Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeVen 12 Déc 2008 - 12:12

tom léo a écrit:
Après le film j'ai acheté et lu la trilogie autobiographique complète...très impressionante! Et "Les visages noyés".

Je me suis précipitée pour voir ce que cachait ce beau titre d'une auteure qui m'a marquée...
Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Frame_10

NOTE DE L'ÉDITEUR :
Visages noyés est un roman aussi vaste, profond et inattendu que la folie elle-même. Janet Frame y décrit ce qu'elle a connu : l'enfermement dans les hôpitaux psychiatriques, la peur des « gens normaux » à l'égard des « fous », et les chemins qu'emprunte la frayeur pour punir ceux qui se rebellent. Damnés de la terre et du monde, les fous au visage ici caressé n'ont pour se défendre de la cruelle réalité du monde qu'une seule possibilité : créer leur propre univers.

Extrait:
"Le train sortit lentement de la gare de Cliffhaven. Il accéléra en passant devant les remblais où croissaient follement pois de senteur sauvages et ajoncs. Il longea les petits jardins où, sur les cordes à linge, la lessive étendue empestait l'eau savonneuse, où — dans les poulaillers — des poules grasses d'une blancheur de neige picoraient et grattaient le sol pierreux, le derrière en l'air. Je renonçai bientôt à distinguer les tours de l'hôpital qui disparaissaient entre les collines. Je pris l'attitude indolente du voyageur qui hume la fumée du train et je regardai rêveusement les formes bizarres des arbres morts, les moutons qui paissaient avec acharnement et les vaches qui battaient l'air de leur queue et se rassemblaient déjà pour la traite. Cliffhaven disparut de mon esprit aussi facilement que le soleil descend dans le ciel et glisse entre la ligne d'horizon et le bas des nuages.
Tout à coup, le train s'arrêta en pleine brousse, parmi les eucalyptus et l'herbe, puis on l'aiguilla sur une voie de garage pour laisser passer l'express qui faisait route vers le sud. Il resta si longtemps en attente qu'il avait l'air d'être abandonné. On avait l'impression qu'il allait devenir la proie de la rouille, des mauvaises herbes et du silence, ces dangers qui menacent hommes et machines, qu'ils soient en marche ou à l'arrêt. Cela me rappela une dernière fois Cliffhaven et ceux qui y vivaient. Etait-il nécessaire de les mettre sur une voie de garage pour permettre au reste de l'humanité de circuler librement ? Et où allaient-ils donc, tous les autres ?
Mais le train s'ébranla, je m'endormis et j'oubliai mes préoccupations. Cliffhaven était loin, très loin. Et je ne serais plus jamais malade, n'était-il pas vrai ?"


Tom Léo, pourrais-tu nous en dire davantage sur ce livre?... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Janet Frame [Nouvelle-Zélande]   Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeVen 12 Déc 2008 - 18:56

Comment ai-je pu manquer de fil ? Merci coline, pour cet auteur que je connaissais de nom, comme toujours, mais dont je n'avais rien lu jusqu'ici. C'est bien noté...

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Janet Frame [Nouvelle-Zélande]   Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeVen 12 Déc 2008 - 19:45

domreader a écrit:
Comment ai-je pu manquer de fil ? Merci coline, pour cet auteur que je connaissais de nom, comme toujours, mais dont je n'avais rien lu jusqu'ici. C'est bien noté...

Et moi j'ai commandé Visages noyés...grâce à Tom Léo qui a drôlement bien fait de faire remonter ce fil... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Janet Frame [Nouvelle-Zélande]   Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeVen 12 Déc 2008 - 20:01

coline a écrit:

Tom Léo, pourrais-tu nous en dire davantage sur ce livre?... Wink

La lecture date d'au moins une dizaine d'année et à l'époque je prenais aucune note... Embarassed Mais c'est pour des raisons personnelles que l'univers de son autobiographie et des "Visages noyés" m'a parlé à ce moment précis de ma vie. Je n'oserais pas en dire beaucoup plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Janet Frame [Nouvelle-Zélande]   Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeVen 12 Déc 2008 - 20:04

tom léo a écrit:
coline a écrit:

Tom Léo, pourrais-tu nous en dire davantage sur ce livre?... Wink

La lecture date d'au moins une dizaine d'année et à l'époque je prenais aucune note... Embarassed Mais c'est pour des raisons personnelles que l'univers de son autobiographie et des "Visages noyés" m'a parlé à ce moment précis de ma vie. Je n'oserais pas en dire beaucoup plus...

Tant pis Tom Léo... Je regrette toujours d'avoir lu tant de livres sans en avoir rédigé un commentaire... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Janet Frame [Nouvelle-Zélande]   Janet Frame [Nouvelle-Zélande] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Janet Frame [Nouvelle-Zélande]
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» nouvelle formation obligatoire!!!!
» Nouvelle garderie 4 places à 25$ à terrebonne ouest
» Nouvelle collection
» Ma nouvelle lubie...S
» Revetez la personnalité nouvelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: