Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Bernard Tirtiaux [Belgique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathria
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 50

MessageSujet: Bernard Tirtiaux [Belgique]   Dim 13 Juil 2008 - 8:45



Bernard Tirtiaux est né le 11 avril 1951 à Fleurus en Belgique où il vit actuellement. Il commence à travailler le vitrail à 17 ans en rénovant la chapelle de Martinrou construite en 1938 par son grand-père. Il suit les cours de l' académie des Beaux-Arts de Louvain et vient parfaire son métier de verrier en France: Village médiéval de Hume, réalisation d'une grande verrière pour le château de Courzeix, réalisation de vitraux pour la synagogue de Livry-Gargan, du casino de Namur, de l'église Saint-Remy de Montigny, ... en tout plus de 500 vitraux pour des commandes publiques ou des particuliers. Rompu aux techniques anciennes, il expérimente les diverses utilisations du verre: collage, sablage, miroirs, ...
Romancier, poète, chansonnier, comédien, Bernard Tirtiaux écrit et met en scène des pièces de théâtre à la Ferme de Martinrou, espace théâtral qu'il a construit et fait vivre par de nombreux spectacles.

Romans disponibles:

Aubertin d' Avalon
Le passeur de lumière
Pitié pour le mal
Le puisatier des abîmes
Les sept couleurs du vent

Le passeur de lumière:

Au XII ème siècle, Nivart de Chassepierre, compagnon verrier, mû par sa passion du vitrail, parcourt l' Europe et voyagera jusqu'au Moyen-Orient (Constantinople, Jérusalem, ...) pour parfaire son savoir grâce à la maîtrise de nouvelles techniques. Ce roman initiatique est un hymne à la lumière: Réaliser Son oeuvre grâce à l'âme de la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Bernard Tirtiaux [Belgique]   Dim 13 Juil 2008 - 16:01

merci de nous avoir présenté cet auteur qui a bien des passions artistiques.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argantel
Envolée postale
avatar

Messages : 121
Inscription le : 30/06/2008
Age : 42

MessageSujet: Re: Bernard Tirtiaux [Belgique]   Dim 13 Juil 2008 - 18:09

J'ai lu le Passeur de lumière ; c'est effectivement un très beau livre sur le "verre" (tout ce qui décrit la lumière et les vitraux est magnifique) mais je ne l'ai pas trouvé très agréable comme roman (l'histoire est plus une succession de faits / d'aventures qu'autre chose et le héros ne parvient pas à être très sympathique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://argantel.canalblog.com/
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 41
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Bernard Tirtiaux [Belgique]   Dim 13 Juil 2008 - 22:33

J'ai lu Aubertin d'Avllon qui est passionnant si l'on s'intéresse au Moyen-Age et à la construction des cathédrales.

J'ai aussi à lire Le passeur de lumière qui, paraît-il est meilleur.

Bernard Tirtiaux a de réelles qualités de conteur et nous fait plonger dans cet univers du Moyen-Age, univers rude et éprouvant de façon passionnante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Livvy
Main aguerrie
avatar

Messages : 530
Inscription le : 11/03/2010
Age : 39
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Bernard Tirtiaux [Belgique]   Mer 17 Mar 2010 - 11:00

Je n'ai lu que le Passeur de lumière et je l'ai beaucoup apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oliviabillington.com
LaurenceV
Agilité postale
avatar

Messages : 813
Inscription le : 25/02/2007
Age : 34
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Bernard Tirtiaux [Belgique]   Ven 24 Juin 2011 - 17:57

Le passeur de lumière est un livre magnifique, tout en beauté. C’est un des plus beaux livres que j’ai lu jusqu’à présent. Ce n’est pas seulement l’histoire qui est belle – beaucoup d’autres livres ont de belles histoires -, ce sont les mots, les images, la lumière qui transparaissent dans ce roman. C’est d’une beauté incroyable, ce monde moyenâgeux est sublimé par la lumière, la vocation de cette homme et l’ambition de ces hommes à la recherche de la beauté, du savoir, de la modernité presque. Ce livre est un regard… Un homme frappé par le destin qui n’a plus aucune foi en Dieu, qui ne vit qu’à travers son œuvre et son combat pour dompter la lumière, le verre et les couleurs… Un homme dont le cœur et le corps sont meurtris dépasse les règles religieuses pour imposer sa vision… Il n’a qu’une passion dans la vie : la beauté et par là la lumière. La lumière est fascinante, elle joue avec l’homme. La lumière c’est aussi le feu des fours, c’est aussi la beauté d’une femme, Awen, les rayons du soleil transformés par la magie du verre aux coloris diversifiés issus d’une inlassable recherche… Ce livre m’a fait vibrer, pleurer… L’auteur arrive à décrire la beauté. C’est quelque chose de vraiment difficile et pourtant elle est là, dans ses mots, dans ses images… Il nous passe l’émotion… Tout s’écroule autour de Nivard mais grâce à sa passion, il survivra et il en mourra aussi. Un homme passionné, silencieux, taciturne et un génie… Mon grand-père était maître-verrier, c’est aussi une façon pour moi de me rapprocher de ce personnage que je n’ai pas connu. Quel travail, quelle beauté, quelle lutte, quelle maîtrise ! J’aimerais aller à Chartres, à Saint-Denis, à Poitiers et autres…
Ce qui me touche c’est justement la capacité de l’auteur à transmettre un peu de cette chose insaisissable, presque inimaginable : la beauté. Je me répète mais pour moi, c’est une chose tellement importante…
Un livre à ne pas perdre, dans lequel s’y replonger quand le monde nous dégoûte… Une fraîcheur, une sensibilité, une vérité… Je n’ai pas cherché à savoir si le récit est vrai, chronique… Il n’est pas besoin de cela… Cependant, il parle d’une période existante, d’une mission existante, d’un ordre existant, des personnages historiques…
En plus, Bernard Tirtiaux est maître verrier. Peut-être est-ce pour cette raison qu’il rend si bien, le travail de la lumière… Un livre merveilleux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.autourdelau.be
Cliniou
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1116
Inscription le : 15/06/2009
Age : 47
Localisation : entre ici et ailleurs

MessageSujet: Re: Bernard Tirtiaux [Belgique]   Ven 24 Juin 2011 - 22:58

Approchez l'homme surtout, il est d'une nature humaine comme l'on n'en rencontre peu actuellement.

bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaurenceV
Agilité postale
avatar

Messages : 813
Inscription le : 25/02/2007
Age : 34
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Bernard Tirtiaux [Belgique]   Lun 11 Juil 2011 - 16:59

Et je continue de déposer des avis sur mes lectures de grand écrivain... Ici il s'agit de Les sept couleurs du vent, un mot écrit suite à ma lecture en 2007 (j'étais encore toute jeune dans la rédaction de mes impressions).

Ce livre est aussi merveilleux que Le passeur de lumière. Il y a moins de beauté mais il y a plus de sentiments, d’émotions. J’ai plus vécu avec ce personnage attendrissant à la recherche de la communion pour la paix. Un être unique, merveilleux, joyeux, innocent, un être qui remplit les autres de bien-être. Ce livre est vraiment… Je ne sais pas quoi dire.
C’est un jeune homme, Sylvain, un compagnon et un être pur au rire unique, à l’agilité extraordinaire et au cœur énorme. Il n’y a aucune méchanceté en lui, il est gentil, candide presque. Je connais une personne qui a le même rire que lui, un rire qui vous transperce et vous touche. C’est merveilleux. Pourtant, cet être innocent va connaître tout au long de sa vie des malheurs, des coups durs dont il ressortira toujours plus fort et encore heureux. Deux événements cependant vont briser sa vie. Mais il reste. La fin est tellement touchante…
Bernard Tirtiaux a une écriture magnifique, magique… Il transmet au lecteur, il donne. C’est une écriture généreuse et tellement belle. Il me touche.
Ce qui est intéressant aussi, c’est qu’il situe son histoire, ses histoires, à chaque fois dans une période historique précise. Le passeur de lumière était situé au Moyen Age durant les croisades, une croisade vers le savoir et toutes les beautés de l’Orient. Les sept couleurs du vent se passe au 16e siècle pendant les guerres de religion. Un climat de crimes, de sang et d’horreur. La chasse aux huguenots, les bûchers… L’auteur mentionne cette réalité historique. Il nous place dans l’horreur de ce siècle et les personnages vivent dans ce climat. On voit les réactions d’un abbé horrifié par ces massacres, un jeune homme qui ne comprend pas l’intolérance, qui n’aime pas le sang ni la violence. Il fait tout pour l’éviter. Il se promène seul sur les routes sans armes. Il partage avec tous, il ne fait pas de différence. Il rencontre des personnages protestants arrêtés dans les prisons, il rencontre un marrane espagnol qui devient son ami. Il est indifférent aux différences religieuses. Cela pourrait lui coûter la vie, mais il avance confiant. Il a assisté aux massacres sanglants de Paris. Autre anecdote historique et littéraire : il a croisé Cervantes à Alger, lorsque celui-ci était prisonnier. Il écrit des vers pour la maîtresse du héros. Une petite touche comique aussi.
J’ai l’impression de ne pas bien parler de ce livre, de ne pas exprimer clairement ce que j’ai ressenti. Un livre ne se découvre que par ce que l’on ressent par rapport à l’histoire et non par rapport à l’histoire. L’histoire peut nous intéresser, mais c’est la façon dont on la lit, dont on la vit qui importe le plus.
Ce livre, comme l’autre m’a fait vibrer, surtout par la manière dont l’auteur raconte et met en scène son histoire. L’histoire est magnifique, c’est un roman d’amour, un chant d’amour…
L’auteur met en scène aussi les métiers d’artisan. Il parle avec amour et respect de ces activités, de ces arts. Le travail du bois, la création d’orgues… C’est beau et envoûtant. Un beau métier… Cet auteur me fait rêver et plonger dans ces personnages passionnés. Qu’est-ce qu’une vie sans passion ? Rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.autourdelau.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bernard Tirtiaux [Belgique]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bernard Tirtiaux [Belgique]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon Anniversaire, BERNARD
» Le Miroir de Cassandre de Bernard Werber
» Site-boutique de trucs bio en Belgique ?
» Excursions en famille en Belgique
» BELGIQUE – Un train roule à l'énergie solaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: