Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Richard Ford

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford Empty
MessageSujet: Richard Ford   Richard Ford Icon_minitimeJeu 7 Aoû 2008 - 20:39

Richard Ford 29cove10

Richard Ford (né le 16 février 1944 à Jackson dans le Mississippi) est un écrivain américain.
Citation :
Après de brèves études en droit il se tourne vers l'écriture. Il publie plusieurs nouvelles dans la revue Esquire. Sa démarche d'écrivain est à la fois très américaine et très universelle puisqu'il démontre l'incapacité des êtres à s'aimer au-delà d'eux-mêmes et des conventions sociales. Doublement lauréat des prix Faulkner et Pulitzer, l'œuvre de Richard Ford a été largement traduite à travers le monde. Aujourd'hui il partage son temps entre le Montana et la Nouvelle-Orléans.
source
Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)
Série Frank Bascombe
1986 Un week-end dans le Michigan, Page 1,
1995 Indépendance,
2006 L'État des lieux, Page 2,

Autres romans
1976 Une mort secrète,
1981 Le Bout du rouleau,
1988 Ma mère,
1990 Une saison ardente,
2012 Canada, Pages 2, 3,


Recueils de nouvelles
1987 Rock Springs,
1997 Une situation difficile,
2002 Péchés innombrables,

Citation :
mise à jour le 15/10/2013, page 3

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par kenavo le Mar 15 Oct 2013 - 13:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford Icon_minitimeJeu 7 Aoû 2008 - 20:39

Bon, j’en ai parlé.. maintenant je le fais. Malheureusement je me suis à nouveau choisi un auteur dont j’ai tout lu ce qui me donne donc un peu plus de problèmes pour parler sur ses livres…

Mais Frank Bascomb est si attachant.. comment pourrait-je l’oublier  coeur

Tout comme Philipe Roth avec son Nathan Zuckerman et John Updike avec son Harry Rabbit Angstrom, Richard Ford s’est créé son alter ego – Frank Bascomb.

Pour l’instant on est à 3 tomes – et en ce qui me concerne.. j’espère qu’il va revenir encore plusieurs fois.

Tout comme ces prédécesseurs chez Roth et Updike, Frank est non seulement un ‘véhicule’ pour satisfaire les envies narcissiques de son créateur pour nous faire part de son monde intérieur – mais il devient un pouls de l’état d’âme de l’Amérique.

La trilogie s’ouvre le weekend de Pâques début années 80. Dans le premier livre de la trilogie, Un week-end dans le Michigan, on fait la connaissance de Frank Bascombe qui est en train de divorcer et on devient le témoin de son ‘déclin’ point de vue vie privé..

On retrouve Frank 10 ans plus tard – Indépendance– la fête nationale en Amérique – en route avec son fils, qui habite depuis le divorce chez son ex-femme, pour passer cette journée ensemble – une tentative de se rapprocher entre père et fils…

Et puis le dernier tome, L’état des lieux, qui va maintenant apparaître en France nous montre Frank encore une fois 10 ans plus tard – en l’an 2000 – pour Thanksgiving.
Et on va constater qu’il est toujours cette personne bordélique qui n’arrive pas à gérer vie professionnelle ni vie privée.

Et même si je suis un très, très, TRES grand fan de John Updike et de son Harry Rabbit – je suis follement amoureuse de Frank Bascombe  drunken

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par kenavo le Jeu 7 Mai 2015 - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford Icon_minitimeJeu 7 Aoû 2008 - 20:40

Richard Ford Couver28
Un week-end dans le Michigan
Citation :
Quatrième de couverture
Franck Bascombe est journaliste sportif. Divorcé, il vit seul dans une banlieue cossue de la côte Est des Etats-Unis. Pourquoi, après des débuts prometteurs, a-t-il renoncé à l'écriture ? Quel drame a bien pu détruire son mariage ? Les flash-backs qui parsèment ce roman dont l'action se déroule sur trois jours apportent des éléments de réponse. Mais aucune explication ne vient à bout du mystère qui enveloppe le narrateur, En écrivant ce livre, Richard Ford renouait avec une veine brillamment illustrée par Saul Bellow et John Updike: une tradition d'analyse caustique et parfois comique de la bourgeoisie aisée, de ses travers, et de ses rites désuets qui comblent avec peine le vide pathétique d'existences vouées à la monotonie. Un week-end dans le Michigan est le premier tome d'un projet littéraire ambitieux, consacré au personnage de Franck Bascombe, auquel la parution d'Indépendance (doublement consacré en 1996 par le prix Pulitzer et le prix Faulkner) donnait toute sa dimension politique.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford Icon_minitimeJeu 7 Aoû 2008 - 20:40

Richard Ford Couver30
Indépendance
Citation :
Présentation de l’éditeur
Ex-écrivain, ex-journaliste sportif, ex-mari, mais aussi ex-héros de roman (Un week-end dans le Michigan), Frank Bascombe semble avoir renoncé à toute ambition. Il habite toujours Haddam, New Jersey, et travaille dans l'immobilier. Après leur divorce, Ann s'est remariée. Elle vit dans le Connecticut avec leurs deux enfants. Sally, sa petite amie du moment, vit elle aussi à quelque distance, et Frank passe une bonne partie de son temps au téléphone. Les élections approchent. Qui sera le prochain président des États-Unis, Bush ou Dukakis ? Frank attend avec impatience le week-end du 4 juillet. Justement, il s'agit d'une fête, et pas n'importe laquelle : celle de l'Indépendance.

L'indépendance. N'est-ce pas à cela qu'aspire Frank depuis toujours ? Mais la vie dont il avait cru pouvoir se protéger va le frapper cruellement, au moment où il s'y attend le moins. Il ne lui restera plus, alors, qu'à tenter de faire face, avec tout l'humour, le courage et l'intégrité dont il est capable.

« Et si, s'interroge un critique, Richard Ford avait écrit le Grand Roman Américain de la décennie, le roman de nos vies ? Est-ce qu'il ne ressemblerait pas à cela ? »

Oui, Indépendance est bien le livre que nous attendions de Richard Ford. Violent et intime, comique et tragique, sensible et futile, flot ininterrompu de mots, mêlant les lieux, les situations, les personnages dans un bavardage sublime, fleuve du langage sur lequel nous naviguons et qui est notre vie.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford Icon_minitimeJeu 7 Aoû 2008 - 20:40

Richard Ford Couver31
L’état des lieux
Citation :
Présentation de l’éditeur :
Automne 2000, New Jersey. Tandis que Thanksgiving - épreuve redoutable pour les familles recomposées - approche, et que l'élection présidentielle se profile à l'horizon, Frank doit remettre en cause les fondations sur lesquelles il a bâti son existence. Atteint d'un cancer de la prostate, quitté par sa femme Sally, il affronte la solitude et dresse l'inévitable bilan : qu'a-t-il fait de sa vie ? Est-il prêt à mourir ? Hanté par les événements de son passé - l'échec de ses mariages, la mort de son fils Ralph -, Frank tente de résister aux courants contraires du destin. Ce roman d'une puissance et d'une virtuosité exceptionnelles est le livre le plus abouti de Richard Ford. À travers ce portrait d'un agent immobilier, il nous livre sa vision de l'Amérique, à la fois généreuse et pessimiste, à la manière d'un Saul Bellow ou d'un John Updike avec Harry "Rabbit" Angstrom. Ford a inventé un personnage-miroir de l'Amérique, un antihéros ironique et lucide qu'il plonge dans une fin de siècle en plein désarroi. Un homme ordinaire, avec ses blessures et ses défauts, terriblement attachant

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford Icon_minitimeJeu 7 Aoû 2008 - 20:41

En principe les trois volumes de cette trilogie peuvent se lire indépendamment (mais c’est impossible point de vue attachement – le moment qu’on fait connaissance avec Frank, on veut savoir tout de lui Very Happy ) donc – un propos pour des lecteurs qui veulent découvrir Richard Ford en plus petites doses :

Il a fait la connaissance de Raymond Carver (il a d'ailleurs écrit dans un des recueils de celui-ci l'avant-propos), et même si lui-même il dit qu’il ne va jamais arriver à atteindre la qualité de Carver dans ses nouvelles – je trouve ce livre est une belle preuve qu’il est tout à fait à être considérer dans une ligne avec son auteur fétiche.


Richard Ford Couver32
Pêches innombrables
Citation :
Présentation de l'éditeur
En amour, il n'y a que les détails qui comptent : une gêne subite, une hésitation, un mensonge de trop, et c'en est fini de ce sentiment que l'on croyait indestructible, de ce désir que l'on pensait insatiable. Avec délicatesse, avec détermination, Richard Ford sonde les blessures superficielles de la vie amoureuse pour en déchiffrer le sens caché. Ce qu'il cherche ? La fêlure, l'accroc, le coup de canif. Ce qu'il découvre ? Des faiblesses, des renoncements, des lâchetés. Et parfois, derrière cette médiocrité, cette banalité, on voit surgir, en un éclair, ce qu'aurait pu être le destin de chacun, s'il avait su... Avec ces dix variations éblouissantes, Richard Ford explore en virtuose les fractures de l'intimité. Explore le malaise qui rend si difficile le fait d'être ensemble, avec des personnages qui s'interrogent sur leur responsabilité face à cette réalité cruelle.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford Icon_minitimeMar 16 Sep 2008 - 11:07

Richard Ford Couver60
Pour ceux qui veulent se faire une idée sur cet auteur: dans le nouveau Transfuge (N°22) il y a un grand entretien avec lui

LIEN

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïs de Murphy
Espoir postal
Loïs de Murphy

Messages : 48
Inscription le : 22/03/2008
Localisation : Sur une brique rose avec vue sur un arbre

Richard Ford Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford Icon_minitimeMar 7 Oct 2008 - 9:05

Je suis en train de lire l'Etat des lieux, un pur régal !
Merci pour le lien vers la revue, je vais y jeter un oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://biffureschroniques.typepad.fr/
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 70
Localisation : Picardie

Richard Ford Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford Icon_minitimeVen 10 Oct 2008 - 20:42

J'ai la chance de n'avoir encore pas lu Richard Ford.Je serais très déçu si cela ne me plaisait pas.


Dernière édition par Bellonzo le Ven 10 Oct 2008 - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford Icon_minitimeVen 10 Oct 2008 - 20:45

Bellonzo a écrit:
J'ai la chance de n'avoir encore pas lu Richard Ford.Je serais très décu si cela ne me plaisait pas.
Tu pourrais commencer par des nouvelles de lui qui te donnent un premier aperçu.. mais aussi des romans de lui qui sont un peu moins épais que sa trilogie Wink
Avec les avis que tu as donné pour d'autres auteurs je dirais que Richard Ford devrait te plaire.
Je suis en tout cas curieuse d'avoir ton avis

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Richard Ford Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford Icon_minitimeSam 25 Oct 2008 - 19:19

J'ai vu un reportage récemment et je me suis dit à ce moment là qu'il fallait absolument le lire.

merci de tes commentaires Kennavo !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford Icon_minitimeSam 25 Oct 2008 - 19:36

Bédoulène a écrit:
J'ai vu un reportage récemment et je me suis dit à ce moment là qu'il fallait absolument le lire.

merci de tes commentaires Kennavo !
Tu vas découvrir un très bon écrivain Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Richard Ford Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford Icon_minitimeVen 20 Mar 2009 - 23:00

UN WEEK-END DANS LE MICHIGAN

Dans ce premier livre d’une trilogie nous faisons connaissance avec Franck Bascombe (la trentaine) journaliste sportif, récemment divorcé, père de 2 enfants vivant avec son ex-femme à laquelle la perte de leur fils aîné le lie pour toujours.
Franck a des liaisons courtes avec de nombreuses femmes, mais en amour comme en toute chose il n’aime pas les complications.
Il pratique l’oubli comme une protection quant à ce qui pourrait survenir de dommageable dans sa vie. Il vit l’existence d’un homme aisé sans contrainte ; son métier le satisfait alors qu’il avait les capacités pour devenir écrivain.
Ce W.E pascal dont il attendait tant de bonheur, de joies simples se délite au fil des heures et certains faits se révèlent irréversibles.

Ce que j’en passe : Une écriture très élégante, ce récit sur 3 jours est très révélateur de la vie de cette tranche de la population et de ces villes. A deux ou 3 propos le problème du racisme affleure.
L’auteur dresse le portrait d’un homme banal en somme avec ses faiblesses : le personnage fait preuve de cynisme, d’indifférence, il s’ennuie dans cette vie banale qui génère un certain fatalisme.
Mais parce qu’il aime ses enfants, que la perte de son Fils le bouleverse toujours, que son mariage a éclaté, et qu'il sait espérer et rêver notre sympathie lui est accordée.

Une remarque : tout au long de ce récit Franck nomme son ex-femme X mais cet anonymat ne s’accorde pas avec les liens qui le lient encore à elle. L’auteur peut aussi bien emmener la disparition de X dans la suite ou au contraire la faire réapparaître pour un nouveau départ du couple ( ?) (à suivre dans le prochain livre)

Tous les personnages sont approfondis et installés justement.


Je retrouverai Franck Bascombe dans le second livre 10 ans plus tard.

Extraits :

Richard Ford Franck10

Richard Ford Franck11

Richard Ford Franck12

Richard Ford Franck13

Richard Ford Franck14

Richard Ford Franck15
Richard Ford Franck16

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford Icon_minitimeSam 21 Mar 2009 - 0:22

Bédoulène a écrit:
Je retrouverai Franck Bascombe dans le second livre 10 ans plus tard.
merci pour ton commentaire.. je suis contente que Frank Bascombe a trouvé une nouvelle amie Wink c'est vrai qu'il est attachant drunken

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 70
Localisation : Picardie

Richard Ford Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford Icon_minitimeSam 18 Avr 2009 - 12:37

A l'évidence je ne suis pas client chez Richard Ford dont j'ai abandonné au bout de 75 pages L'état des lieux.Il y a pourtant quelques traits d'humour réussis mais l'overdose de name dropping ne m'a pas plu. Déception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
Contenu sponsorisé




Richard Ford Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Richard Ford
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» FORD TRANSIT 2L 140CH T350 H2 L2
» pb soufflet de cardan av gauche
» Armée de l'air Américaine (US Air Force)
» CV & CVN : Aircraft Carriers - Porte-avions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: