Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Robert McLiam Wilson

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 69
Localisation : Picardie

MessageSujet: Robert McLiam Wilson   Ven 8 Aoû 2008 - 20:40



Né en 1964 dans le quartier ouvrier de Belfast, Robert McLiam Wilson s'est expatrié à Londres, où il a eu de la peine à s'adapter avant d'obtenir une bourse d'études à Cambridge. A 24 ans, il a signé un premier roman, Ripley Bogle, couronné par plusieurs prix en Grande-Bretagne.

Apres avoir vécu à Londres et étudié la littérature anglaise à Cambridge, il est revenu en Irlande du Nord pour donner des cours à l’Université d’Ulster.

Dès son premier roman, Ripley Bogle (1988), il remporte plusieurs prix littéraires en Grande Bretagne, le Prix Rooney, le Prix Trask, le Prix Hughes et le Prix Irish Book. C’est l’autobiographie romancée d’un SDF londonien, génial cancre arrogant et paresseux qui a érigé le mensonge en art de vivre.

Son œuvre la plus connue, celle qui l’a fait connaître, est sans conteste Eureka Street. C’est un roman foisonnant avec comme personnage central la ville de Belfast.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 69
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Ven 8 Aoû 2008 - 20:45

La douleur de Robert

Robert McLiam Wilson nous propose à son tour sa version de l'Irlande contemporaine avec entre autres trois romans impeccables et rugueux.

Ripley Bogle conte la "promenade" en Angleterre d'un raté,jeune flemmard qui n'a que peu de goût pour le travail,héros décadent qui en dit long sur la déshérence de toute une génération.Même les traditionnelles valeurs irlandaises sont battues en brèche par ce loser pathétique.Ce roman qui ne craint pas le mauvais goût s'avère finalement tonique et d'une écriture très cinématographique.

Eureka Street,c'est l'amitié entre Jake et Chuckie,l'un catholique, l'autre protestant ou vice-versa,deux as de la débrouille dans Belfast encore secouée par l'interminable et idiotissime guerre des clans.Oscillant entre très drôle et très noir,souvent intimement mêlés en un tableau pittoresque et grinçant,Eureka Street commence ainsi "Toutes les histoires sont des histoires d'amour".Robert McLiam Wilson en vit une belle avec la littérature.

Je préfère malgré tout La douleur de Manfred où planent un peu le théâtre de l'absurde et de vieux fantômes irlandais en exil dans Londres.Manfred,Irlandais vieillissant et condamné,revoit sa femme une fois par semaine sur un banc,sans avoir le droit de la regarder.Il faut dire qu'il l'a jadis battue et que sa vie s'est délitée entre un fils indifférent et sa propre culpabilité.Plus sombre que les deux autres romans,La douleur de Manfred porte l'accent grave d'une comédie humaine qui flirte avec le désespoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Sam 9 Aoû 2008 - 0:05

Merci pour ce fil.. très intéressant ce que tu dis des autres livres de cet auteur.
Pour moi il est surtout l'auteur de Eureka Street.. que de beaux souvenirs drunken

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Sam 9 Aoû 2008 - 10:31

Moi aussi j'avais aimé Eureka Street, cela vaudrait sans doute le coup d'explorer d'autres titres de l'auteur.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22888
Inscription le : 02/02/2007
Age : 38
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Sam 9 Aoû 2008 - 11:09

Je connais également Eureka Street, mais lu il y a tellement longtemps... et vous savez ce qu'il m'en reste : quand il parle des graffitis qui étaient sur les murs... Et une ville grise aussi.

bizarre les trucs qui restent des livres qu'on a lu y'a des années...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Sam 9 Aoû 2008 - 16:39

Queenie a écrit:
bizarre les trucs qui restent des livres qu'on a lu y'a des années...
oui on devrait en parler un de ces jours dans le Café Littéraire Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grain de sel
Envolée postale
avatar

Messages : 122
Inscription le : 01/03/2007
Localisation : Lyon

MessageSujet: Robert McLiam Wilson   Mar 18 Aoû 2009 - 13:43

Ma note de lecture concernant Eureka Street

Loin de la verte Irlande des cartes postales, Robert Mc Liam Wilson aime écouter, respirer la ville où il a grandi :Belfast.
Eureka Street est le nom d'une rue de Belfast, celle où vit depuis trente ans, c'est à dire depuis sa naissance, Chuckie Lurgan. Ce dernier, avec Jake Jackson, est un des personnages principaux de ce roman A travers le regard et le destin de ces deux trentenaires, c'est Belfast aujourd'hui, morose et dévastée, l'Irlande contemporaine, que nous découvrons.
Toute une galerie de personnages "secondaires" défile dans ce long et beau roman, personnages bien dessinés, tranches de vie, description d'une ville et d'un pays, ancrage historique, tout y est...
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire pour la première fois cet auteur, je n'en resterais pas là.....il m'a permis de découvrir une Irlande (que je ne connait pour l'instant qu'à travers mes lectures) d'une manière différente, originale et réelle aussi.

Cet été j'ai visité Londres pendant 4 jours ainsi que la Cornouailles pendant 5 jours......à mon retour j'ai lu un autre livre de cet auteur :

Les dépossédés :

Raconté à la première personne du singulier, ce récit est constitué de témoignages, de portraits, qui tentent de fixer l'image de la pauvreté, des laissés-pour-compte de la politique thatchérienne à Londres, à Glasgow et à Belfast.
le choix de ce titre, suggère un processus : pour être dépossédé, il faut d’abord avoir possédé.
Un livre "claque dans la gueule" écrit par un jeune homme "vrai", il est allé rencontrer ces personnes et a lui même vécu dans des conditions difficiles, il sait de quoi il parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoradeslivres.com
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 69
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Mar 18 Aoû 2009 - 19:00

Grain de sel
Citation :
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire pour la première fois cet auteur, je n'en resterais pas là.....il m'a permis de découvrir une Irlande (que je ne connait pour l'instant qu'à travers mes lectures) d'une manière différente, originale et réelle aussi.

Tu m'en vois ravi woohoo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 60
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Mar 18 Aoû 2009 - 19:31

Formidable Eureka street !!!! Mais quelqu'un a-t-il des nouvelles de l'auteur ? Il n'a rien publié depuis plus de dix ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 69
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Mar 18 Aoû 2009 - 19:33

A dire vrai...non. jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Mar 18 Aoû 2009 - 20:16

traversay a écrit:
Formidable Eureka street !!!! Mais quelqu'un a-t-il des nouvelles de l'auteur ? Il n'a rien publié depuis plus de dix ans.
tout comme toi et Bellonzo, je n'en sais rien
Il était annoncé il y a 2? 3? ans au festival à Saint Malo - j'avais emporté mon Eureka Street pour le voir signer.. mais.. il n'était pas là et je n'ai pas eu la raison de son absence jypeurien

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 60
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Mar 18 Aoû 2009 - 20:19

Il va falloir enquêter ! Peut-être sur des sites anglais ou irlandais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Mar 18 Aoû 2009 - 20:22

traversay a écrit:
Il va falloir enquêter ! Peut-être sur des sites anglais ou irlandais ?
attentif on va jouer au Sherlock..

apparemment il vit maintenant à Paris (si on peut croire à la source Wikipedia) il se peut qu'il est en train d'apprendre le français pour écrire un prochain Goncourt Cool

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
avatar

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Sam 22 Aoû 2009 - 15:28

Je n'ai jamais lu ses romans, mais avait été attirée par :


Citation :
Des visages marqués, des parcours singuliers disant la misère, la dégradation morale et physique, la déshérence : Robert McLiam Wilson raconte la pauvreté, au début des années 1990, dans l'Angleterre ultralibérale du gouvernement Thatcher. Son récit, illustré par les photographies de Donovan Wylie, abandonne toute distance journalistique au profit d'une empathie émue, pudique et profonde. Une autobiographie déguisée qui préfigure l'œuvre à venir.

Pas franchement drôle... mais j'ai beaucoup aimé.

Dernièrement, il était dans les inrocks avec dominique A dans les foyers Emmaüs à Paris pour un aperçu le la misère dans la capitale.
Une façon de nous rappeler que la France a du souci à se faire de ce côté là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Sam 25 Jan 2014 - 21:56

Euréka street

Deux trentenaires paumés dans Belfast déchirée par la violence. Leurs vies comme un néant vide, de pub en pub, de fille en copains, à déambuler dans une ville qui ne sécrète que le désespoir et la solitude.
Il y a un contraste très fort entre l'aspect sombre de ces jeunesses dévastées par la vanité des conflits séculaires, et une joyeuseté mâtinée de loufoquerie. Je me serais volontiers passée du happy end, ayant pris un certain plaisir à errer, de jour comme de nuit, dans ces rues où plane une menace. Il ne se passe pas grand-chose, c'est surtout une question d'ambiance, une ville et des personnages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Robert McLiam Wilson
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Robert EUDE, historien Seinomarin.
» Robert Gogoi a-t-il été à bord du Gerlache ?
» Documentaire sur Robert Bruce. ARTE.
» Bon anniversaire Robert !
» ROBERT x GOHIER - Le Havre Graville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature irlandaise-
Sauter vers: