Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Eduardo Barrios [Chili]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Eduardo Barrios [Chili]   Lun 2 Avr 2007 - 18:06

Eduardo Barrios




Journaliste, écrivain, documentariste. (1884-1963)

Prix national de littérature en 1946, et considéré comme l'un des maîtres du roman naturaliste latino-américain.


Dernière édition par Queenie le Jeu 2 Juil 2009 - 22:52, édité 1 fois (Raison : Ajout d'une photo.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Eduardo Barrios [Chili]   Lun 2 Avr 2007 - 18:10

L’enfant qui devint fou d’amour et Pauvre laid.
Deux histoires touchantes qui traitent de l'amour malheureux.



L’enfant qui devint fou d’amour
Un livre culte au Chili, publié en 1915.



C’est le le récit, sous forme de journal intime d’un enfant sensible et tendre qui brûle secrètement de passion pour une femme, la belle Angélica.

Peu à peu cet amour l’isole des autres enfants et de sa famille, le conduisant à la folie. Son secret, il ne peut le confier qu’à son journal intime.

Plus le temps passe et plus il souffre. D’insomnie, d’abattement, de jalousie…Un enfant qui « "au lieu d'aller courir le monde par le chemin des fleurs, a pris celui des épines"...




Pauvre laid
Ce second court récit m’a autant touché que le premier.

Deux jeunes filles, Luisita et Isabel écrivent à leur cousin pour se moquer d’un jeune homme très amoureux de la plus âgée, Isabel, et très laid…

On voudrait pouvoir rire des remarques et des facéties de Luisita, la plus jeune, impitoyable. Mais cet homme laid est tout de même bon et pur, plein d’amour. Alors, on se range plutôt au point de vue d’Isabel moins féroce, plus compatissante.

« C’est cruel, très cruel ; car il n’est ni misérable, ni pervers, ni méchant ; car ce n’est pas sa faute s’il n’a pas droit à l’amour. Il est laid ; tout est là ; c’est un affreux. Il n’y a pas d’autre raison. Et c’est là ce qui est tragique. Car un laid est, jusqu’à un certain point, un échec de la nature, quelque chose qui a mal tourné et qui n’a aucune chance de participer au sublime prodige de l’amour…Quel mauvais génie a mêlé, chez ces êtres, ce désir infini d’aimer et d’être aimé, et cette laideur repoussante ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Eduardo Barrios [Chili]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chilean Navy - Marine du Chili
» CHILI CON CARNE
» Filet de saumon croustillant au chili de Dido
» Poulet entier, sauce chili
» Chili a la patate douce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Amérique latine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: