Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Denis Villeneuve

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Denis Villeneuve Empty
MessageSujet: Denis Villeneuve   Denis Villeneuve Icon_minitimeMer 12 Jan 2011 - 11:44

Denis Villeneuve Villeneuve2

Denis Villeneuve est né à Trois-Rivières, au Québec, le 3 octobre 1967.
Après avoir participé au film collectif Cosmos, il réalise en 1998 son premier long-métrage, Un 32 août sur la terre, notamment présenté à Cannes. Denis Villeneuve a représenté le Canada aux Oscars, dans la catégorie "Meilleur film en langue étrangère", avec Un 32 août sur la terre, Maelström et Incendies. Ce dernier film, adapté de la pièce de Wajdi Mouawad, sort le 12 janvier en France.

Filmographie
1994 : REW FFWD (moyen métrage)
1996 : Cosmos (film collectif)
1998 : Un 32 août sur terre
2000 : Maelström
2008 : Next Floor (court métrage)
2009 : Polytechnique
2010 : Incendies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Denis Villeneuve Empty
MessageSujet: Re: Denis Villeneuve   Denis Villeneuve Icon_minitimeMer 12 Jan 2011 - 11:52

De Denis Villeneuve, je n'ai vu que Maelström, qui ne m'a laissé aucun souvenir. Je viens de me rattraper avec le DVD d'Un 32 août sur terre, son premier long-métrage, tourné en 1998.
Denis Villeneuve 19052499

Après un accident de voiture, Simone Prévost, la petite trentaine, remet toute sa vie en question. Elle quitte son emploi et demande à Philippe, son meilleur ami, de lui faire un enfant. Ce dernier accepte à la condition que l'enfant soit conçu dans le désert.
J'ai bien aimé ce film singulier pour plusieurs raisons. 1. Son ton, imprévisible, insolite, ludique, désinvolte, grave. C'est entre Arcand et Dolan, si tant est que cela signifie quelque chose. 2. Sa réalisation, impeccable, d'une sourde beauté, tout en refusant l'esthétisation gratuite. 3. Pascale Ferrières. Une actrice magnifique, subtile, touchante et drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Denis Villeneuve Empty
MessageSujet: Re: Denis Villeneuve   Denis Villeneuve Icon_minitimeMer 12 Jan 2011 - 11:54

bulle a écrit:
Polytechnique.

Citation :
Un film relatant les évènements de 1989 à la Polytechnique de L'Université de Montréal.

Le 6 décembre 1989, un étudiant dans la vingtaine, qui voue une haine farouche aux féministes, surgit à l'école Polytechnique de Montréal armé d'un fusil semi-automatique et abat froidement quatorze jeunes femmes avant de s'enlever la vie. Ces événements tragiques sont racontés du point de vue du tireur fou, puis de Jean-François, un étudiant qui a assisté impuissant à la tuerie en tentant de venir en aide à diverses victimes, et enfin de Valérie, une survivante dont l'existence a été transformée à jamais par ce crime haineux.
20 ans plus tard, c'est toujours frais à notre mémoire.
Polytechnique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Denis Villeneuve Empty
MessageSujet: Re: Denis Villeneuve   Denis Villeneuve Icon_minitimeMer 12 Jan 2011 - 11:55

bulle a écrit:

Un nouveau film de Denis Villeneuve qui traversera les frontières.
Un nom à retenir " Incendies". Assuré que je vais le voir bientôt.

Citation :
L'adaptation d'une pièce de théâtre au grand écran donne parfois l'impression de regarder du théâtre filmé. Mais devant Incendies, si on ne savait pas d'avance que le film de Denis Villeneuve est né de la pièce de Wajdi Mouawad, jamais on ne devinerait que l'oeuvre a d'abord eu une vie sur les planches.

Le doué réalisateur, à qui on doit le percutant Polytechnique et le créatif Maelström, a su magnifiquement traduire en langage cinématographique cette tragédie grecque des temps modernes, sur fond de guerre civile au Moyen-Orient.

bande annonce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Denis Villeneuve Empty
MessageSujet: Re: Denis Villeneuve   Denis Villeneuve Icon_minitimeMer 12 Jan 2011 - 23:11

Denis Villeneuve 19628698

Incendies

Citation :
A la lecture du testament de leur mère, Jeanne et Simon Marwan se voient remettre deux enveloppes : l’une destinée à un père qu’ils croyaient mort et l‘autre à un frère dont ils ignoraient l’existence.

A la fin de la projection d'Incendies, une interrogation m'est venue à l'esprit, immédiatement : à quoi donc peut ressembler la pièce de Wajdi Mouawad dont le scénario du film de Denis Villeneuve est tiré ? Et de penser qu'il doit s'agir d'un véritable chef d'oeuvre, sans doute plus complexe et prenant que ne peut l'être son adaptation, puisque privé d'images et nécessairement porteur d'une force évocatrice inimaginable, à travers ses seuls mots. A l'écran, qu'on se rassure, Incendies ne ressemble pas à du théâtre filmé, loin de là. Ses faiblesses, relatives, viennent d'une surexposition narrative, d'un excès occasionnel d'images trop léchées, portées par la musique de Radiohead. L'impression générale ne pâtit pas des quelques réserves que l'on peut exprimer (peut-être que certains seront davantage gênés par cet aspect, je peux le comprendre) et il est difficile de ne pas être impressionné par la maîtrise totale de Denis Villeneuve de son récit, ou plutôt de ses récits. Deux couches d'époques se superposent, l'une contemporaine, à la recherche de la vérité pour un fils et une fille sur une mère au passé inconnu ; l'autre sur cette femme, bien des années plus tôt, alors qu'elle était en première ligne dans la guerre civile qui embrasait un pays du Moyen-Orient. La construction du film est diabolique, alternant les deux périodes, et donnant toujours un temps d'avance au spectateur sur les "enquêteurs". Il y a un léger déséquilibre entre les deux parties qui finissent pourtant par s'imbriquer à la perfection jusqu'à la dernière révélation (oui, le film est aussi un thriller). Incendies, au-delà d'être une oeuvre sur la recherche de ses racines, est aussi, et peut-être avant tout, un film sur le Liban, même s'il n'est jamais nommé. Sur son histoire tragique, ses blessures indélébiles, la souffrance d'un pays où un peuple s'entretue avec une rage infinie. Loué soit Denis Villeneuve qui, à de rares scènes près, fuit le lyrisme dramatique et le pathos indécent. Et grâce soit rendue à Lubna Azabal, l'interprète de cette femme qui représente à elle seule toutes les contradictions et la cruauté d'un pays déchiré. Son jeu, intense et sur le fil des émotions, est proprement époustouflant.

Denis Villeneuve 19485752
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Denis Villeneuve Empty
MessageSujet: Re: Denis Villeneuve   Denis Villeneuve Icon_minitimeMer 12 Jan 2011 - 23:35

traversay a écrit:
Denis Villeneuve 19628698

Incendies

Citation :
A la lecture du testament de leur mère, Jeanne et Simon Marwan se voient remettre deux enveloppes : l’une destinée à un père qu’ils croyaient mort et l‘autre à un frère dont ils ignoraient l’existence.

A la fin de la projection d'Incendies, une interrogation m'est venue à l'esprit, immédiatement : à quoi donc peut ressembler la pièce de Wajdi Mouawad dont le scénario du film de Denis Villeneuve est tiré ? Et de penser qu'il doit s'agir d'un véritable chef d'oeuvre, sans doute plus complexe et prenant que ne peut l'être son adaptation, puisque privé d'images et nécessairement porteur d'une force évocatrice inimaginable, à travers ses seuls mots.

Ah...Le mots de Wajdi Mouawad!...
C'est du théâtre qui se lit facilement avec de fabuleux monologues, et comme tu le pressens, une force évocatrice des mots.

Ici le fil consacré à Wajdi Mouawad...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Denis Villeneuve Empty
MessageSujet: Re: Denis Villeneuve   Denis Villeneuve Icon_minitimeMer 12 Jan 2011 - 23:38

coline a écrit:
Ah...Le mots de Wajdi Mouawad!...
C'est du théâtre qui se lit facilement avec de fabuleux monologues, et comme tu le pressens, une force évocatrice des mots.

Ici le fil consacré à Wajdi Mouawad...

Merci, coline. J'espère que tu pourras vite voir le film car ton avis m'intéresse beaucoup vu ta connaissance de Mouawad.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Denis Villeneuve Empty
MessageSujet: Re: Denis Villeneuve   Denis Villeneuve Icon_minitimeMer 12 Jan 2011 - 23:50

traversay a écrit:
coline a écrit:
Ah...Le mots de Wajdi Mouawad!...
C'est du théâtre qui se lit facilement avec de fabuleux monologues, et comme tu le pressens, une force évocatrice des mots.

Ici le fil consacré à Wajdi Mouawad...

Merci, coline. J'espère que tu pourras vite voir le film car ton avis m'intéresse beaucoup vu ta connaissance de Mouawad.

Je viens d'avoir en direct les impressions de Marko (qui vont suivre très vite ici probablement)...Je t'ai lu très attentivement...Vous me rendez impatiente de voir ce film!... bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Denis Villeneuve Empty
MessageSujet: Re: Denis Villeneuve   Denis Villeneuve Icon_minitimeVen 14 Jan 2011 - 17:18

Incendies

Je suis entièrement d'accord avec Traversay et avec exactement les mêmes réserves concernant quelques très rares moments esthétisants et clipesques inutiles qui créent du lyrisme là où l'action se suffit à elle-même. Bien que le contenu des chansons de Radiohead soient en phase avec ce qui est montré, un peu plus de pudeur aurait été souhaitable... Mais c'est un détail qu'on oublie vite et l'ensemble m'a largement convaincu. C'est un film choc, très dur, et parfois éprouvant. Le noeud dramatique qui crée une véritable déflagration (de tous les "incendies" réels ou symboliques c'est le plus dévastateur) pourrait paraître terriblement parachuté et énorme s'il n'avait un sens symbolique très fort. Mouawad vise souvent la tragédie antique et cette illustration de guerres civiles qui ravagent le Liban (jamais nommé) pourrait s'appliquer à tous les conflits équivalents partout ailleurs et de tous temps. Cette fameuse révélation finale étant en conséquence l'incarnation la plus sauvagement absurde qu'on puisse imaginer de cette violence fratricide. Et là, au lieu de s'agacer de l'invraisemblance racoleuse potentielle, on est sidéré d'émotion. Mouawad est génial et la mise en scène de ce jeune réalisateur lui donne corps avec talent même si tout n'est pas parfait. Les actrices sont merveilleuses (autant la plus jeune que celle qui interprète sa mère). Un vrai drame intense comme on en voit rarement, raconté de manière morcelée sans que ce soit un procédé artificiel ou facile. Cette construction bien qu'un peu manipulatrice contribue à créer une escalade qui nous prend à la gorge et ne nous lâche pas. Au théâtre ce devait être fabuleux.

Denis Villeneuve 5265_i10 Denis Villeneuve 19561610


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Denis Villeneuve Empty
MessageSujet: Re: Denis Villeneuve   Denis Villeneuve Icon_minitimeVen 14 Jan 2011 - 21:59

En attendant, j'ai commandé le texte...Je vais peut-être devoir m'en contenter... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Denis Villeneuve Empty
MessageSujet: Re: Denis Villeneuve   Denis Villeneuve Icon_minitimeVen 14 Jan 2011 - 22:12

coline a écrit:
En attendant, j'ai commandé le texte...Je vais peut-être devoir m'en contenter... content

Non, tu finiras bien par le voir, nom d'un chien ! Et aussi un max de parfumés, j'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Denis Villeneuve Empty
MessageSujet: Re: Denis Villeneuve   Denis Villeneuve Icon_minitimeSam 15 Jan 2011 - 0:06

traversay a écrit:
coline a écrit:
En attendant, j'ai commandé le texte...Je vais peut-être devoir m'en contenter... content

Non, tu finiras bien par le voir, nom d'un chien ! Et aussi un max de parfumés, j'espère.

Autant dire que la rentrée commence bien! Very Happy

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Denis Villeneuve Empty
MessageSujet: Re: Denis Villeneuve   Denis Villeneuve Icon_minitimeSam 15 Jan 2011 - 8:32

Denis Villeneuve 19628698

Incendies

Pas excessivement emballée par ce film.
Comme vous les parties esthétiques-clips-Radiohead m'ont fait bizarre. C'était pas en phase avec le reste. Même si je les ai trouvé très réussis. Si tout le film avait été sur cette ligne évanescente, ça aurait été parfait... mais ça tombait un peu maladroitement.
Alors que tout le reste du film, le système narratif sur deux-trois histoires parallèles, est vraiment très bien géré. A faire des ponts entre les existences, les questionnements, les évolutions.
Les petites notes d'humour sont aussi... bizarres. Je ne sais pas si elles sont présentes dans la pièce, les petites blagounettes sur le boulot de notaire, par exemple, mais même si c'était "drôle" ça m'a semblé complètement superflu. Peut-être une recherche d'allègement pour le spectateur ?

En même temps, étrangement, je ne l'ai pas trouvé insupportable et bouleversifiant ce film. Je suis restée très en dehors. J'ai suivi l'histoire, à me laisser mener pas à pas vers l'horrible, mais un peu détachée. C'était très déstabilisant ce manque d'émotion face à de tels images. Je n'arrive pas encore très bien à me l'expliquer... Peut-être parce qu'on est tenus à distance de tout. On est un peu perdus parfois (pas longtemps), à se demander qui on suit, où on va. On vit les moments comme des instantanés de douleur, de rage, de vie... mais sur des laps de temps très courts, succincts. Pas le temps de comprendre un évènement, qu'il est terminé. L'impression qu'on me gavait comme une oie de sa dose de malheurs.

Bizarre.
Parce qu'on sent l'honnêteté.
Peut-être la volonté de ne pas trop en faire ?

Et pas assez de place laisser aux textes, je trouve. Mais ça, je pense, que c'est à cause du forum. Je m'attendais à une découverte bouleversifiante de ce Wajdi Mouawad, et peut-être que je m'étais imaginée une écriture plus viscérale et plus poétique. Plus vivante. Là... c'était... bof. Juste des bouts qui résonnent un peu plus que d'autres, mais comme c'est parasité par l'effet "clip" qui bouffe les émotions, l'écoute était moins attentive.

Les actrices sont superbes.
Les lieux biens, mais étrangement ... ternes...

En fait, ce film me laisse une impression de vide. Dans la représentation. On montre les bidonvilles, les villes assiégées, la poussière, les cellules... mais... ça défile presque avec indifférence sous les yeux.

Finalement, j'ai été tenue grâce à l'histoire à suspens de famille qui s'explose. De passé horrible façon tragédie grecque.
Le reste : gros bof.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Denis Villeneuve Empty
MessageSujet: Re: Denis Villeneuve   Denis Villeneuve Icon_minitimeSam 15 Jan 2011 - 12:04

Queenie a écrit:

En fait, ce film me laisse une impression de vide. Dans la représentation. On montre les bidonvilles, les villes assiégées, la poussière, les cellules... mais... ça défile presque avec indifférence sous les yeux.

J'ai en partie ressenti ce que tu exprimes là. Le film manque d'un regard vraiment personnel à mon avis. Il n'a pas le souffle et l'originalité des grands films. Mais dans un registre illustratif, je trouve qu'il amène régulièrement une certaine force. En tout cas j'ai été souvent ému grâce à ces 2 actrices. Une alternance de moments réussis et de moments plus neutres. Le résultat m'a plu malgré tout. L'histoire est tellement intense en elle-même...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulle
Zen littéraire
bulle

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 62
Localisation : Quelque part!

Denis Villeneuve Empty
MessageSujet: Re: Denis Villeneuve   Denis Villeneuve Icon_minitimeSam 15 Jan 2011 - 16:57

traversay a écrit:
coline a écrit:
En attendant, j'ai commandé le texte...Je vais peut-être devoir m'en contenter... Denis Villeneuve 32962

Non, tu finiras bien par le voir, nom d'un chien ! Et aussi un max de parfumés, j'espère.
J'y compte bien Wink
p.s. . Denis Villeneuve, a remporté le prix du meilleur film canadien de 2010 décerné par l'Association des critiques de films de Toronto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Denis Villeneuve Empty
MessageSujet: Re: Denis Villeneuve   Denis Villeneuve Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Denis Villeneuve
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de Denis Voirin
» MAC à Villeneuve d'Ascq
» Denis Favier, conseiller de Manuel Valls
» denis ducarme nouveau MDN ?
» Denis Papin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: