Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Elke Schmitter [Allemagne]

Aller en bas 
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Elke Schmitter [Allemagne] Empty
MessageSujet: Elke Schmitter [Allemagne]   Elke Schmitter [Allemagne] Icon_minitimeDim 6 Fév 2011 - 20:52

Elke Schmitter
(Krefeld, Allemagne, 25/01/1961- )

Elke Schmitter [Allemagne] Schmit10


Elke Schmitter est journaliste et critique littéraire, et l'auteur d'un recueil de poèmes, d'une biographie de Heinrich Heine (Und grüß mich nicht unter den Linden). Son premier roman publié sous son nom, Madame Sartoris, a connu un grand succès critique.


Dernière édition par eXPie le Dim 6 Fév 2011 - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Elke Schmitter [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Elke Schmitter [Allemagne]   Elke Schmitter [Allemagne] Icon_minitimeDim 6 Fév 2011 - 20:53

Elke Schmitter [Allemagne] Schmit11

Madame Sartoris (Frau Sartoris, 2000 ; 151 pages), traduit de l'alemand par Anne Weber. Actes Sud.
Citation :
"La route était libre. Il crachinait, comme souvent dans notre région, et le crépuscule allait basculer dans l'obscurité - on ne peut donc pas dire que la visibilité était particulièrement bonne. Peut-être est-ce pour cette raison que je ne l'ai aperçu que très tard mais, plus probablement, j'étais simplement perdue dans mes pensées. Je suis souvent perdue dans mes pensées. Non pas que cela donne quelque chose.
Je rentrais à la maison . J'avais fait des courses en ville et rencontré Renate qui était venue passer un après-midi à l.. Nous avions sifflé un verre, mais vraiment un seul - deux maximum. Je savais bien que j'allais devoir reprendre le volant ; en plus, Ernst vérifie mon haleine." (page 11)
On a dès le début du roman ce qui va faire le livre :
- il s'est passé un accident, mais quoi ?
- Madame Sartoris aime boire, et son psychisme est un peu vacillant.

"Et si Madame Bovary avait été une Allemande de notre époque ?" demande la quatrième de couverture. C'est un peu ça, mais pas complètement. Elle pourrait vivre par elle-même, elle a un travail, elle gagne sa vie, elle pourrait être indépendante, partir. De plus, elle a un enfant et une belle-mère.
Elle raconte sa vie dans le livre.

Elle s'est mariée, parce qu'il faut bien se marier, avec un homme qui n'est pas son Grand Amour : Ernst.
En fait, plus qu'Ernst (qui porte pas mal son prénom, il est assez "sérieux", mais blagueur avec des blagues de goût douteux, bref il est un peu "beauf"), Madame Sartoris aime beaucoup sa mère à lui.
Citation :
"Elle était veuve de guerre, son fils unique avait perdu une jambe au champ de bataille, sa retraite était plus que modeste - mais elle avait toujours l'air d'avoir tiré le gros lot et d'attendre des gens qu'elle pourrait faire participer aux gains. [...] Ernst m'a dit que tu étais belle, dit-elle en coupant le gâteau, mais pas que tu étais aussi ravissante !" (pages 20-21).
Ernst est une crème d'homme, aux petits soins avec sa femme. Il n'en revient pas, qu'une femme aussi ravissante que Madame Sartoris ait bien voulu de lui ! Mais elle s'ennuie...
Citation :
"Quand on pense à ce qu'il y avait à faire à L. ! Le samedi après-midi, il y avait le bowling, puis la réunion du club de bowling où l'on se retrouvait « dans un cercle joyeux »." (page 23).
Elle n'arrive pas à s'amuser avec les autres, à s'intéresser à ce qui fait l'intérêt et les petites joies de ces gens médiocres.
Tout cela est tellement différent de ce qu'elle avait ressenti avec un amour de jeunesse...
Citation :
"Nous n'avions pas besoin d'occupations, et je ne sais plus comment le temps passait ; je me souviens du bonheur, mais je ne sais plus à quoi il ressemblait." (page 34).
Citation :
"Nous voulions tous une maison avec jardin et des enfants et passer des vacances en Espagne et vieillir en paix et, à moins de se tromper sur toute la ligne, on pouvait s'estimer heureux, et pourquoi se serait-on trompé sur toute la ligne sur quelqu'un qui venait de la même ville et qu'on connaissait depuis longtemps et dont les parents avaient un magasin au coin de la rue ou travaillaient à la Caisse d'épargne, derrière le guichet." (page 69).
Une vie terne a besoin d'être épicée.
Elle le sera.
Le roman, c'est donc le récit de la vie de Madame Sartoris, sa jeunesse, ses espoirs... et puis la suite.

C'est vraiment un bon livre.
Jolie couverture avec une toile de August Macke : A la veste jaune, détail, 1913.

Côté traduction, pas grand chose à dire, si ce n'est un assez étonnant "... je hochai les épaules." (page 29)


Dernière édition par eXPie le Dim 6 Fév 2011 - 22:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

Elke Schmitter [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Elke Schmitter [Allemagne]   Elke Schmitter [Allemagne] Icon_minitimeDim 6 Fév 2011 - 22:23

eXPie a écrit:
Côté traduction, pas grand chose à dire, si ce n'est un assez étonnant "... je hochai les épaules." (page 29)

En effet, ça doit pas être facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Elke Schmitter [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Elke Schmitter [Allemagne]   Elke Schmitter [Allemagne] Icon_minitimeLun 7 Fév 2011 - 9:17

odrey a écrit:
eXPie a écrit:
Côté traduction, pas grand chose à dire, si ce n'est un assez étonnant "... je hochai les épaules." (page 29)

En effet, ça doit pas être facile.
j'ai recherché la phrase dans le livre, et c'est en effet l'expression "mit den Achseln zucken" qu'on a en version illustré ici: jypeurien
je ne comprends pas pourquoi le traducteur n'a pas utilisé 'hausser les épaules' ? Very Happy

mais ce qui est bien, en même temps que j'ai recherché Madame Sartoris sur mes étagères, j'ai réalisé qu'il me reste un autre livre d'elle à lire.. que j'avais oublié Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Elke Schmitter [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Elke Schmitter [Allemagne]   Elke Schmitter [Allemagne] Icon_minitimeVen 1 Avr 2011 - 20:25

Il ne me reste pas grand chose à dire après le commentaire complète d'eXPie sur Madame Sartoris. En effet, une femme qui s'ennuie dans sa vie, qui a l'impression de ne pas avoir réalisé tout ce qu'elle aurait pu réaliser, qui s'est conformé à ce que son entourage considérait comme "normal", mariage enfant, travail, maison... Et une aspiration à s'attacher vraiment à quelqu'un. Quitte à ce que ce soit n'importe qui.

Le ton du livre est juste, l'écriture adéquate par rapport au sujet. Et il est bref, ce que dans ce cas je trouve judicieux, parce que vers la fin, on sent quand même un peu les limites de l'auteur, et elle eu tout à fait raison d'aller à l'essentiel sans étirer son sujet.

Evidemment ce n'est pas Mme Bovary, c'est autre chose, de moins universel, de moins complexe, et en même temps plus de notre temps. Un roman prenant et efficace, par un auteur à qui visiblement le sujet tient à coeur et qui a les moyens de le traiter d'une façon convaincante.

Juste un petit questionnement, hors propos certainement, mais que je n'ai pas réussi à chasser. Le titre du livre m'a fait penser très fort à Sartoris de Faulkner, et je n'ai pas pu m'empêcher de chercher le lien. Que je n'ai pas trouvé. J'imagine qu'il n'existe pas vraiment.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Elke Schmitter [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Elke Schmitter [Allemagne]   Elke Schmitter [Allemagne] Icon_minitimeVen 1 Avr 2011 - 22:57

Arabella a écrit:

Juste un petit questionnement, hors propos certainement, mais que je n'ai pas réussi à chasser. Le titre du livre m'a fait penser très fort à Sartoris de Faulkner, et je n'ai pas pu m'empêcher de chercher le lien. Que je n'ai pas trouvé. J'imagine qu'il n'existe pas vraiment.

Après recherche, voici une explication d'un site scolaire:
titre à rapprocher à Madame Bovary.

Deux raisons (c'est moi qui conclue?! Bo - va - ry Trois syllabes, mêmes voyelles... + Madame/Frau)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

Elke Schmitter [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Elke Schmitter [Allemagne]   Elke Schmitter [Allemagne] Icon_minitimeVen 1 Avr 2011 - 23:08

Arabella a écrit:
Juste un petit questionnement, hors propos certainement, mais que je n'ai pas réussi à chasser. Le titre du livre m'a fait penser très fort à Sartoris de Faulkner, et je n'ai pas pu m'empêcher de chercher le lien. Que je n'ai pas trouvé. J'imagine qu'il n'existe pas vraiment.
J’ai lu Madame Sartoris il y a bien 10 ans mais me souviens encore bien du roman. Je fais bien sûr un lien avec Madame Bovary de Flaubert et aussi avec Errements et tourments de Theodor Fontane (là il n’y a pas seulement similitude des noms de deux protagonistes mais leur histoire en présente aussi) mais – comme toi – je ne vois pas d’autres liens avec Sartoris de William Faulkner jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Elke Schmitter [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Elke Schmitter [Allemagne]   Elke Schmitter [Allemagne] Icon_minitimeSam 2 Avr 2011 - 8:50

Merci pour vos réponses en tous les cas.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Elke Schmitter [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Elke Schmitter [Allemagne]   Elke Schmitter [Allemagne] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Elke Schmitter [Allemagne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Temps livraison depuis Allemagne
» au sujet de l'attentat commis en Allemagne...
» Décès du dessinateur et caricaturiste Sid Ali Melouah
» Aristide Briand
» Condamnée pour avoir accouché à l'étranger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: