Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 32  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 EmptyLun 15 Déc 2008 - 21:37

Nezumi a écrit:
Mmm, il était au programme de mes lectures du mois, mais vous me désorientez un peu, là, tous. intense reflexion

conciliabule Choisis Derborence... content


Dernière édition par coline le Mar 16 Déc 2008 - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 EmptyLun 15 Déc 2008 - 21:40

Je veux bien moi, mais avec ces histoires de "bouseux désuets" vous me faites douter maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 39
Localisation : Tours

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 EmptyLun 15 Déc 2008 - 21:43

(je maintiens que la Grande peur marche bien... ça a un côté fièvre louche réussi.)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 EmptyLun 15 Déc 2008 - 21:45

Nezumi a écrit:
Je veux bien moi, mais avec ces histoires de "bouseux désuets" vous me faites douter maintenant.

Shocked ...Senti...Tu es attendue auprès de Charles Ferdinand...
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 EmptyLun 15 Déc 2008 - 22:15

Un article qui intéressera peut-être certains sur la démarche de Ramuz:


Doris Jakubec, directrice de l'édition des romans de Ramuz dans la Bibliothèque de la Pléiade, esquisse pour swissinfo un portrait de l'écrivain vaudois.

Charles Ferdinand Ramuz, dont les 22 romans viennent de paraître dans la prestigieuse collection de Gallimard, se définissait comme un artisan et non un artiste, explique-t-elle.

La Pléiade consacre deux volumes de 1700 pages à Charles Ferdinand Ramuz (1878-1947). Hormis le franco-suisse Jean-Jacques Rousseau, le Vaudois est ainsi le premier écrivain helvétique à faire son entrée dans la prestigieuse collection de Gallimard.

Avec cette publication, le «chantier Ramuz», ouvert il y a six ans à l'Université de Lausanne, porte ses premiers fruits. Le Centre de recherches sur les lettres romandes publie la première édition critique des 22 romans, accompagnés de notes linguistiques, historiques et contextuelles, ainsi que d'explications sur la genèse des textes.

Simultanément, l'éditeur genevois Slatkine sort l'intégrale du «Journal» de Charles Ferdinand Ramuz, en trois volumes. Il réunit l'ensemble des notes consignées entre 1895 et 1947 par l'auteur d'«Aline», «La Grande Peur dans la Montagne» ou «Derborence».

Ancienne directrice du Centre de recherches sur les lettres romandes, Doris Jakubec a dirigé l'édition des romans de Ramuz dans la Bibliothèque de la Pléiade. Elle dresse un portrait de l'écrivain vaudois en quelques traits.
swissinfo: Dans votre introduction, vous dites que Ramuz se définissait comme un artisan et non comme un artiste...

Doris Jakubec: Pour lui, l'écrivain est un travailleur, un homme qui assemble sur une page des matériaux imaginaires pour créer une histoire. Le papier, l'encre, la plume, importent beaucoup. Il recherche sans cesse un rapport au concret.

Ramuz a également voulu produire quelque chose qui dure. Nous avons pu le constater nous-mêmes lorsque nous avons ressorti ses manuscrits de son armoire. Ils semblaient avoir été écrits la veille tant le papier et l'encre de chine étaient de bonne qualité.

Il a donc de l'artisan ce souci de la durée, la volonté de faire œuvre qui résiste au temps. Il aussi ce rapport au geste, à la main, à la table. Ce n'est pas un esthète. Ce n'est pas un dilettante.

swissinfo: Selon vous, est-ce cet ancrage dans le concret qui lui a permis de traverser le temps et les frontières?

D.J.: Ce travail d'ancrage dans le solide, mais aussi dans le géographique, révèle son intérêt pour le particulier. Il estime que c'est en s'appuyant sur le particulier que l'on peut ensuite s'élever au général et donc à l'atemporel. Ramuz dit que c'est comme un escalier: la première marche doit être extrêmement solide.

Cet ancrage est donc le point de départ pour s'élever, et non le point de départ en soi. Sinon, Ramuz serait un écrivain régionaliste.

swissinfo: Il a d'ailleurs longtemps été perçu comme un écrivain folkloriste ou régionaliste... Pourquoi?

D.J.: Ces malentendus ont en effet tourné autour de Ramuz. La première raison provient sans doute des descriptions de paysage. Mais il y a méprise. Ramuz ne décrit pas le paysage en soi. Quand il le décrit, il le fait toujours à travers les yeux de son personnage.

La nature n'est pas un spectacle à contempler: elle est ce que le personnage en fait. Et ce qu'il en fait est lié à ce qu'il ressent. D'ailleurs, Ramuz détestait le naturalisme qu'il percevait comme une attitude contemplative, induisant à la passivité. Chez lui, le paysage est actif: le personnage le touche, le sent, le transforme et le transpose.

L'autre raison qui a mené au malentendu est le choix du paysan comme support de ses personnages. Mais, là encore, il ne s'agit pas d'une peinture du milieu agricole. Ses paysans ont la dimension des personnages de la tragédie grecque et l'importance des mythes.

swissinfo: Pourquoi a-t-il choisi les paysans?

D.J.: Il le dit lui-même: il a fait ce choix très tôt, en 1904, parce que, pour lui, ce sont des gens qui se situent hors de la société, hors de la psychologie et de l'analyse.

De plus, les paysans sont aux prises avec les éléments - la pluie, le vent, l'air, le soleil - et ils doivent faire leur bien avec ça. Ce sont des êtres élémentaires aux prises avec des éléments naturels.

swissinfo: On en revient à cet amour du concret et au rejet du superficiel...

D.J.: Oui puisque le paysan n'est pas confronté à des problèmes abstraits ou superflus. A l'époque, il était déjà menacé: son problème était donc de survivre. Le paysan vit dans un état de nécessité absolue. Et c'est l'une des raisons qui ont poussé Ramuz à le choisir.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 EmptyLun 15 Déc 2008 - 22:27

Et une analyse du livre (dans le cadre du programme du Bac, ouf c'est derrière) :

http://www.textesdubac.olesnicki.fr/Files/la_grande_peur_dans_la_montagne.pdf

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).


Dernière édition par Marko le Lun 15 Déc 2008 - 23:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 EmptyLun 15 Déc 2008 - 22:40

Marko a écrit:
Et une analyse détaillée du livre (dans le cadre du programme du Bac, ouf c'est derrière) :

Ouh, et un commentaire composé type bac, décidément tout pour me séduire, ce Ramuz. innocent

Blague à part, je vais peut-être y jeter un oeil (prudent) quand même. Wink
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 39
Localisation : Tours

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 EmptyLun 15 Déc 2008 - 22:40

enfin, ce sont deux textes "orientés" et pas des "critiques".

le style, rude, à la fois simple et poétique, et parfois frisant l’incorrection

c'est à chacun de se faire son opinion, il a quand même adopté une écriture particulière avec laquelle il n'est pas évident d'être à l'aise et de se laisser faire. (impression liée aussi à ce trop lointain souvenir).

je pense que c'est risqué d'en promettre trop avec un récit comme La grande peur... parce qu'on peut y trouver beaucoup, c'est vrai mais que... on peut aussi rester sur sa faim. La dissection du texte ne me semble pas utile à la lecture.

eXPie a du être super frustré et c'est un peu dommage mais ça a du sens etses remarques qui ne sont pas incompatibles avec l'analyse ci-dessus d'ailleurs. ça tient autant de la maladie que de la tragédie quelque part cette histoire...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 EmptyLun 15 Déc 2008 - 22:44

Je mets juste des infos pour avoir d'autres regards. Je le lirai peut-être mais ce qu'en dit Expie n'est pas très motivant !

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 EmptyLun 15 Déc 2008 - 23:20

Nezumi a écrit:
Marko a écrit:
Et une analyse détaillée du livre (dans le cadre du programme du Bac, ouf c'est derrière) :

Ouh, et un commentaire composé type bac, décidément tout pour me séduire, ce Ramuz. innocent

Blague à part, je vais peut-être y jeter un oeil (prudent) quand même. Wink

Tu as raison c'est très scolaire mais ça souligne quelques points intéressants.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 71
Localisation : Picardie

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 EmptyMar 16 Déc 2008 - 21:11

Pour La grande peur dans la montagne j'avoue être sec car lu il y a trop longtemps.EXPie a signé un article très élaboré,du sérieux.Je viens de lire Si le soleil ne revenait pas.Je n'étais pas ramuzien car je ne le connaissais guère mais j'ai aimé ce bouquin assez court,1937,qui traite peut-être les paysans de façon assez caricaturale mais la caricature comme le cliché est parfois vérité même si ça nous offusque un peu.Sans revenir à l'expression crétin des Alpes force est de constater que pendant longtemps ce n'est pas dans ces vallées alpines que les Q.I. s'envolaient.
Mais il y a un bien beau symbole dans Si le soleil ne revenait pas,c'est la jeune Isabelle qui sera la seule,féminisme naissant,à ruer dans les brancards et à oser rompre avec cette croyance antédiluvienne de la mort du soleil sous prétexte qu'un rebouteux l'a lu dans les Nombres.Ramuz peint plutôt âprement et sans fioritures les hommes au café du soir,les crachotements de la T.S.F qui parle de l'Espagne en guerre,même si c'est bien loin l 'Espagne pour ces hommes frustes au raisonnement rudimentaire et souvent vénal.Pas forcément très attachants mais somme toute universels par leurs travers,voire leurs tares,les gens de cette communauté sont ainsi les héros d'un bon livre,qui peut sembler loin de nous.Mais de cela je ne suis pas sûr du tout.J'aimerais bien voir le film que Claude Goretta a adapté de cette oeuvre de son compatriote Ramuz.
Revenir en haut Aller en bas
http://eeguab.canalblog.com
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 EmptyMar 6 Jan 2009 - 14:42

Bonjour, je suis étonné pour Ramuz de constater comme référence soit
derborance ou la grande peur qui n'est pas mon préférer.
Alors que la vie de Samuel Belet, qui est son plus grand livre
soit rarement mentionné.
J'ajoute aussi ses nouvelles ( plus d'une centaine) qui sont une très grande réussite, un concentré sur quelques pages de toute la force de Ramuz.
Cela aussi est méconnu.
Sinon le seul truc qui m'embête c'est quand il y a dialogue entre deux
personnages pourquoi écrire - Il dit..... - Elle répondit...... etc.
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 EmptyMar 6 Jan 2009 - 14:47

rivela a écrit:
Bonjour, je suis étonné pour Ramuz de constater comme référence soit
derborance ou la grande peur qui n'est pas mon préférer.
Alors que la vie de Samuel Belet, qui est son plus grand livre
soit rarement mentionné.

Bonjour Rivela! Et bien nous t'attendions pour nous le faire découvrir...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 EmptyMar 6 Jan 2009 - 14:50

rivela a écrit:
Bonjour, je suis étonné pour Ramuz de constater comme référence soit
derborance ou la grande peur qui n'est pas mon préférer.
Alors que la vie de Samuel Belet, qui est son plus grand livre
soit rarement mentionné.
J'ajoute aussi ses nouvelles ( plus d'une centaine) qui sont une très grande réussite, un concentré sur quelques pages de toute la force de Ramuz.
Cela aussi est méconnu.

Bienvenue à l'amatrice de Ramuz qui va nous entraîner à découvrir ce que nous n'avons pas encore lu de lui... content
Revenir en haut Aller en bas
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 EmptyMar 6 Jan 2009 - 15:26

A l'amateur, je suis un gars, j'ai pas pensé que rivela ça sonnait féminin.

Il arrive quand on lis un livre que le personnage du livre nous ressemble
et cela nous touche profondément.
C'est ce qui est arriver avec La vie de Samuel Belet.
Je sais que d'autres ne se reconnaitrons pas dans le personnage, mais avec moi cela à fonctionné.
Si je dis que c'est son chef d'œuvre,c'est tout simplement en répétant
ce que disent des plus experts que moi dans l'œuvre Ramuzienne.
un petit extrait.
Car l'essentiel est qu'il faut vivre quand même et il faut mourir
encore vivant. Il y en a tant qui sont déjà morts quand la mort de la
chair vient les prendre. Ils sont morts dans leur coeur depuis
longtemps déjà, quand arrive la mort du corps ; et c'est sur ce coeur
que je veille, afin qu'il dure jusqu'au bout "
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]
Revenir en haut 
Page 3 sur 32Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 32  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: