Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Stewart O'Nan

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 60
Localisation : à l'ouest

Stewart O'Nan - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 6 EmptyMar 22 Jan 2013 - 22:43

aie aie aie certaines personnes le perçoivent vraiment différemment donc. J'aurais pensé pourtant qu'Emily serait, pour les personnes de son âge ou s'en approchant, une sorte d'encouragement, qu'elle pourrait donner envie de faire des choses qu'elles ne font pas ou plus parce qu'elles ne s'en sentaient pas ou plus capables (conduire par exemple). Mais bon, oui, tout dépend de la sensibilité du lecteur.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Stewart O'Nan - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 6 EmptyMar 22 Jan 2013 - 22:54

Epi a écrit:
aie aie aie certaines personnes le perçoivent vraiment différemment donc. J'aurais pensé pourtant qu'Emily serait, pour les personnes de son âge ou s'en approchant, une sorte d'encouragement, qu'elle pourrait donner envie de faire des choses qu'elles ne font pas ou plus parce qu'elles ne s'en sentaient pas ou plus capables (conduire par exemple). Mais bon, oui, tout dépend de la sensibilité du lecteur.

Euh, je suis pas sûr, Epi.

Quoi qu'il en soit, je suis pour l'amour O'naniste (je sais, je l'ai déjà faite, mais je l'aime bien celle-là) dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Stewart O'Nan - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 6 EmptyMar 22 Jan 2013 - 22:57

Je vous rassure elle a survécu au roman Very Happy Elle pense même lire Nos plus beaux souvenirs. C'est peut-être pas plus mal comme ça à rebours.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Stewart O'Nan - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 6 EmptyMer 23 Jan 2013 - 9:07

Epi a écrit:
Je ne suis pas d'accord du tout du tout, au contraire, ça me donne plutôt la pêche parce qu'il n'y a rien de vraiment triste, si ce n'est la vie qui est ce qu'elle est, la vieillesse, la mort qui est forcément pas loin mais ce n'est pas pesant, c'est tout doux et je suis ressortie de cette lecture avec un grand sourire. Pareil pour ses autres romans d'ailleurs. Je pense que ce serait dommage de le ranger dans les auteurs qui donnent le blues Wink

darkanny a écrit:
C'est une douce tristesse et non amère, que l'on ressent à travers ces lectures.

Oui c'est une douce tristesse, mais quand même ça nous met bien en face de la solitude et comment l'appréhender. Ca a peut avoir un côté positif (Emily a toujours des projets, elle veut aider ses petits enfants, sa fille Margaret, ils la forcent à accepter certaines choses, à évoluer et ça c'est bien) mais au final elle est et finira forcément seule, donc c'est pas vraiment joyeux!

Je te comprends en même temps Epi, mais comme dit Kena tout dépend des personnes, de leur situation, des expériences qu'ils ont vécues car cela renvoie beaucoup de choses. Perso je me suis projetée dans quelques années avec la distance qui s'installe, la nouvelle génération qui n'écoute que d'une oreille et oublie de répondre aux cartes de voeux, aux coups de téléphone que l'on guette, au répertoire qui se remplit de noms disparus et tout ça c'est pas vraiment fun fun

Marko a fait fort de l'offrir à sa maman, moi c'est clair que j'éviterai, sinon c'est déprime assurée chez la mienne rire
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Stewart O'Nan - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 6 EmptyMer 6 Fév 2013 - 10:01

Emily

Citation :
Peut-être avait-elle vécu assez longtemps, se disait-elle, pour penser à tout ceux qui lui était proche avec une irrépressible tendresse, acceptant l'idée que la vie était dure et que les gens faisaient ce qu'il pouvait.(…) Etait-ce un péché d'étendre cette compassion elle-même ?


J'ai éprouvé énormément de sympathie pour Emily, cette femme âgée ordinaire qui ne s'en laisse pas conter, senior en bonne forme assumant de façon déterminée sa solitude, sans illusions mais sans plainte, l’œil acerbe et la langue bien pendue. Un œil vers la mort qu'elle est fermement déterminée à assumer sereinement, l'autre sur les petits plaisirs, modestes mais salvateurs, qui peuvent l'aider à profiter de ses dernières années comme une femme à part entière. Prête à relever les défis, comme à accepter les renoncements, sans le transformer en compromissions.

J’ai aimé la capacités de O’Nan à appréhender l'indicible à trouver la petite phrase, l’intonation, le geste précis qui donnent du sens, et réussir ainsi un roman du quotidien délicat, tendre, joyeux sans oublier d'être parfois sombre, un roman sans intrigue (cela m'a un peu manqué) mais plein de petites péripéties et de toutes petites pièces juxtaposées, qui a déjà séduit, c'est évident, nos amateurs de nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 60
Localisation : à l'ouest

Stewart O'Nan - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 6 EmptyDim 12 Mai 2013 - 20:20

Songs for the Missing
(Chanson pour l'absente)


Kingsville, Ohio. C'est l'été, Kim a 18 ans et se prépare à rentrer à l'université à l’automne, impatiente de commencer une nouvelle vie, de quitter sa petite ville et de devenir une autre. En attendant, elle passe ses après-midi au bord du lac avec ses amis, le soir elle a un petit job où travaille également sa meilleure amie. C'est une adolescente comme il y en a tant, sa vie n'est pas différente, sa famille est une famille ordinaire. La mère, Fran, aime peut-être un peu trop boire mais cela reste dans les limites de l'acceptable, Ed, le père, est agent immobilier et Lyndsay, la petite sœur de 15 ans, que Kim aide avec ses leçons de conduite, vit un peu dans l’ombre de sa sœur aînée. Il y a aussi JP, son petit ami que les parents désapprouvent car il n'appartient pas à la bonne classe sociale et ne vit pas dans le bon quartier, et que Kim a peut-être choisi justement pour contrarier ses parents.

Ce jour-là, Kim le passe comme les autres, à se baigner avec ses amis, puis elle se prépare à aller travailler. Seulement, elle n'arrivera jamais à son travail et elle ne retrouvera pas ses amis à leur point de rencontre habituel après. Le lendemain matin, sa famille s'aperçoit qu'elle n'est pas rentrée à la maison.

Dans un premier temps, nous allons suivre presque jour par jour tout ce qui est fait pour retrouver Kim, et en alternant les points de vue de ses proches, de chapitre en chapitre, nous allons vivre avec eux leurs espoirs, leur tristesse, la culpabilité pour certains, parfois même un soulagement. Certains se jetteront à corps perdu dans l’action, d’autres s’enfermeront dans une sorte d’indifférence émotionnelle ou s’éloigneront petit à petit de la frénésie ambiante pour essayer de retrouver un peu de paix. Pas d’enquête policière, pas de suspects, ni d’indices sur ce qui a pu se passer, c’est un roman sur ceux qui restent et sur leur façon de gérer l’inimaginable, quelque chose qui, pense-t-on, n’arrive qu’aux autres.

Une sorte de leçon de vie aussi parce que même si une disparition est toujours une tragédie, la vie continue dans tout ce qu'elle a de banal, et la gestion du quotidien finit inévitablement par prendre le dessus. En prenant soin de décrire longuement la vie domestique de cette famille (préparation des repas, shopping), comment ses amis forcément passent à autre chose au bout d’un moment (leurs études, leur vie amoureuse), O'Nan veut justement montrer cela, que quel que soit le malheur qui nous tombe dessus, quel que soit le chagrin que l'on porte en soi, on continue, douloureusement peut-être mais l’événement, la disparition, ne sont plus vraiment la première préoccupation. Pourtant, cela a changé définitivement ceux qui l’ont vécu et la torture de ne pas savoir se fera à jamais sentir.

On le sait déjà, O’Nan, c’est l’écrivain de ces petits riens qui, pour un œil extérieur, peuvent paraître ennuyeux et insignifiants. Mais ces petits moments auxquels on ne prête pas beaucoup attention sont pourtant ceux qui permettent de tenir et de reprendre une vie mise entre parenthèses plus ou moins longtemps. Le chemin est sinueux, le chagrin et l’incompréhension demeurent mais la vie reprend ses droits, toujours.

Un style fluide et un grand sens du détail et, comme toujours, la finesse psychologique et la sympathie à l’égard de ses personnages, font de ce livre un petit bijou d’humanité qu’on n’oublie pas facilement. O’Nan écrit avec grâce sur les sujets les plus terribles et ce n’est pas rien.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Stewart O'Nan - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 6 EmptyDim 12 Mai 2013 - 20:26

Je l'ai dans ma Palette, héhé
Et merci pour ce comment!
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 60
Localisation : à l'ouest

Stewart O'Nan - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 6 EmptyDim 12 Mai 2013 - 20:33

Hâte de connaître ton avis, j'espère qu'il te plaira !

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
shéhérazade
Agilité postale
shéhérazade

Messages : 926
Inscription le : 01/11/2009
Age : 36

Stewart O'Nan - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 6 EmptyDim 12 Mai 2013 - 20:36

Noté Nos plus beaux souvenirs et Emily Very Happy

_________________
"Vous me demandez quel est le supreme bonheur ici bas ? C'est d'écouter la chanson d'une petite fille qui s'éloigne après vous avoir demandé son chemin." Li-tai-Po
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Stewart O'Nan - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 6 EmptyLun 13 Mai 2013 - 7:45

Cela fait toujours plaisir de lire tes commentaires, merci Epi... et j'aime surtout voir remonter ce fil

darkanny a écrit:
Je l'ai dans ma Palette, héhé
c'est un livre qui devrait te plaire aussi

shéhérazade a écrit:
Noté Nos plus beaux souvenirs et Emily Very Happy
oh... deux très bons moments de lecture... je te souhaite une belle rencontre avec cet auteur
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 60
Localisation : à l'ouest

Stewart O'Nan - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 6 EmptyLun 13 Mai 2013 - 20:26

kenavo a écrit:
shéhérazade a écrit:
Noté Nos plus beaux souvenirs et Emily Very Happy
oh... deux très bons moments de lecture... je te souhaite une belle rencontre avec cet auteur
Oui, deux très bons livres mais à lire dans l'ordre hein surtout parce que là pour le coup Kena sort vraiment son fouet rire

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
shéhérazade
Agilité postale
shéhérazade

Messages : 926
Inscription le : 01/11/2009
Age : 36

Stewart O'Nan - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 6 EmptyLun 13 Mai 2013 - 20:28

Oui j'ai cru comprendre que c'était très sérieux cette histoire d'ordre Very Happy

_________________
"Vous me demandez quel est le supreme bonheur ici bas ? C'est d'écouter la chanson d'une petite fille qui s'éloigne après vous avoir demandé son chemin." Li-tai-Po
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Stewart O'Nan - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 6 EmptyMar 14 Mai 2013 - 7:09

Epi a écrit:
parce que là pour le coup Kena sort vraiment son fouet rire
shéhérazade a écrit:
Oui j'ai cru comprendre que c'était très sérieux cette histoire d'ordre Very Happy
mais non, je ne suis vraiment pas celle qui sort le fouet...
Spoiler:
 
c'est seulement qu'il s'agit vraiment d'une suite et puisque je lis les livres de Stewart O'Nan dès leur sortie, je ne pouvais pas le découvrir d'une autre façon,
ainsi j'étais contente de retrouver Emily après des années, mais il m'a fallu le premier volet pour savourer la suite..
Je ne connais personne qui veut découvrir À la recherche du temps perdu de Proust et qui commence avec Le temps retrouvé Wink
Revenir en haut Aller en bas
shéhérazade
Agilité postale
shéhérazade

Messages : 926
Inscription le : 01/11/2009
Age : 36

Stewart O'Nan - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 6 EmptyMar 14 Mai 2013 - 8:12

T'inquiète j'avais bien compris Very Happy

_________________
"Vous me demandez quel est le supreme bonheur ici bas ? C'est d'écouter la chanson d'une petite fille qui s'éloigne après vous avoir demandé son chemin." Li-tai-Po
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Stewart O'Nan - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 6 EmptyVen 24 Mai 2013 - 9:34

Stewart O'Nan - Page 6 1378-103 / Stewart O'Nan - Page 6 A23
The Odds / Les joueurs
Citation :
Présentation de l'éditeur
Depuis que Marion a découvert qu’Art la trompait, leur mariage bat de l’aile. Sans compter le vide qu’ont laissé les enfants devenus grands, les dettes qui s’accumulent, la maison qu’il faudra bien se résoudre à vendre…
Art décide de jouer son va-tout. Il réserve une suite à l’hôtel-casino où ils avaient passé leur lune de miel, près des chutes du Niagara.
Dans ce lieu chargé de souvenirs, Marion et Art sont confrontés à une intimité devenue gênante, aux mauvaises habitudes qui subsistent, même s’ils ont changé de décor. Parfois, un instant fugace recrée la complicité perdue. La minute d’après, l’autre semble loin et tout est à recommencer.
Mais la nuit, lorsque les lampes s’allument au-dessus du tapis vert, rien ne semble plus impossible. « Faites vos jeux. – Rien ne va plus… »

En anglais ce livre porte une deuxième ligne dans le titre « A love story ». Mais il ne faut pas se laisser induire en erreur par cet auteur. Marion et Art sont mariés depuis 30 ans et dans le premier chapitre Marion parle du divorce qu’elle envisage après ce week-end ‘romantique’ !

Mais il y a de l’amour dans l’air. Comment cela pourrait être autrement, les chutes du Niagara figure dans le top 5 des endroits dont les gens s’imaginent ‘idéal’ pour soit proposer, se marier, passer le voyage de noces… tout comme Marion et Art l’ont fait, il y a trente ans. Revenir à cet endroit avec le ‘bagage’ de ces années de mariage va mener nos deux protagonistes de faire les comptes, et pas seulement ceux qui se limitent à leur situation financière.


Puisque j’adore cet auteur, et le suis depuis tant d’années, c’est toujours difficile pour moi de rester tout à fait objective envers ce qu’il écrit. Une fois de plus il m’a convaincue.

Pour ceux qui l’ont découvert qu’avec son dernier livre, Emily, ils vont trouver un auteur quelque peu différent et je ne pourrais pas dire s’il va avoir autant d’enthousiasme. Mais entrer dans l’univers de Stewart O’Nan est toujours enrichissant… laissez-vous emporter par le flot de ces chutes…


À noter que j’adore le choix qu’il a fait pour précéder chaque chapitre : les probabilités pour des situations l’une plus drôle que l’autre… je ne connaissez pas cet aspect de lui !

Odds of a U.S. tourist visiting Niagara Falls : 1 in 195
Odds of getting sick on vacation: 1 in 9
Odds of a jazz band playing “My funny Valentine” on Valentine’s Day: 1 in 1


Je pourrais les citer tous, tellement j’ai adoré… mais pour le plus souvent, cela révèle le contenu du chapitre qui va suivre, donc chut


Et puisqu’il a choisi en exergue le texte de cette chanson, donnons la voix à Dinah elle-même pour l’interpréter


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Stewart O'Nan - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Stewart O'Nan
Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: