Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Stewart O'Nan

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 60
Localisation : à l'ouest

Stewart O'Nan - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 7 EmptyDim 26 Mai 2013 - 10:08

kenavo a écrit:

Pour ceux qui l’ont découvert qu’avec son dernier livre, Emily, ils vont trouver un auteur quelque peu différent et je ne pourrais pas dire s’il va avoir autant d’enthousiasme. Mais entrer dans l’univers de Stewart O’Nan est toujours enrichissant… laissez-vous emporter par le flot de ces chutes…
Après quatre livres, je peux dire que je suis devenue une inconditionnelle et je crois bien que j'aime tout ce qu'il écrit Very Happy

kenavo a écrit:

À noter que j’adore le choix qu’il a fait pour précéder chaque chapitre : les probabilités pour des situations l’une plus drôle que l’autre… je ne connaissez pas cet aspect de lui !

Odds of a U.S. tourist visiting Niagara Falls : 1 in 195
Odds of getting sick on vacation: 1 in 9
Odds of a jazz band playing “My funny Valentine” on Valentine’s Day: 1 in 1
C'est vrai qu'il ne fait pas trop dans le comique, mais j'adore cette idée.

Merci pour ton commentaire Kena, à chaque fois que je dois commencer une nouvelle lecture, je le prends, puis le repose parce que je veux essayer d'espacer un peu entre chaque livre mais là je crois que je ne tiens plus !

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Stewart O'Nan - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 7 EmptySam 15 Juin 2013 - 15:56

Les joueurs

Les chutes du Niagara. C'est drôle quand même comme ce site inspire de la mélancolie et de la tristesse plus que de la gaieté (n'est-ce pas, Marilyn ?). Un endroit où l'on peut dresser le bilan d'une vie ou d'une relation amoureuse et, en général, c'est assez déprimant. Stewart O'Nan choisit ce cadre, aussi spectaculaire que factice par son environnement, pour faire un état des lieux d'un couple usé, dont la rupture semble inéluctable. Il reste une chance, infime, comme celle de gagner le jackpot au casino. Pourquoi pas, après tout, avec O'Nan, le noir et le blanc alternent. Avec subtilité. Cinquante nuances de gris, pourrait-on dire. Anatomie d'un couple dans l'impasse, Les joueurs décrypte à travers eux le malaise d'une Amérique en crise financière profonde, au bord du précipice. S'il n'a pas le côté poignant d'Emily, le dernier roman d'O'Nan impose une fois de plus la voix d'un auteur qui force l'admiration par son talent à sonder les âmes avec une empathie certaine pour les faiblesses de ses personnages.
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 60
Localisation : à l'ouest

Stewart O'Nan - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 7 EmptyMar 31 Déc 2013 - 16:15

Le pays des ténèbres

Au début du roman, on ne sait pas trop qui parle. Il y a un narrateur qui dit « nous », n’a pas de nom et semble être omniscient. Peu à peu, on comprend que ce « nous » désigne trois adolescents, Danielle, Toe et Marco (le narrateur), tués dans un accident de voiture, la nuit d’Halloween, il y a tout juste un an. Ils étaient cinq, les deux autres ont survécu. Tim s’en est sorti complètement indemne (physiquement du moins), Kyle est détruit définitivement, son cerveau gravement endommagé, il ne se souvient plus de rien.

Avec beaucoup de sobriété et de douceur, O’Nan nous dit ce que cela fait d’être un survivant. La culpabilité de s’en être sorti sans une égratignure, le sentiment de perte qui ne quitte pas Tim une seconde, l’impossibilité d’avoir un seul moment de répit, ses potes morts dans la tête, tout le temps, et son ami Kyle qui lui est toujours là, comme un rappel silencieux de la tragédie. Comment continuer à vivre ainsi ?

C’est par la voix des morts que l’on reconstitue ce qu’il s’est passé cette nuit-là. Parce qu’ils ne sont pas vraiment partis, parce qu’ils sont toujours aux côtés de ceux qui pensent à eux, ils sont les témoins, sans pouvoir agir, de ce que Tim a mis en route pour marquer l’anniversaire de leur mort : la répétition fidèle de ce jour-là, heure par heure, minute par minute, jusqu’à celle, fatale, qui viendra mettre fin à son agonie.

L’officier de police Brooks, qui a été le premier sur les lieux de l’accident et qui suit lui aussi Tim à la trace, sent bien ce qu'il a en tête, il sait qu'il ne doit pas le lâcher un seul instant, il sait qu'il doit être là, comme il l'était un an auparavant mais que cette fois, il ne doit pas arriver trop tard. Cette fois, au lieu d'être responsable de l'accident, il va sauver Tim et Kyle et ainsi se racheter. Cette nuit, c'est sa chance de rédemption qui le soulagera (un peu) de sa culpabilité et lui permettra d'être en paix avec sa conscience.

C’est un roman qui dégage une tristesse immense. La douleur et les regrets, la perte, nous enveloppent de plus en plus serré à mesure que l’on avance dans la lecture. C’est sombre, bouleversant. Comme d’habitude avec O’Nan, la qualité narrative est impeccable, et surtout, beaucoup d’attention est accordée aux moindres détails, les lieux (Avon, Connecticut) et les faits, les gestes les plus anodins, sont décrits avec minutie et c'est ce qui conduit le lecteur à ressentir cette sensation d’impuissance qui le submerge mais dans laquelle il ne peut que se laisser glisser car c’est inéluctable, la boucle doit être bouclée.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 32
Localisation : Suède

Stewart O'Nan - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 7 EmptyMar 31 Déc 2013 - 16:45

Epi, quel dommage que tu ne nous gratifies pas plus souvent de tes commentaires...
Je bouillonne d'envie de le lire maintenant !
Flibustière, merci mille fois pour notre échange.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 60
Localisation : à l'ouest

Stewart O'Nan - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 7 EmptyMer 1 Jan 2014 - 3:20

J'espère qu'il te plaira et que tu ne seras pas découragée par la lenteur du rythme. Je suis donc curieuse de connaître ton avis  Very Happy

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Stewart O'Nan - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 7 EmptyMer 1 Jan 2014 - 9:31

merci pour ton commentaire Epi, il rend vraiment bien le ton du livre...
Epi a écrit:
J'espère qu'il te plaira et que tu ne seras pas découragée par la lenteur du rythme. Je suis donc curieuse de connaître ton avis  Very Happy
ah oui, curieuse je le suis aussi... surtout si c'est la première lecture d'un O'Nan pour Heyoka... j'espère qu'elle va tomber sous le charme, même si c'est un livre dur pour y arriver Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Stewart O'Nan - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 7 EmptyMer 1 Jan 2014 - 9:35

Dis donc, tu n'es pas très encourageante sur ce coup-ci, Kenavo.  rire 


_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Stewart O'Nan - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 7 EmptyMer 1 Jan 2014 - 9:45

Arabella a écrit:
Dis donc, tu n'es pas très encourageante sur ce coup-ci, Kenavo.  rire 
Wink
hm... disons, je pense que Heyoka va apprécier probablement l'atmosphère un peu lourd, mais autant que j'aime et adore O'Nan, faut dire que dans ce livre, comme Epi l'a bien dit, il y a un côté tellement triste, pour une première lecture d'un auteur, je ne saurais pas dire si on adhère

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 75
Localisation : Provence

Stewart O'Nan - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 7 EmptyMer 1 Jan 2014 - 9:47

Arabella tu as vu la tête de Kena depuis quelques jours ?  sourire 

Epi, le début de ton commentaire me fait penser à un film d'horreur dont d'ailleurs je ne me souviens plus le nom !

je n'ai lu que le Nom des morts, faut peut-être que je récidive.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Stewart O'Nan - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 7 EmptyMer 1 Jan 2014 - 9:49

Bédoulène a écrit:
Arabella tu as vu la tête de Kena depuis quelques jours ?  sourire 
 mdr2 

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 60
Localisation : à l'ouest

Stewart O'Nan - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 7 EmptyMer 1 Jan 2014 - 14:03

kenavo a écrit:
Arabella a écrit:
Dis donc, tu n'es pas très encourageante sur ce coup-ci, Kenavo.  rire 
Wink
hm... disons, je pense que Heyoka va apprécier probablement l'atmosphère un peu lourd, mais autant que j'aime et adore O'Nan, faut dire que dans ce livre, comme Epi l'a bien dit, il y a un côté tellement triste, pour une première lecture d'un auteur, je ne saurais pas dire si on adhère
C'est vrai que c'est vraiment plombant et on n'y trouve nulle part cette petite lueur d'espoir qui pourrait alléger le tout, on n'apprécie pas forcément. Mais si ça ne fait pas peur, ce n'est peut-être pas mal pour commencer avec O'Nan, il y a un tout petit peu plus d'action que dans ses autres livres (ceux que j'ai lus en tout cas) et on a moins l'impression qu'il ne se passe rien, ce qui parfois peut rebuter. Et il y a un certain suspense car jusqu'à la fin, on ne sait pas si Tim va pouvoir aller jusqu'au bout de son idée ou pas.

Bédoulène a écrit:
Arabella tu as vu la tête de Kena depuis quelques jours ?  sourire 
 rire 

Bédoulène a écrit:
Epi, le début de ton commentaire me fait penser à un film d'horreur dont d'ailleurs je ne me souviens plus le nom !

je n'ai lu que le Nom des morts, faut peut-être que je récidive.
Je ne sais pas pour le film d'horreur mais je ne peux que t'encourager à continuer avec O'Nan  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Stewart O'Nan - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 7 EmptyMer 1 Jan 2014 - 14:07

Epi a écrit:
Mais si ça ne fait pas peur, ce n'est peut-être pas mal pour commencer avec O'Nan, il y a un tout petit peu plus d'action que dans ses autres livres (ceux que j'ai lus en tout cas) et on a moins l'impression qu'il ne se passe rien, ce qui parfois peut rebuter. Et il y a un certain suspense car jusqu'à la fin, on ne sait pas si Tim va pouvoir aller jusqu'au bout de son idée ou pas.
tiens, oui, pas faux! je n'aurais pas pensé à cet aspect, mais c'est vrai...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 42

Stewart O'Nan - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 7 EmptyMer 1 Jan 2014 - 16:22

Un livre plombant? Chouette, je le note.
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 60
Localisation : à l'ouest

Stewart O'Nan - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 7 EmptyMer 1 Jan 2014 - 17:29

odrey a écrit:
Un livre plombant? Chouette, je le note.
 rire 

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22890
Inscription le : 02/02/2007
Age : 40
Localisation : Un peu plus loin.

Stewart O'Nan - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 7 EmptyMer 1 Jan 2014 - 18:38

Je me tâte ...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Stewart O'Nan - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Stewart O'Nan
Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: