Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
-50% sur les baskets Nike Air Max Invigor
Voir le deal
50.47 €

 

 Terence Davies

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Terence Davies - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Terence Davies   Terence Davies - Page 4 EmptyVen 29 Juin 2012 - 21:57

Marko a écrit:
Tu as eu le temps de lire le message avant que je l'efface?
moi aussi.. et c'était vraiment très beau...
un de ces jours tu vas t'habituer à faire un copie/collé avant d'envoyer tes messages Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Terence Davies - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Terence Davies   Terence Davies - Page 4 EmptyVen 29 Juin 2012 - 21:59

Avadoro a écrit:
Oui, je crois qu'il est resté lisible un bout de temps.
J'ai voulu ajouter une photo au post précédent et ensuite j'ai cru avoir mis le dernier message 2 fois et je l'ai effacé! Quand je m'en sentirai l'énergie je recopierai cette critique qui est formidable (à moins qu'on la trouve directement sur le net).

Juste rappeler que son auteur Jean-Christophe Ferrari a publié un très beau petit livre consacré au Miroir de Tarkovski:

Terence Davies - Page 4 Le-mir11

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Terence Davies - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Terence Davies   Terence Davies - Page 4 EmptyVen 29 Juin 2012 - 22:00

kenavo a écrit:
un de ces jours tu vas t'habituer à faire un copie/collé avant d'envoyer tes messages Wink
Oui je devrais. J'écris toujours les posts d'une traite sans écrire un brouillon et je ne pense pas à le copier avant de l'envoyer... J'y penserai la prochaine fois!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Terence Davies - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Terence Davies   Terence Davies - Page 4 EmptyDim 1 Juil 2012 - 11:50

A défaut de le recopier encore une fois je mets le scan intégral de l'article de Jean-Christophe Ferrari. C'est la 2e partie que j'avais choisie.

Terence Davies - Page 4 Numari11 Terence Davies - Page 4 Numari10



_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Terence Davies - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Terence Davies   Terence Davies - Page 4 EmptyVen 6 Juil 2012 - 22:29

Comment vous dire ; je n'ai pas les références ni les éléments de comparaisons pour faire une analyse pointue .
Dès les premières minutes, j'ai été prises dans l'ambiance. Pas d'effusions de ma part, une plaisir intériorisé, intimiste comme l'est ce film. Autant de retenue de ma part qu'en ont les personnages, comme le voulait l'époque et son le code moral; sans que je m'en sente bridée en quoi que ce soit.
J'ai également apprécié les choix musicaux, Barber , notamment , mais pas uniquement.
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Terence Davies - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Terence Davies   Terence Davies - Page 4 EmptySam 7 Juil 2012 - 0:54

mimi54 a écrit:
Comment vous dire ; je n'ai pas les références ni les éléments de comparaisons pour faire une analyse pointue .
Dès les premières minutes, j'ai été prises dans l'ambiance. Pas d'effusions de ma part, une plaisir intériorisé, intimiste comme l'est ce film. Autant de retenue de ma part qu'en ont les personnages, comme le voulait l'époque et son le code moral; sans que je m'en sente bridée en quoi que ce soit.
J'ai également apprécié les choix musicaux, Barber , notamment , mais pas uniquement.
Le film a aussi un certain lyrisme qui dépasse l'intime je trouve. Et une forme d'abstraction poétique qui fait de ce drame intime ancré dans une époque donnée une rêverie plus universelle et intemporelle. Le côté proustien.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Terence Davies - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Terence Davies   Terence Davies - Page 4 EmptySam 7 Juil 2012 - 11:41

Je suis passée un peu par toutes les sensations en visionnant The Deep Blue Sea : parfois totalement dedans, captée par toutes les émotions exprimées sur le visage de l’actrice, parfois en dehors, comme sur le pas de la porte mais en gardant bien grands les yeux ouverts et parfois totalement éloignée, comme assoupie et somnolente. La mise en scène est extrêmement stylisée mais je retiens surtout cette ambiance feutrée qui n’empêche par la violence des sentiments de s’exprimer en détour d’un regard, d’une expression, d’une rêverie, d’un geste. Un film qui repose beaucoup sur le jeu d’interprétation de Rachel Weisz, formidable dans toute cette émotion contenue mais qui sait aussi se dévoiler avec violence, comme par effraction. Cette femme amoureuse de l’amour ne peut que nous attendrir, cette femme qui vit jusqu’au bout sa passion en sachant qu’elle ne sera jamais payée en retour ne peut que nous émouvoir. Une femme constamment au bord du suicide. Aurait-elle d’ailleurs pu vivre une histoire d’amour partagée ? Voilà la question que je me suis posée tant elle me semble avant tout être attirée par le vide dans lequel elle se jette avec délice, un peu comme enivrée et prise de vertige au bord d'un précipice. D’ailleurs ce n’est pas tant l’amour que la solitude, l’abandon et le non-réciprocité des sentiments qui sont abordés dans ce film.

Un très beau portrait de femme, qui à défaut de me faire vibrer (les personnages sont trop archétypaux pour cela), m’a séduite et interpellée.


Dernière édition par sentinelle le Sam 7 Juil 2012 - 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Terence Davies - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Terence Davies   Terence Davies - Page 4 EmptyMer 18 Juil 2012 - 16:08

Pour ceux qui ont aimé le 2ème mouvement du concerto pour violon de Barber dans ce film je vous conseille ce disque récent d' Alexander Gilman qui interprète les concertos de Barber et Korngold. Un travail formidable.

Ici une vidéo promotionnelle avec essentiellent les morceaux de Waxman et John Williams.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Terence Davies - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Terence Davies   Terence Davies - Page 4 EmptySam 23 Aoû 2014 - 21:56

Pour les fans... Sortie des 3 premiers moyens métrages de Terence Davies.

Terence Davies - Page 4 Trilog10

Terence Davies - Page 4 Td-chi10


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Terence Davies - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Terence Davies   Terence Davies - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2016 - 0:21

Le 30 mars... Youpi!


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 34
Localisation : Cergy

Terence Davies - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Terence Davies   Terence Davies - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2016 - 22:34

Très bonne nouvelle (les avis anglophones sont très contrastés, mais c'est souvent le cas pour l'oeuvre de Davies) !
Et son film suivant A Quiet Passion, sur la vie d'Emily Dickinson, a déjà été projeté hors-compétition au festival de Berlin.
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Terence Davies - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Terence Davies   Terence Davies - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2016 - 23:22

On a des commentaires sur Quiet passion ?

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Terence Davies - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Terence Davies   Terence Davies - Page 4 EmptyMer 2 Mar 2016 - 9:50

Marko a écrit:
On a des commentaires sur Quiet passion ?
Il y a eu quelques bonnes critiques, par exemple (en anglais) : http://www.bfi.org.uk/news-opinion/sight-sound-magazine/reviews-recommendations/berlinale-2016/quiet-passion-first-look
Citation :
This poised and painterly rendition of the poet Emily Dickinson in youth and later age finds Terence Davies back on masterly form.

Terence Davies - Page 4 Quiet-10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Terence Davies - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Terence Davies   Terence Davies - Page 4 EmptySam 2 Avr 2016 - 22:12

Terence Davies - Page 4 Terenc10

J'ai été vraiment bouleversé par ce film qui est une sorte d'épure mélodramatique au classicisme élégiaque. Il y a quelque chose du roman de Maupassant "Une vie" dans ce portrait de femme qu'on accompagne à travers ses joies et ses peines dans une Ecosse au début de la guerre de 14/18.

Classicisme mais surtout pas académisme. Il y a même une certaine étrangeté et une modernité dans ces tableaux qui rappellent Vermeer ou Hammershøi et qui m'ont subjugué par leur force qui vient d'une sorte de simplicité qui fait se concentrer l'action sur des moments emblématiques d'une vie pour mieux les transcender (avec cette image récurrente de l'escalier comme métaphore temporelle et qui était déjà présente dans les premiers films autobioraphiques de Davies).

Terence Davies - Page 4 Croppe11

De ces films qui mettent les larmes aux yeux aussi bien dans la tristesse que dans le bonheur par leur pureté et leur vérité. ça tient aux acteurs, à leur humanité, aux paysages aussi, au cadre, à une ambiance très particulière. Une histoire racontée 1000 fois mais jamais de cette façon là.

Il y a bien sûr, comme dans tous les films de Terence Davies, des chansons qui sont l'âme de ces gens et qui les soutiennent dans les épreuves de la vie. Il ose des versions un peu anachroniques mais qui fonctionnent bien. Le mélodrame dans ce qu'il peut avoir de plus beau.

Terence Davies - Page 4 Sunset10

P.S. Evidemment il ne faut pas voir la bande-annonce qui résume le film sans en restituer la véritable atmosphère.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 52
Localisation : Lille

Terence Davies - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Terence Davies   Terence Davies - Page 4 EmptyDim 3 Avr 2016 - 10:52

Toujours troublant de constater le public qui va voir un film. Pour Brooklyn 90% du public était constitué de jeunes filles en fleurs et pour Sunset Song il y avait surtout des hommes et des femmes mûrs (en couples qui font la gueule en général) entre 50 et 70 ans. Ils avaient la larme à l'œil en sortant. Peut-être un public cherchant des plaisirs surannés, un peu de littérature, des grands et bons sentiments ? Pour Techiné il y avait des couples de garçons et quelques fans de Sandrine Kiberlain. Pour Midnight Special des garçons de 20/35 ans. Et pour le formidable Kaili Blues il n'y avait personne!
Ce qui m'attriste un peu c'est que ca tendrait à montrer qu'on ne va majoritairement voir que ce qui nous ressemble. C'est dommage.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Terence Davies - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Terence Davies   Terence Davies - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Terence Davies
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: