Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Console Nintendo Switch Lite édition Hyrule : ...
Voir le deal
219.99 €

 

 Anthony Mann

Aller en bas 
3 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Anthony Mann Empty
MessageSujet: Anthony Mann   Anthony Mann EmptyJeu 7 Oct 2010 - 16:27

Anthony Mann Mann2

Pour moi, l'un des plus grands réalisateurs "classiques" du cinéma américain. Trop souvent étiqueté maître du western, ce qu'il est d'ailleurs (avec souvent James Stewart dans le rôle principal), il a aussi brillé dans le film de guerre (Cote 465), les adaptations littéraires (Le petit arpent du bon dieu), les péplums (Le Cid), les films noirs (La brigade du suicide), sociaux (Incident de frontière) ou historiques (Le livre noir) ...
Il y a des choses moins réussies dans sa carrière mais, globalement, je le place un peu derrière Ford, au niveau d'un Hawks ou d'un Walsh, pour rester dans les cinéastes d'action.

Anthony Mann, de son vrai nom Emil Anton Bundmann, est né le 30 juin 1906 à San Diego et décédé le 29 avril 1967 à Berlin.

Anthony Mann 19218446Anthony Mann 18685073Anthony Mann 19200458Anthony Mann 18680578Anthony Mann 18926537


Citation :
Filmographie/Index (Cliquez sur les chiffres pour accéder directement aux pages)

1939 : The Streets of New York (TV)
1942 : Dr. Broadway
1942 : Moonlight in Havana
1943 : Nobody's Darling
1944 : My Best Gal
1944 : Strangers in the Night
1945 : Two O'Clock Courage
1945 : La Cible vivante (The Great Flamarion) Page 2
1945 : Sing Your Way Home
1946 : Strange Impersonation
1946 : The Bamboo Blonde
1947 : Desperate + scénario
1947 : Railroaded !
1947 : La Brigade du suicide (T-Men)
1948 : Marché de brutes (Raw Deal) Page 1
1948 : Il marche dans la nuit (He Walked by Night) Page 2
1949 : Follow Me Quietly + scénario
1949 : Le Livre noir (Reign of Terror) Page 1
1949 : Incident de frontière (Border Incident) Page 1
1950 : La Rue de la mort (Side Street) Page 2
1950 : Les Furies (The Furies)
1950 : La Porte du diable (Devil's Doorway) Page 1
1950 : Winchester '73 Pages 1, 2
1951 : Le Grand Attentat (The Tall Target)
1951 : Quo Vadis de Mervyn LeRoy (Anthony Mann tourne les scènes de l'incendie de Rome)
1952 : Les Affameurs (Bend of the River)
1953 : L'Appât (The Naked Spur)
1953 : Le Port des passions (Thunder Bay)
1953 : Romance inachevée (The Glenn Miller Story)
1954 : Je suis un aventurier (The Far Country)
1955 : Strategic Air Command
1955 : L'Homme de la plaine (The Man from Laramie)
1955 : La Charge des tuniques bleues (The Last Frontier)
1956 : Serenade (Serenade) Page 1
1957 : Cote 465 (Men in War) Page 1
1957 : Du sang dans le désert (The Tin Star)
1958 : Le Petit Arpent du bon Dieu (God's Little Acre)
1958 : L'Homme de l'Ouest (Man of the West)
1960 : Spartacus. Film terminé et signé par Stanley Kubrick probablement en raison de désaccords avec Kirk Douglas, producteur du film.
1960 : La Ruée vers l'Ouest (Cimarron)
1961 : Le Cid (El Cid)
1964 : La Chute de l'empire romain (The Fall of the Roman Empire)
1965 : Les Héros de Télémark (The Heroes of Telemark)
1968 : Maldonne pour un espion (A Dandy in Aspic)

Citation :
Arrêté le 01/04/2013 à la page 2




Dernière édition par traversay le Mer 13 Oct 2010 - 22:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Anthony Mann Empty
MessageSujet: Re: Anthony Mann   Anthony Mann EmptyJeu 7 Oct 2010 - 16:41

Filmographie et notation personnelle (il m'en reste à voir) :


* 1942 : Dr. Broadway
* 1942 : Moonlight in Havana
* 1943 : Nobody's Darling
* 1944 : My Best Gal
* 1944 : Strangers in the Night
* 1945 : Two O'Clock Courage X
* 1945 : La Cible vivante (The Great Flamarion) X
* 1945 : Sing Your Way Home X
* 1946 : Strange Impersonation X
* 1946 : The Bamboo Blonde XX
* 1947 : Desperate XX
* 1947 : Railroaded ! X
* 1947 : La Brigade du suicide (T-Men) XXX
* 1948 : Marché de brutes (Raw Deal) XX
* 1949 : Follow Me Quietly
* 1949 : Le Livre noir (Reign of Terror) XX
* 1949 : Incident de frontière (Border Incident) XXXX
* 1950 : La Rue de la mort (Side Street) XXX
* 1950 : Les Furies (The Furies) XX
* 1950 : La Porte du diable (Devil's Doorway) XX
* 1951 : Winchester '73 XXXX
* 1951 : Le Grand Attentat (The Tall Target) XX
* 1952 : Les Affameurs (Bend of the River) XXX
* 1953 : L'Appât (The Naked Spur) XXXX
* 1953 : Le Port des passions (Thunder Bay) XX
* 1953 : Romance inachevée (The Glenn Miller Story) XXX
* 1954 : Je suis un aventurier (The Far Country) XXX
* 1955 : Strategic Air Command XX
* 1955 : L'Homme de la plaine (The Man from Laramie) XXX
* 1955 : La Charge des tuniques bleues (The Last Frontier) XX
* 1956 : Serenade (Serenade) X
* 1957 : Cote 465 (Men in War) XXXX
* 1957 : Du sang dans le désert (The Tin Star) XXX
* 1958 : Le Petit Arpent du bon Dieu (God's Little Acre) XX
* 1958 : L'Homme de l'Ouest (Man of the West) XXX
* 1960 : La Ruée vers l'Ouest (Cimarron) XXX
* 1961 : Le Cid (El Cid) XXX
* 1964 : La Chute de l'empire romain (The Fall of the Roman Empire) X
* 1965 : Les Héros de Télémark (The Heroes of Telemark) X
* 1968 : Maldonne pour un espion (A Dandy in Aspic) X

Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Anthony Mann Empty
MessageSujet: Re: Anthony Mann   Anthony Mann EmptyMer 13 Oct 2010 - 22:25

Anthony Mann 18685073

Cote 465 (Men in war, 1957)
Le lieutenant Benson, durant la retraite sur Pusan en Corée, tente avec son équipe de rejoindre les lignes des force américaines, situées sur la cote 465. Lorsqu'ils croisent le Sergent Montana et font route avec lui, les choses se compliquent, Benson et ce dernier étant régulièrement en conflit.

A mon humble avis, l'un des meilleurs films de guerre de tous les temps. Pas du tout propagandiste et centré sur l'aspect psychologique de deux combattants aux antipodes l'un de l'autre, superbement interprétés par Aldo Ray et Robert Ryan. Il faudrait que je le revois. Particulièrement conseillé aux amateurs de Fuller.

Anthony Mann Cote465_photo1_w_450Anthony Mann Men-in-war-cote-465
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Anthony Mann Empty
MessageSujet: Re: Anthony Mann   Anthony Mann EmptyMer 13 Oct 2010 - 22:40

Anthony Mann Incident_de_frontiere,0

Incident de frontière (Border incident, 1949)
A la frontière mexicaine, des contrebandiers font entrer en fraude des paysans mexicains pour des ranchs de Californie. Ces paysans, payés à un tarif inférieur au taux légal, sont assassinés à leur retour au Mexique. Deux policiers, un américain et un mexicain traquent les contrebandiers...

L'un des tous premiers films consacrés au "problème" des illégaux mexicains aux Etats-Unis. A la fois un thriller tranchant et un grand film humaniste. Absolument remarquable. Noir et blanc sublime.

Anthony Mann A227
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique
Marko


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 56
Localisation : Lille

Anthony Mann Empty
MessageSujet: Re: Anthony Mann   Anthony Mann EmptyMer 13 Oct 2010 - 22:47

Vu que Le Cid et La chute de l'Empire romain. ça m'avait plu étant gamin... Je vais plutôt jeter un oeil à ceux dont tu parles.
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Anthony Mann Empty
MessageSujet: Re: Anthony Mann   Anthony Mann EmptyJeu 14 Oct 2010 - 16:26

Anthony Mann 21416Anthony Mann 21414Anthony Mann 2767Anthony Mann 2570

Anthony Mann 2467Anthony Mann 21413Anthony Mann 1185Anthony Mann 2793

Anthony Mann 10183Anthony Mann 49439Anthony Mann 2573

Entre 1950 et 1960, Anthony Mann a tourné 11 westerns. "Ce que le genre a donné de plus parfait et de plus pur", a écrit un des meilleurs connaisseurs du cinéma américain, un certain Bertrand Tavernier. Par rapport à Ford, Mann a poli le western dans une nouvelle direction, jouant avec ses codes, les décalant et les tordant dans tous les sens. Classique, oui, mais avec une vision personnelle, qui ouvre la porte à un Peckinpah ou à un Arthur Penn, par exemple.

Mann n'est pas un lyrique des grands espaces, le réalisme et la psychologie des personnages l'intéressent davantage. Ses intrigues sont claires, sa mise en scène précise et parfois surprenante dans ses cadrages et son montage, pour créer une atmosphère éprouvante. Le cinéaste utilise l'imagerie du western à son avantage, la pervertissant avec brutalité à l'occasion, dans sa description d'un monde violent et chaotique.

Winchester 73, histoire d'une carabine qui passe de mains en mains, est emblématique de son style. C'est sans doute son western le plus brillant avec L'appât ou L'homme de l'ouest.
Cependant, La porte du diable, tourné en 1950, soit la même année que La flèche brisée de Delmer Daves, marque une date importante, celle de la naissance du western pro-indien (il était temps).

Violence et romantisme sont intimement liés chez Mann, avec une autre constante : la place de l'homme dans un espace naturel bien plus grand que lui. La topographie joue un rôle essentiel dans ses westerns.

On pourrait gloser à l'infini sur les qualités de ces films. le mieux est encore de les voir.

Anthony Mann Furies
Les furies.
Anthony Mann A228


Dernière édition par traversay le Mar 19 Oct 2010 - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Anthony Mann Empty
MessageSujet: Re: Anthony Mann   Anthony Mann EmptyJeu 14 Oct 2010 - 16:43

Anthony Mann Le_livre_noir,2

Le livre noir (Reign of terror, 1949)
Un petit mot sur ce film, qui n'est pas le plus réussi de son auteur, mais sûrement l'un des plus amusants. C'est une vision complètement abracadabrante de la Révolution française avec des répliques délirantes ("Don't call me Robbie !", lance Robespierre à son ennemi !). A prendre comme un film d'aventures, pétaradant et jouissif.

Anthony Mann Photo-Le-Livre-noir-Reign-of-Terror-1949-1Anthony Mann Photo-Le-Livre-noir-Reign-of-Terror-1949-4Anthony Mann Photo-Le-Livre-noir-Reign-of-Terror-1949-5Anthony Mann Photo-Le-Livre-noir-Reign-of-Terror-1949-2
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Anthony Mann Empty
MessageSujet: Re: Anthony Mann   Anthony Mann EmptyMar 19 Oct 2010 - 19:06

Anthony Mann AP391-serenade-mario-lanza-belgium-movie-poster

Sérénade (Anthony Mann, 1956).
Prière de ne pas se moquer de ce film, très mineur dans la carrière du grand Anthony Mann. Certes, le scénario est très convenu -Un ténor, voix et coeur brisés par une vilaine mangeuse d'hommes, retrouve l'amour et son organe auprès d'une belle mexicaine-, et la coiffure de Mario Lanza (vintage façon Elvis) est ridicule. Il suffit à Mann de deux ou trois scènes splendides pour transformer cette bluette inoffensive en mélodrame (parfois) flamboyant. De beaux moments d'opéra, aussi, pour les amateurs.

Anthony Mann Numerisation0179

animal, j'attends ton avis sur Cote 465 !
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
animal
Tête de Peluche
animal


Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 43
Localisation : Tours

Anthony Mann Empty
MessageSujet: Re: Anthony Mann   Anthony Mann EmptyMar 19 Oct 2010 - 22:09

Anthony Mann Meninw10

Cote 465

Ce qui frappe rapidement c'est le côté resserré du film, on le découvre d'ailleurs par la torpeur de l'attente de cette poignée de soldat qui suit certainement un accrochage. Le film est resserré dans le temps, dans le décor et dans l'action. sentiment de quasi temps-réel (pas tout à fait non plus mais c'est moins d'une journée), collines, guerre, danger, mort. Tous les hommes (des deux camps d'ailleurs) sont sujets à une limite moral, se raccrochent à leur branche, craquent ou ont craqué.

ça laisse l'opposition des deux types, celui qui réfléchit, humaniste mais qui se trompe aussi et ne réussit pas à garder en vie ses hommes. et l'autre qui agit (tire) d'abord quitte à accepter l'erreur... mais se trompe aussi quelque part et est aussi bel et bien paumé, raccroché à la figure paternelle du colonel (en état de choc). c'est horrible et tout le monde se plante. l'échappatoire se perche dans un héroïsme désespéré et presque dérisoire... et se diffuse dans la fatigue, la torpeur de l'esprit...

simple direct, efficace, avec ce qu'il faut de distance pour ne pas trop en dire, trop interpréter.

"Tell me the story of the foot soldier and I will tell you the story of all wars"


d'un point de vue cinématographique c'est toujours bénéfique de voir que la simplicité qui frôle le dépouillement scénaristique et d'effets n'en est pas le moins du monde essentiel.

merci de l'incitation sieur traversay, ça me donne très envie d'aller voir plus loin dans la filmographie du réalisateur... et de l'acteur. bonjour
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Anthony Mann Empty
MessageSujet: Re: Anthony Mann   Anthony Mann EmptyMer 20 Oct 2010 - 0:10

You're welcome ! Je te conseillerais bien deux films noirs de ses débuts, secs et nerveux, sans trace de gras : Brigade des suicides et Marché de brutes (on les trouve facilement en DVD) ou ses westerns, mais je ne sais pas si tu es amateur.
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
animal
Tête de Peluche
animal


Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 43
Localisation : Tours

Anthony Mann Empty
MessageSujet: Re: Anthony Mann   Anthony Mann EmptyMer 20 Oct 2010 - 7:32

je note ! je connais très très peu le western en fait (génération qui l'a abordé par les nouilles, succulentes) mais je n'ai absolument rien contre ! ça m'intrigue même.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal


Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 43
Localisation : Tours

Anthony Mann Empty
MessageSujet: Re: Anthony Mann   Anthony Mann EmptyDim 24 Oct 2010 - 20:23

Anthony Mann Lg_raw10

Raw Deal

Le détenu Joe Sullivan veut s'évader de prison. Rick, un truand pyromane, fait semblant de lui prêter assistance, sachant très bien que le secret de l'évasion est déjà éventé et que Joe risque sa peau... Mais, avec l'aide de deux femmes, Pat et Ann, Joe parvient à s'échapper. Désormais en cavale, il brûle de se venger...

forcément les deux femmes aiment Joe... et Joe aime les deux... c'est en fait là dessus que repose la narration. C'est la blonde, dure, jalouse, Pat qui parle... s'inquiète, hésite. Ann, la brune (elle est jolie Marsha Hunt !) c'est la fille rangée mais pas nunuche qui veut empêcher le bonhomme de trop mal tourner... et se retrouve otage malgré elle.

à défaut de casser complètement des briques c'est vraiment pas mal comme film noir "en décalé" avec tout ce qu'il faut dans les personnages pourtant évidents pour que ça marche mieux que juste bien. Assez de nuance dans les attirances et les compréhensions. et des trucs biens vus comme la brume de San Francisco !

ça fait du bien aussi de pouvoir regarder (admirer ?) des personnages de cinéma un peu caricaturaux, non ?

(les westerns n'ont pas l'air de galoper dans les bacs.)
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Anthony Mann Empty
MessageSujet: Re: Anthony Mann   Anthony Mann EmptyDim 24 Oct 2010 - 22:56

Et tout ça tourné pour le prix d'un hamburger !

Caricaturaux ? Oui, pour un regard moderne. Non, si l'on considère qu'ils correspondent au cahier des charges du film noir.
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 66
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Anthony Mann Empty
MessageSujet: Re: Anthony Mann   Anthony Mann EmptyJeu 24 Mar 2011 - 14:59

Le 6 avril, sortie de deux incontournables (surtout Incident de frontière) du film noir :
Anthony Mann WS-INCIDENT%20DE%20FRONTIEREAnthony Mann WS-LA%20RUE%20DE%20LA%20MORT

Editeur : Wild Side.
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
animal
Tête de Peluche
animal


Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 43
Localisation : Tours

Anthony Mann Empty
MessageSujet: Re: Anthony Mann   Anthony Mann EmptyDim 10 Avr 2011 - 13:44

traversay a écrit:
Anthony Mann Incident_de_frontiere,0

Incident de frontière (Border incident, 1949)
A la frontière mexicaine, des contrebandiers font entrer en fraude des paysans mexicains pour des ranchs de Californie. Ces paysans, payés à un tarif inférieur au taux légal, sont assassinés à leur retour au Mexique. Deux policiers, un américain et un mexicain traquent les contrebandiers...

L'un des tous premiers films consacrés au "problème" des illégaux mexicains aux Etats-Unis. A la fois un thriller tranchant et un grand film humaniste. Absolument remarquable. Noir et blanc sublime.

Anthony Mann A227

Anthony Mann 3-10-210

Ouverture hallucinante avec travellings aériens pendant que la voix off pose le décor de ces grandes cultures destinées à nourrir l'Amérique et sur lesquelles se sont des saisonniers mexicains qui viennent travailler... ensuite on se retrouve tout de suite dans un décor sauvage où les contre jours et les ciels crépusculaires plantent l'autre décor celui d'une alerte et d'un éveil permanent. (c'est sublime ces ciels et les positionnements des personnages, ça fait penser à la porte du Paradis mais en n & b, c'est à manger son écran !). Avant de se concrétiser très cruellement.

Arrivent ensuite nos deux boyscouts de service et on ne tarde pas à replonger dans un monde de violence sournoise et omniprésente. Et beaucoup du film est là. De grands sentiments et de grandes choses à l'américaine mais concrétisées plus largement qu'à l'habitude en face de cette violence sournoise. Il ne s'agit plus de préserver un principe de weekend barbecue avec golden retriever, il y a un enjeu plus inquiet , plus pressant de ne pas perdre l'humanité. C'est étrange de voir à quel point on est surpris de ce genre de contenu très social et très brut dans un film américain. Très nocturne, avec des éclairages de folie, beaucoup de seconds rôles inquiétants jusqu'à ce massif coursier à moto. (occasion d'une course poursuite en milieu naturel qui fait relativiser quelque chose comme celle de French Connection).

Tout en restant basique et un peu documentaire comme on aimait bien le faire en ce temps là (on profite bien des mécanismes de la police et de la pègre, et ce n'est pas un défaut) ça donne un film très intense ponctué de moments terriblement saisissants !

Petit regret pour ce dvd Wild Side dont les compressions montrent parfois leurs limites (tristement habituel et visible sur le noir et blanc).

Anthony Mann Border10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Anthony Mann Empty
MessageSujet: Re: Anthony Mann   Anthony Mann Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Anthony Mann
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Anthony Browne
» Michael Mann
» Anthony Doerr
» Anthony Shafton
» Ilo Ilo [Anthony Chen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: