Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Orhan Pamuk [Turquie]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 57
Localisation : Bourgogne

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Orhan Pamuk [Turquie]   Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 EmptyDim 15 Mar 2009 - 0:31

L'occasion pour moi de dire que j'avais énormement aimé et "Neige" et "Istanbul-Souvenirs d'une ville". Les remarques de Lafreizh:

Lafreizh a écrit:
Dès l'enfance, l'auteur intériorise le sentiment de déclin et de tristesse que dégage Istanbul, avec ses ruines, la disparition de ses kunak, palais en bois au bord de l'eau, la dégradation des bâtiments chargés d'histoire, la pauvreté de certains quartiers...

...me rappellent un des aspects qui m'a touché le plus. Au-délà d'un déclin extérieur, lié avec le déclin de l'empire ottoman, l'auteur décrit ce vécu intérieur. Je compte ces pages parmi les perles des dernieres années.
Et même si cela sonne bizarrement, ces notions de (il dit aussi le nom turc...: huzün"??) nostalgie, tristesse me rappelaient et la Russie, et le Fado portugais et die Schwermut allemand et ...
Voilà, des drôles d'associations de ma part?
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Orhan Pamuk [Turquie]   Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 EmptyDim 15 Mar 2009 - 0:37

Was ist die deutsche Schwermut ?

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Orhan Pamuk [Turquie]   Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 EmptyDim 15 Mar 2009 - 0:40

Marie a écrit:
Was ist die deutsche Schwermut ?
je pense qu'ils ont inventé ce sentiment.. au plus tard avec leur Caspar David Friedrich Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 57
Localisation : Bourgogne

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Orhan Pamuk [Turquie]   Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 EmptyDim 15 Mar 2009 - 17:41

Marie a écrit:
Was ist die deutsche Schwermut ?

Excuse-moi d'utiliser une expression allemande.

Cela serait alors l'équivalent allemand à ces sentimants décrits par nous, mélange de tristese, de désir "grave", de nostalgie, d'attachement à la terre, d'une certaine lourdeur dans l'âme...

Je lis cette disposition surtout avec l'exrême Est (la Pologne d'aujourd'hui, la Prusse orientale), avec par exemple des personnages comme Wiechert.

Littéralement cela veut dire "courage lourd".
Revenir en haut Aller en bas
Lafreizh
Envolée postale
Lafreizh

Messages : 110
Inscription le : 26/08/2008
Localisation : Bretagne

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Orhan Pamuk [Turquie]   Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 EmptyDim 15 Mar 2009 - 19:20

tom léo a écrit:

Cela serait alors l'équivalent allemand à ces sentimants décrits par nous, mélange de tristese, de désir "grave", de nostalgie, d'attachement à la terre, d'une certaine lourdeur dans l'âme...

La mélancolie peut-être ? jemetate

Mais pas tout à fait le "spleen" baudelairien. Dans Istanbul, Souvenirs d'une ville, même dans ses moments les plus sombres, Pamuk ne pense pas au suicide, finit le plus souvent par trouver un réconfort dans ses promenades dans la ville, ou dans le spectacle des Stambouliotes accablés et le sentiment de faire partie de leur communauté.
Revenir en haut Aller en bas
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Orhan Pamuk [Turquie]   Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 EmptyLun 20 Juil 2009 - 20:34

Je découvre enfin Orhan Pamuk, cet auteur dont certains romans ont été interdits en Turquie, en me plongeant dans Neige que je viens d'acheter.
Merci Coline, Biblio, Arabella pour vos présentations. Merci aussi à Sousmarin d'avoir soulevé un point de vue différent après lecture.
Tout d'abord j'ai été gênée par la traduction (je ne pense pas que l'écriture de l'auteur soit en cause).
Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Neige10
Il y a des hésitations certaines dès les 10 premières pages avec la répétition "K". Difficile d'avoir à nommer le même personnage en employant autre chose que "il", "K".
Pourtant, d'autres auteurs y parviennent, même après traduction en Français.
A moins que cette répétition dans la langue originale ait un sens qui m'échappe ou vise une intention particulière.
Ka, Kerim Alakusoglu. Kars. Neige.
Puis, p.14 (folio poche) :
Citation :
"Maintenant, j'ajouterai moi aussi, comme le chauffeur qui après avoir quitté la gare routière d'Erzurum souhaitait bonne route aux voyageurs : Que ton voyage soit sans encombre, cher Ka..." Je suis personnellement un ancien ami de Ka et je sais tout ce qui lui arrivera à Kars avant même de commencer à raconter cette histoire."
Le sens ne m'échappe aucunement mais pourtant, ça ne va pas. Quelque chose dans la forme me gêne. Et l'intervention du narrateur ici vaut-il cette parenthèse? Interviendra-t-il encore de la sorte? Mettra-t-il les guillements qui s'imposent?
- Pourtant, je poursuis, car dès l'arrivée à Kars les faits, l'activité de Ka, ses rencontres, ses interviews, défilent à très grande vitesse, la diversité des personnages d'âge divers induit qu'un vivre ensemble ici doit être difficile. Et puis comment laisser filer un tel suspens : chaque famille racontant dans quelles circonstances ils retrouvèrent leur fille suicidée... celle qui refusait d'ôter son voile à l'université, cette autre qui refusait de se laisser marier avec un vieil homme choisi pour elle par ses parents...
Je ne sais pas si l'auteur, occidentalisé, souhaite nous renvoyer un reflet de ce que le monde occidental souhaite percevoir de la Turquie (comme on a pu le reprocher aussi à certains cinéastes d'Asie ou du Moyen Orient dont les œuvres sont très caricaturées : je pense à La Pomme, au Tableau noir des Makhmalbaf) mais je trouve à ces pages, pour le moment, un vif intérêt pour les questions contemporaines qu'elles soulèvent, et une grande poésie.
Revenir en haut Aller en bas
http://macrofictions.blogspot.com/
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Orhan Pamuk [Turquie]   Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 EmptyLun 20 Juil 2009 - 20:46

Babelle, il faut lire Istamboul.

J' ai adoré ce livre poétique et émouvant... Bien plus que le roman de
Pamuk que j' ai lu...
Revenir en haut Aller en bas
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Orhan Pamuk [Turquie]   Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 EmptyLun 20 Juil 2009 - 20:51

Mais je suis très bien dans NEIGE! Laissez-moi le temps mince alors!
Revenir en haut Aller en bas
http://macrofictions.blogspot.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Orhan Pamuk [Turquie]   Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 EmptyLun 20 Juil 2009 - 21:10

Babelle a écrit:
Je découvre enfin Orhan Pamuk
trop contente pour toi.. et de voir ce fil remonter..
merci pour ton commentaire.. et j'espère que tu vas avoir l'envie -et le temps Wink - de continuer avec cet auteur.. il est drunken

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Orhan Pamuk [Turquie]   Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 EmptyMar 21 Juil 2009 - 18:26

J' ai perdu les notes que j' avais prises en lisant Istamboul.

Je sais que je l' ai lu lentement et que ce rythme-là correspndait bien
pour ce retour dans l' enfance.
L' auteur s' y enfonce avec délectation parfois, avec fascination toujours,
mais souvent aussi avec douleur...
Quand il parle de ses parents par exemple et de la grande solitude de la mère.
Des rapports conflictuels avec son frère ainé, empreints d' une crauté
étrange...
Quand il parle aussi de la vie difficile de certains écrivains turcs.
Et puis bien sur, il y a l' histoire de cette ville, tellement ancienne, et son déchirement entre
deux cultures et deux façon de vivre : l' Orient et l' Occident...
Cette ville vue à travers des témoignages d' écrivains turc mais aussi
français...

Pamuk donc, voyage dans le temps, le sien, delui de l' Histoire et celui d' une ville.
Il se promène das ses souvenirs, dans l' enfance revisitée et dans la ville qu' il connait.
De souvenirs en noir et blanc.
Et ce qui m' a intéressé aussi, c' est quand Pamuk note que le souvenir de ce que nous avons vécu nous importe plus que ce que nous avons réellement vécu.

Nos premières expériences de la vie nous sont, plusieurs années après, racontées par nos parents, et nous éprouvons un terrible
contentement à les entendre narrer notre propre histoire : quand ils nous parlent de nos premiers mots, on les écoute en ayant le sentiment qu' il s' agit de l' hisoire d' une autre personne.

Mais cette agréable impression qui rappelle le plaisir de se voir soi-meme dans un songe vient également semer dans notre ame, une habitude qui nous empoisonnera toute notre vie :
celle de donner un sens à ce que nous vivons - meme les joies les plus intenses en fonction du regard des autres.

De la meme Manière, ce qui est dit à prpos des différentes choses
que l' on fait dans la vie, au bout d' un certain temps, prend la forme d' un souvenir, et ce souvenir devient plus important que ce qui a été réellemnt vécu.

Istambul
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Orhan Pamuk [Turquie]   Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 EmptyMar 21 Juil 2009 - 19:03

J' ai particulièrement remarqué aussi ce passage où il raconte comment
à partir d' un fil ou d' un livre, il se "fabrique" en imagination sa propre
fiction.
C' est à dire la part plus ou moins active que le lecteur ou le spectateur
recréé à partir de ce qu' il a vu, lu, ou entendu...

C' est à cette époque qu' on me conduisit pour la première fois au cinéma... voir l' adaptation de Vingt mille lieues sous les mers...

J' ai sans doute manqué beaucoup de choses, étant donné que je ne pouvais pas encore lire les sous-titres, mais est-ce que je ne lisais pas aussi de cette façon les romans illustrés de mon grand-frère ?

Avec la puissance d' imagination, il m' était très facile de recréer les lieux
où je pouvais jamais aller.
(Ce qui reste encore très important pour moi quand je lis, c' est moins de comprendre que de fabriquer des fictions en rapport avec ce que lis).

Ces fictions que je me bricolais en partant d' un élément personnel,
comme on intervient consciemment dans un reve... étaient des mondes
sur lesquels je pouvais aisément exercer mon contrele.

Istanbul
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Orhan Pamuk [Turquie]   Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 EmptyDim 8 Nov 2009 - 19:57

On peut lire une petite interview d'Orhan Pamuk sur le site des Inrocks, ici. Il y a parle de son recueil de textes et essais, D'autres couleurs.
De plus, à la fin, il est fait mention de son prochain roman :
Citation :
Le Musée de l’innocence, qui devrait paraître ici l’année prochaine, est un long roman panoramique de 600 pages qui fait le portrait d’Istanbul de 1975 aux années 2000. On suit un homme passionnément amoureux d’une de ses cousines qui appartient à la branche pauvre de la famille. Chaque fois que j’allais mal, ce livre était avec moi. C’est mon roman préféré. Et je crois que si on se souvient de moi pour un livre, ce sera pour celui-là.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Orhan Pamuk [Turquie]   Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 EmptyDim 8 Nov 2009 - 20:01

eXPie a écrit:
De plus, à la fin, il est fait mention de son prochain roman :
cheers enfin il va être traduit en français.. je l'ai lu depuis un bon bout de temps en allemand (là il y a déjà un autre paru de lui) et je vais pouvoir vous en parler Wink
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Orhan Pamuk [Turquie]   Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 EmptyDim 22 Nov 2009 - 11:11

On n'a pas (encore) de fil pour Ara Güler - mais Orhan Pamuk a collaboré à ce livre, donc Wink

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Aaaa112
Ara Güler, Istanbul
Citation :
Présentation de l’éditeur
Vaste roman et vaste fresque, Istanbul constitue avant tout l’éducation sentimentale d’un écrivain dans une ville. Oran Pamuk y retrace sa vie intime dans une grande famille bourgeoise de la ville, où l’on se veut laïque et progressiste. À travers son récit de la décomposition progressive de cette famille, qui va perdre à la fois son mode de vie traditionnel et son statut social, c’est la société stambouliote, et au-delà la société turque des années 1950-1960, qu’il décrit. C’est aussi la ville de cette époque, encore très proche, dans sa forme, de ce qu’elle était à l’époque de l’Empire ottoman. Ce monde en train de basculer revit à travers de superbes descriptions de lieux, de personnages, d’anecdotes et d’instants, relatés avec vivacité et souvent humour. Le récit s’appuie également sur des analyses historiques et politiques incidentes, des témoignages de voyageurs occidentaux d’autrefois, et sur plusieurs centaines de documents présentés in texte : photographies extraites de l’album familial de l’auteur, clichés pris par des photographes turcs et occidentaux, reproductions de dessins et de peintures… Au terme d’une recherche littéraire très aboutie, Oran Pamuk est parvenu à enserrer dans ces pages l’essence même de la ville et l’âme de ses habitants
Revenir en haut Aller en bas
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Orhan Pamuk [Turquie]   Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 EmptyDim 22 Nov 2009 - 11:54

eXPie a écrit:
On peut lire une petite interview d'Orhan Pamuk sur le site des Inrocks, ici. Il y a parle de son recueil de textes et essais, D'autres couleurs.
De plus, à la fin, il est fait mention de son prochain roman :
Citation :
Le Musée de l’innocence, qui devrait paraître ici l’année prochaine, est un long roman panoramique de 600 pages qui fait le portrait d’Istanbul de 1975 aux années 2000. On suit un homme passionnément amoureux d’une de ses cousines qui appartient à la branche pauvre de la famille. Chaque fois que j’allais mal, ce livre était avec moi. C’est mon roman préféré. Et je crois que si on se souvient de moi pour un livre, ce sera pour celui-là.
Là, il a raison. J'avais beaucoup aimé son roman Neige mais Le Musée de l’innocence reste bien plus présent dans ma mémoire. Je l’ai d’ailleurs lu à la suite du livre autobiographique sur Istanbul que Pamuk a écrit avec ses souvenirs d’enfance et de jeune homme et que je recommande à tout ami de cette ville.

Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 23c65bc5a2495e11798969a468721208
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Orhan Pamuk [Turquie]   Orhan Pamuk [Turquie] - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Orhan Pamuk [Turquie]
Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: