Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Claude Pujade-Renaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Claude Pujade-Renaud   Lun 26 Mai 2008 - 22:44



Danseuse, chorégraphe, professeur, Claude Pujade-Renaud a contribué à la diffusion de la danse moderne américaine en France. Lorsqu'elle se tourne vers l'écriture, elle devient rédactrice en chef de 'Nouvelles-Nouvelles', revue aujourd'hui disparue. Elle publie son premier roman 'Le Ventriloque' en 1978 aux éditions Des Femmes. Auteur de nouvelles et de romans, ses ouvrages ont été récompensés par de nombreux prix littéraires dont le Goncourt des Lycéens pour 'Belle-mère' en 1994 et le prix de l'Écrit intime pour 'Le Sas de l¹absence' en 1998. Claude Pujade-Renaud vit à Paris et se consacre entièrement à l'écriture.
source: Evene

Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

Romans
   1978 : La ventriloque, Ed. des Femmes
   1988 : La Danse océane, Souffles; Actes Sud Babel 1996, Page 2,
   1992 : Martha ou le Mensonge du mouvement, Éditions Manya ; Actes Sud Babel 1996, Page 4
   1994 : Belle mère, Actes Sud Babel; J'ai lu 1997, Pages 1, 2,
   1996 : La Nuit la neige, Actes Sud; Actes Sud Babel 1998; J'ai Lu 1998, Pages 1, 4
   1997 : Le Sas de l'absence, Actes Sud; Actes Sud Babel 2000 (publié avec La Ventriloque)
   1999 : Platon était malade, Actes Sud, Page 2,
   2004 : Le Jardin forteresse, Actes Sud
   2006 : Chers Disparus, Actes Sud, Page 2.
   2007 : Le Désert de la grâce, Actes Sud, Pages 1, 2,
   2010 : Les Femmes du braconnier, Actes Sud, Pages 3, 4
   2010 : Oeuvres, tome 1, collection Thesaurus, Actes sud
   2013 : Dans l’ombre de la lumière, Actes Sud

Nouvelles
   1985 : Les Enfants des autres, Actes Sud
   1989 : Un si joli petit livre, Actes Sud; Actes Sud Babel 1999, Page 4
   1991 : Vous êtes toute seule ?, Actes Sud, prix de la nouvelle du Rotary Club; Actes Sud Babel 1994; Librio 1997
   1993 : La Chatière, Actes Sud, Page 3,
   2001 : Au Lecteur précoce, Actes Sud
   2007 : Sous les mets les mots, Nil


Citation :
mise à jour  le 18/02/2013 à la page 4


"Le désert de la grâce" : 4ème de couverture



A travers les témoignages, les souvenirs des Moniales, des Solitaires, des sympatisants de ce "parti" des Jansénistes l'auteur nous fait découvrir la dualité qui a opposé par la parole, par les actes la Cour Royale à l'abbaye de Port-Royal, plus particulièrement sous le règne de Louis XIV.

L'auteure fait revivre avec vivacité à la manière d'une enquête cette page de l'histoire et de la religion où l'on rencontre des Hommes de sciences et de lettres tels Blaise Pascal et Jean Racine.

C'est le concept de "la Grâce" qui opposa notamment la Papauté et  le Jansénisme fondé sur l'Augustinus.

Un récit prenant, alerte du début à la fin.


rajout : Personnellement j'ai apprécié justement la diversité des points de vue qui permettent une meilleure appréhension de la situation et du contexte dans lesquels se sont déroulés les évènements importants (la clôture, les expulsions, la signature du reniement, l'épisode des Lettres provinciales .......)

Ce récit m'a intéressée alors que la religion ne m'importe pas.

"Oui il a bien fait de mourir il y a cinq ans "mon" poëte d'Esther et d'Athalie. Poëte est-ce à dire faussaire, agent double ? Homme d'esprit jusqu'au bout il s'en est allé à temps.Un cadavre ne s'envoie pas à la bastille"

"Ah, je devrais écarter à jamais cette orgueilleuse pensée ! Mais elle remonte, affleure, malgré moi : Port-Royal est né de ce ventre si souvent pénétré par le sexe de l'homme. Cette chair rigide qui entrait en moi, répétitivement dès ma treizième année. Ces chairs molles, glaireuses, qui en étaient expulsées 9 mois plus tard. Ou , trop tôt, informes, sans vie. Et dire que moi-même venue au monde prématurée de deux mois j'avais bien failli succomber - à quoi tient l'existence de ce couvent ? Sa renaissance, plus exactement."

"Non, ce soir il ne viendra pas m'applaudir, ce dévot cagot bigot ! Trop occupé, depuis vingt années, à faire des enfants à sa moitié et des courbettes à Sa Majesté Très Chrétienne. Lorsque, après Phèdre, il a cessé d'écrire pour le théatre, d'aucuns ont  crié à la conversion : ébloui par la lumière de la grâce, M. Racine serait retourné dans le Saint giron de Port-Royal... La bonne plaisanterie ! Racine mène sa carrière, adroitement (en tout il fut adroit, y compris au lit). Racine anobli consolide sa fortune et s'il fait sa cour à Dieu, c'est ainsi qu'il l'a fait au Roi servilement. Bien entendu, il se gardera d'aller se compromettre avec ces misérables comédiens réprouvés par l'Eglise. Et s'il faut parler de grâce, elle ne saurait résider que dans la scansion de sa poësie."

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche


Dernière édition par Bédoulène le Mar 31 Déc 2013 - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Lun 26 Mai 2008 - 23:10

Merci pour ce fil, Bédoulène.
J'ai fait la connaissance de Claude Pujade-Renaud avec ce livre - et j'en ai encore de bonnes mémoires d'un très agréable moment de lecture.
Surtout qu'il y a des faits historiques que je ne connaissais pas tout à fait - et la manière dont elle les a 'enveloppés' m'a tout à fait charmé.
Et surtout par après j'ai voulu lire des pièces de théâtre de Racine.

Moi j'ai continué de découvrir son univers littéraire avec La Danse océane - parce qu'elle se concentre dans ce livre aussi sur un personnage qui a existé – et ce genre de littérature me fascine toujours Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 41
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Mar 27 Mai 2008 - 0:38

J'ai à lire Belle-Mère, je vous tiendrai au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Mar 27 Mai 2008 - 20:52

Je pense aussi continuer ma connaissance de cette auteure.

merci Kenavo et Sophie de vos titres

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Mar 27 Mai 2008 - 21:26


« Le Désert de la grâce » est l’histoire de l’abbaye du Port-Royal-des Champs, lieu de foi et de résistance aux jésuites, à la papauté et au roi Louis XIV.

Accusé de jansénisme, Claude Pujade-Renaud revient sur les cents ans de persécutions de Port-Royal, depuis la fondation de l’ordre jusqu’à son éradication en 1709.

Ces Solitaires et moniales, hommes et femmes d’esprit et de talent qui préférèrent se retirer du Siècle plutôt que servir le roi soleil, se vouant aux prières, à l’éducation, la traduction, l’écriture, la soumission totale à Dieu mais résistant et défiant la hiérarchie temporelle, devinrent rapidement un symbole d’indépendance que le pouvoir en place ne cessera de vouloir éradiquer.

Citation :
« […] il y avait de quoi irriter et l’archevêque et le roi… L’étrange mélange de superbe et d’humilité ! J’ai soupçonné que la certitude d’être injustement persécutée renforçait son sentiment d’être élue de Dieu. »
La traversée de ce siècle permet également à l’auteure d’aborder de nombreux thèmes : la religion , le pouvoir temporel et spirituel, l’absolutisme, le retrait et l’isolement mais aussi le statut de la femme, la maternité, la chasteté, la transmission, les liens familiaux et le repos de l’âme.

L’auteure maîtrise son sujet et explore les faits en soutenant différents points de vue d’un même évènement, avec beaucoup de justesse mais aussi une certaine âpreté dans le ton. Cette diversité des points de vue m’a parfois un peu déboussolée, ayant quelques fois du mal à m’y retrouver parmi tous les protagonistes.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Mar 27 Mai 2008 - 21:29

sentinelle a écrit:
L’auteure maîtrise son sujet et explore les faits en soutenant différents points de vue d’un même évènement, avec beaucoup de justesse mais aussi une certaine âpreté dans le ton. Cette diversité des points de vue m’a parfois un peu déboussolée, ayant quelques fois du mal à m’y retrouver parmi tous les protagonistes.
Dois-je conclure de ceci qu'on n'arrive vraiment pas à se 'rencontrer' en lecture sourire

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Mar 27 Mai 2008 - 21:32

Ah mais tu oublies outrageusement nos McCann, Chalandon, Banks, Blixen et McCullers Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Mar 27 Mai 2008 - 21:34

sentinelle a écrit:
Ah mais tu oublies outrageusement nos McCann, Chalandon, Banks, Blixen et McCullers Very Happy
bisous

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Mar 27 Mai 2008 - 23:15

Personnellement j'ai apprécié justement la diversité des points de vue qui permettent une meilleure appréhension de la situation et du contexte dans lesquels se sont déroulés les évènements importants (la clôture, les expulsions, la signature du reniement, l'épisode des Lettres provinciales .......)

Ce récit m'a intéressée alors que la religion ne m'importe pas.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chantal
Posteur en quête


Messages : 96
Inscription le : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Mer 28 Mai 2008 - 9:52

J'avoue avoir eu du mal à suivre ce roman. Il m'a fallu du temps pour réaliser "qui racontait" et "qui racontait quoi" (d'autant plus que les époques se superposent aussi). Peut-être n'avais-je pas l'esprit assez disponible. Le sujet était intéressant car peu abordé et donc peu connu.
J'apprécie Claude Pujade-Renaud lors des choix de sujets historiques. Je la rapproche alors de Françoise Chandernagor, qui joue elle, sur une veine un peu plus romancée.

Mon premier C. Pujade-Renaud, fut "la nuit la neige" (Actes sud), que je relis régulièrement à quelques années d'intervalle. Il raconte l'ascension et la chute de Anne-Marie des ursins, les dessous des tractations et mariages des têtes couronnées d'Europe, l'Espagne et ses rois morbides et macabres. Un récit intimiste de l'Histoire ressenti par une femme.

Plus aéré et pourtant plus ample, je préfère ce roman au "désert de la Grâce".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Mer 28 Mai 2008 - 10:30

Chantalcath a écrit:
Plus aéré et pourtant plus ample, je préfère ce roman au "désert de la Grâce".
Merci pour tes impressions de lecture - et pour ce titre... que je note Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Mer 28 Mai 2008 - 13:36

Je note aussi Chantalcath !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Envolée postale
avatar

Messages : 105
Inscription le : 10/06/2008
Age : 44
Localisation : Var

MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Lun 23 Juin 2008 - 14:24

Chantalcath a écrit:

Mon premier C. Pujade-Renaud, fut "la nuit la neige" (Actes sud), que je relis régulièrement à quelques années d'intervalle. Il raconte l'ascension et la chute de Anne-Marie des ursins, les dessous des tractations et mariages des têtes couronnées d'Europe, l'Espagne et ses rois morbides et macabres. Un récit intimiste de l'Histoire ressenti par une femme.

Plus aéré et pourtant plus ample, je préfère ce roman au "désert de la Grâce".

C'est aussi par ce roman que j'ai découvert Claude Pujade-Renaud. Je suis tombé sous le charme de cette auteur et de son écriture intimiste et très féminine. Comme en plus j'adore l'histoire j'ai été comblé. J'ai également beaucoup aimé le fait d'avoir le point de vue de plusieurs personnes sur un même évenement. C'est un livre que je relis sans m'en lasser aime

Je note Le désert de la grâce, vivement qu'il soit disponible à ma bibliothèque sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 41
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Mer 25 Juin 2008 - 22:21

J'ai terminé Belle-mère et je n'ai pas été conquise.

C'est un petit roman de 174 pages (chez Babel en tout cas) mais qui se déroule sur une cinquantaine d'années.

Eudoxie a 47 ans au début du roman, elle est veuve et répond à une petite annonce qui lui fait rencontrer Armand avec qui elle se marie et passe 5 ans tranquilles. Mais Armand meurt sous les bombes en 1941. Elle se retrouve seule avec son beau-fils, Lucien, 14 ans plus jeune qu'elle et plutôt "bizarre": il parle peu, est envahi par "les filles", un gene d'autiste.

Ils vont s'apprivoiser peu à peu et vivre ensemble pendant 50 ans, vieillir ensemble et ne plus se quitter.

L'histoire est jolie, les personnages plutôt attachants et sympathiques mais je suis restée loin de tout ça, sans doute à cause du style, trop froid à mon goût, au présent, et de trop grands sauts dans l'avenir: en un paragraphe, on pouvait avoir sauté 10 ans.
J'aurais préféré suivre ces deux personnages sur une période peut-être plus courte mais plus détaillée.

Voilà, en conclusion, sans m^'etre ennuyée, je n'ai pas adhéré à la plume de l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Mer 25 Juin 2008 - 22:37

Sophie a écrit:
L'histoire est jolie, les personnages plutôt attachants et sympathiques mais je suis restée loin de tout ça, sans doute à cause du style, trop froid à mon goût, au présent, et de trop grands sauts dans l'avenir: en un paragraphe, on pouvait avoir sauté 10 ans.
J'aurais préféré suivre ces deux personnages sur une période peut-être plus courte mais plus détaillée.
Le premier livre que j'ai lu d'elle était "Désert de Grâce" que j'ai aimé - parce que j'ai trouvé là un moment de l'histoire que je ne connaissais pas du tout et je trouvais qu'elle avait une belle écriture pour mélanger faits réels et moments 'inventés'..
Le côté froid et trop vite, je le retrouve dans la lecture de "La danse océane" (que je suis toujours en train de lire depuis des semaines.. avec des livres ici et là, il se peut que je lis un livre pendant 2 heures, parfois je prends des mois Wink ). Mais là aussi elle se met dans des faits réels - et à ce moment "j'accepte" si l'auteur se retient et semble donc peut être plus froid...
Toutefois, cette femme me fascine et je vais donc continuer avec d'autres livres (notamment le titre que Chantalcath a cité Wink )

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   

Revenir en haut Aller en bas
 
Claude Pujade-Renaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Famille de Clercy évoquée par Claude LESUEUR maire du Tilleul
» émission des maternelles sur les punitions avec Claude Halmos
» Claude Sauvage steward dans les 70's
» Claude Lévi-Strauss, un homme contre le désordre de la pensé
» Il y a trente ans, disparaissait Claude François

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: