Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Joseph Conrad

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

Joseph Conrad - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 14 EmptyDim 5 Juin 2016 - 20:43

Merci pour le commentaire. ça me donne envie de lire un nouveau Conrad tout bientôt ! cheers

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

Joseph Conrad - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 14 EmptyLun 6 Juin 2016 - 6:42

Bix, bix, tu as le truc pour nous pistonner... Ça fait longtemps que je dis que Conrad est une destination lointaine... par rapport à James, sa prose est-elle plus légère, fine...? Qu'importe... j'ai toujours été tenté par les deux, mais étant lecteur de poésie avant tout, je me préserve... Faulkner m'a tenté et me tente toujours, mais je le trouve costaud et dostoïevskien de quelque manière... est-ce que Conrad est plus léger...? :)

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Joseph Conrad - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 14 EmptyLun 6 Juin 2016 - 8:58

Je ne suis pas Bix, mais ayant lu tout Conrad et tous les romans de Faulkner, et une bonne partie de l'oeuvre de Joyce, je me permets de te répondre, Jack-Hubert. Ce n'est pas plus "léger" en ce qui concerne les thématiques, les questions abordés. Mais Conrad est plus ancien que les deux autres auteurs que tu cites, et l'écriture est plus "classique". Il n'y a pas cette difficulté qu'ont certains à aborder Faulkner et encore Joyce, parce qu'ils ont le sentiment de ne pas comprendre (qui parle par exemple). Ce n'est pas l'écriture éclatée d'Ulysse, ni celle de Bruit et de fureur ou d'Absalon, Absalon.
Conrad est plus linéaire, d'une certaine façon. Le livre où la construction est la plus "moderne" (si cela a un sens de le dire ainsi) est sans doute Nostromo.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

Joseph Conrad - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 14 EmptyLun 6 Juin 2016 - 9:16

Si l'appareil narratif est complexe, je décroche assez vite. J'ai fait une exception avec Kamouraska d'Anne Hébert. La narration en poésie brève est plus facile à supporter, même si je la zappe à l'occasion. Donc, si je parlais de légèreté, c'était plus au niveau de l'écriture. Que cette écriture soit considérée linéaire, soit... il y a plusieurs manières d'appréhender une écriture.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Joseph Conrad - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 14 EmptyLun 6 Juin 2016 - 12:59

trop balèze arabella ! ça résume avec des arguments ce que je ne formulais pas complètement dans ma tête en comparant Conrad et Faulkner.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Joseph Conrad - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 14 EmptyLun 6 Juin 2016 - 19:01

A titre personnel, je te dirai, Jack, que les écrivains m' interessent pour leurs qualités spécifiques sans que je ressente le besoin de les comparer.
Ils m' interessent aussi pour impressions qu' ils produisent sur ma sensibilté et sur mon imaginaire.
Et évidemment pour le plaisir qu' ils me procurent.
Les livres qui me plaisent me surprennent, me font découvrir, m' émeuvent, me font rire et penser. Bref, me plongent dans la complexité humaine.
Ils m' étonnent aussi en ceci que la relecture m' apportera des détails passés inaperçus, ou carrément une vision autre.
Parce que nous changeons alors que les textes restent les memes. Et que notre imagination les transcendent sans forcément les trahir.

Ce que tu peux faire en tout cas c' est commencer par les nouvelles. Comme Faulkner et James, Conrad est un excellent nouvelliste.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

Joseph Conrad - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 14 EmptyLun 6 Juin 2016 - 21:12

Ce n'est pas pour comparer, Bix, c'est pour déterminer à quel écrivain je serai plus réceptif et sensible justement... merci pour le conseil sur les nouvelles. Mais comme je le dis et soutiens, lorsqu'un appareil narratif se met de la partie, c'est pas gagné avec moi... J'ai plus tendance à favoriser une écriture qui approche les registres du journal et de l'essai littéraires, comme Musil, Vila-Matas et accessoirement Pessoa...

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Joseph Conrad - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 14 EmptyLun 6 Juin 2016 - 22:01

Claude Simon ? Maurice Blanchot ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

Joseph Conrad - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 14 EmptyMar 7 Juin 2016 - 4:55

Animal : Pour Claude Simon, je ne l'ai jamais lu. J'ai déjà pensé à acheter certains de ses livres. Pour ce qui est de Blanchot, je veux actuellement vérifier certaines impressions. En tous les cas, j'ai beaucoup de livres de sa part.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Joseph Conrad - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 14 EmptyMar 7 Juin 2016 - 17:35

jack-hubert bukowski a écrit:
Ce n'est pas pour comparer, Bix, c'est pour déterminer à quel écrivain je serai plus réceptif et sensible justement... merci pour le conseil sur les nouvelles. Mais comme je le dis et soutiens, lorsqu'un appareil narratif se met de la partie, c'est pas gagné avec moi... J'ai plus tendance à favoriser une écriture qui approche les registres du journal et de l'essai littéraires, comme Musil, Vila-Matas et accessoirement Pessoa...

Tu as tout à fait le droit de rejeter le romanesque, la fiction... Mais tu peux aussi changer d' avis.
Personnellement, je trouve que la poésie est partout. Meme dans la prose.

Dans le genre Journal, je te conseille Les Carnets de Joseph Joubert, celui de Jules Renard, Les Notes de chevet de Sei Shonagon ou encore Une vie bouleversée
de Hetty Hiillesum, le témoignage d' une juive hollandaise déportée par les nazis.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Joseph Conrad - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 14 EmptyMar 7 Juin 2016 - 19:01

jack-hubert bukowski a écrit:
Si l'appareil narratif est complexe, je décroche assez vite. J'ai fait une exception avec Kamouraska d'Anne Hébert. La narration en poésie brève est plus facile à supporter, même si je la zappe à l'occasion. Donc, si je parlais de légèreté, c'était plus au niveau de l'écriture. Que cette écriture soit considérée linéaire, soit... il y a plusieurs manières d'appréhender une écriture.

Sans doute il y a plusieurs manière d'appréhender une écriture. Je n'ai pas fait d'études littéraires, et disséquer un texte d'une façon trop chirurgicale risquerait de m'en retirer le plaisir. Je ne comprends sans doute pas ce que tu mets sous le terme "d'écriture légère", ce genre de qualification serait plutôt négative pour moi. Eventuellement la subtilité.
Pour les trois auteurs dont on parle, j'aurais plutôt envie de qualifier les trois écriture de puissantes. De manières différentes, mais encore une fois je ne vais pas me lancer dans une analyse stylistique poussée (ni les compétences sans doute, et surtout pas l'envie). J'aime les écritures fortes, où rien n'est gratuit, qui donnent un sentiment d'absolue nécessité, et qui sont vraiment propres à un auteur, non superposables à un autre. Et je trouve que c'est le cas ici.
Le moins narratif (si je comprends ce que tu veux dire) des trois est sans doute Joyce, dans Ulysse. Ce qui fait d'ailleurs décrocher pas mal de lecteurs.


_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Joseph Conrad - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 14 EmptyMar 7 Juin 2016 - 19:37

Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis, Arabella, sur la nécessité de lire des textes 'puissants' avec un style souvent marqué, des équilibres complexes, un lexique élargi mais j'aime aussi les approches plus techniques comme celle de Vila-Matas, Borges ou Robbe-Grillet dont la forme a autant d'importance que le fond...

Je ne connais pas bien Conrad, mais il me semble qu'il appartient à cette famille d'auteurs complexes, sans complaisance, laissant derrière eux à la fois l'impression d'être compris et en même temps distillant un parfum de mystère, quelque chose d'indéfinissable qui les rend uniques et insaisissables.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

Joseph Conrad - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 14 EmptyMer 8 Juin 2016 - 5:20

bix229 a écrit:
jack-hubert bukowski a écrit:
Ce n'est pas pour comparer, Bix, c'est pour déterminer à quel écrivain je serai plus réceptif et sensible justement... merci pour le conseil sur les nouvelles. Mais comme je le dis et soutiens, lorsqu'un appareil narratif se met de la partie, c'est pas gagné avec moi... J'ai plus tendance à favoriser une écriture qui approche les registres du journal et de l'essai littéraires, comme Musil, Vila-Matas et accessoirement Pessoa...

Tu as tout à fait le droit de rejeter le romanesque, la fiction... Mais tu peux aussi changer d' avis.
Personnellement, je trouve que la poésie est partout. Meme dans la prose.

Dans le genre Journal, je te conseille Les Carnets de Joseph Joubert, celui de Jules Renard, Les Notes de chevet de Sei Shonagon ou encore Une vie bouleversée
de Hetty Hiillesum, le témoignage d' une juive hollandaise déportée par les nazis.

Je ne rejette pas nécessairement le romanesque pas plus que la fiction. Je suis d'ailleurs assez friand de poésie narrée un peu comme Patrice Desbiens le fait, autant dans le bref que le long cours. Je suis d'accord pour dire que la poésie est partout, mais je dois sentir que l'écriture est agile, tangible et ait quelque chose à dire en même temps qu'elle soit un peu hermétique, mystérieuse.

Joseph Joubert, ça fait longtemps que j'y pense... depuis mon étude de l'oeuvre de Pessoa je dirais. Celui qui a influencé Pessoa, semble-t-il est Henri-Frédéric Amiel. J'ai le journal de Hillesum. Je finirai bien par le lire...

Arabella a écrit:
Je ne comprends sans doute pas ce que tu mets sous le terme "d'écriture légère", ce genre de qualification serait plutôt négative pour moi. Eventuellement la subtilité.

[...]

J'aime les écritures fortes, où rien n'est gratuit, qui donnent un sentiment d'absolue nécessité, et qui sont vraiment propres à un auteur, non superposables à un autre. Et je trouve que c'est le cas ici.
Le moins narratif (si je comprends ce que tu veux dire) des trois est sans doute Joyce, dans Ulysse.

Merci de me pousser dans la direction de Joyce. Il y a quelque chose qui m'y pousse en ce moment. Pour en revenir à l'écriture légère, j'espère que l'explication donnée à Bix est assez claire...? Very Happy Petite question... L'Iliade et L'Odyssée, ça vaut tu la peine de les lire avant Ulysse de Joyce?

L'écriture légère, vide dans le sens de creuse, peu pour moi... Je parlais vraiment d'une finesse, d'une agilité dans le style. Musil, il l'a par exemple...

Shanidar a écrit:
Je ne connais pas bien Conrad, mais il me semble qu'il appartient à cette famille d'auteurs complexes, sans complaisance, laissant derrière eux à la fois l'impression d'être compris et en même temps distillant un parfum de mystère, quelque chose d'indéfinissable qui les rend uniques et insaisissables.

Donc, Conrad t'intéresse comme lecture éventuelle ou en tous les cas, tu sembles vouloir me convaincre à tout prix... sourire

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Joseph Conrad - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 14 EmptyMer 8 Juin 2016 - 19:01

shanidar a écrit:
Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis, Arabella, sur



Je ne connais pas bien Conrad, mais il me semble qu'il appartient à cette famille d'auteurs complexes, sans complaisance, laissant derrière eux à la fois l'impression d'être compris et en même temps distillant un parfum de mystère, quelque chose d'indéfinissable qui les rend uniques et insaisissables.
"la nécessité de lire des textes 'puissants' avec un style souvent marqué, des équilibres complexes, un lexique élargi mais j'aime aussi les approches plus techniques comme celle de Vila-Matas, Borges ou Robbe-Grillet dont la forme a autant d'importance que le fond.."

Désolé, Shanidar ces critères me semblent trop consensuels, trop académiques, réducteurs, et ne font justement pas assez la part belle à la légèreté,
à l' exentricité, à l' imagination, à la fantaisie et au délire controlé, au surréalisme ou encore à l' originalité telle qu' elle est dans la "réalité".  Du moins celle que décrit et raconte Sciascia :

"Désormais nous sommes tellement profonds que nous n' y voyons plus rien. A force d' aller en profondeur nous nous sommes noyés.
Seule l' intelligence est aussi "légèreté", qui sait etre "légère", peut encore espérer remonter, à la superficialité, à la banalité..."

Cité par Frédéric Pajak dans L' Etrange beauté du monde.


_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Joseph Conrad - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 14 EmptyMer 8 Juin 2016 - 21:35

Un peu de légèreté, un peu de profondeur, toucher à tout, flotter et creuser, se régaler à toutes les sources... C'est cette grande chance que nous donnent les livres!
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




Joseph Conrad - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 14 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Conrad
Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
 Sujets similaires
-
» Joseph Brocart
» Arrestation du Prophète Joseph Mukungubila le Jeudi 15 mai 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: