Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Mika Waltari [Finlande]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Mika Waltari [Finlande] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Mika Waltari [Finlande] - Page 4 Icon_minitimeJeu 13 Mar 2014 - 14:31

Arabella a écrit:

Et ça fait longtemps que tu n'a pas acheté de livres.  diablotin 

Oh la diablesse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

Mika Waltari [Finlande] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Mika Waltari [Finlande] - Page 4 Icon_minitimeDim 6 Avr 2014 - 10:59

Jamais de lendemain

C'est un court roman d'ambiance avant tout , même si l'intrigue soulève des tas de questionnements et remet en cause la notion de morale , d'intégrité et montre combien le cours des choses tient à une fraction de seconde quelquefois .....
Un couple illicite renverse un garçon au retour d'une escapade amoureuse .Les deux amants  cachent le corps de l'enfant , tué sur le coup , dans un fourré et c'est le début d'une descente aux enfers .Plus rien ne sera comme avant ; la culpabilité partagée les entrainera dans une spirale infernale jusqu'à ce que l'un d'entre eux réagisse pour mettre fin au processus .

Citation :

"Tout se passa très vite.
Le garçon surgit en courant à la sortie d'un virage, du mauvais côté de la route, et tomba sous les roues de la voiture une fraction de seconde après que j'eus bloqué les freins et agrippé le volant. La voiture cahota en raclant le bitume et s'arrêta une dizaine de mètres plus loin, renâclant et tremblant de toutes parts. [...]


Dès les premières pages Mika Waltari donne le ton : écrit à la manière d'un polar , dans un style narratif précis , mécanique et fortement incisif  , l'écriture de Waltari a quelque chose de photographique dans la distance qu'il prend pour décrire chaque détail du décor , de l'extérieur pour replonger dans l'intime .


Citation :

Le soleil dardait toujours ses rayons dorés dans le ciel bleu tendre. La route était déserte. Pas une voiture en vue, pas une âme qui vive. L'aiguille du compteur avait dégringolé jusqu'à soixante dans le virage. Nous n'échangeâmes qu'un seul regard. Le nectar ensoleillé du vin et de la vitesse se figea dans mes veines en un plomb lourd."


D'autres personnages très inquiétants gravitent autour de ce couple adultère et une menace constante tient le lecteur dans une tension très forte . On plonge dans un monde presque irréel comme si tout n'était qu'un cauchemar , dans une sorte d'absurdité ; à mon insu des images du film de  Stanley Kubrick "Orange mécanique " se sont greffées à ma lecture ......
Fascinée , dérangée mais séduite par ma première lecture de Mika waltari , je ne vais pas en rester là !  cheers

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Mika Waltari [Finlande] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Mika Waltari [Finlande] - Page 4 Icon_minitimeDim 6 Avr 2014 - 12:27

Oh...
Alléchant !  content 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Mika Waltari [Finlande] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Mika Waltari [Finlande] - Page 4 Icon_minitimeMer 10 Juin 2015 - 20:01

Mika Waltari [Finlande] - Page 4 A56
Ce genre de choses n’arrive jamais
Citation :
Présentation de l’éditeur
C’est la veille de la Seconde Guerre mondiale et la situation géopolitique en Europe est explosive. Un homme en escale, tendu vers un obscur projet professionnel, se retrouve coincé dans un aéroport où règne la plus grande confusion. Un pilote décidé à conduire coûte que coûte son avion à destination lui propose, ainsi qu’à une passagère déterminée elle aussi à poursuivre son voyage, de passer outre les avertissements des autorités. Ils embarquent alors pour un vol extrêmement périlleux qui les mènera en terre inconnue, dans un lieu énigmatique au bord du chaos, où la violence et l’absurde se côtoient et se confondent.
Une atmosphère poétique et mystérieuse baigne ce récit passionnant tout en sensations et impressions floutées, qui témoigne de l’incertitude régnant en Europe à l’aube de la Seconde Guerre mondiale. Il était grand temps de livrer au public français ce beau livre, publié pour la première fois en 1944, qui occupe une place particulière dans l’œuvre de Waltari et révèle une facette inédite de l’univers de l’auteur.

Quel étrange livre. Mais quel bijou !

L’auteur a clairement daté les évènements dans le roman, on ne peut donc pas se méprendre des menaces qui se forment en cours de route… mais sa façon de raconter cette histoire reste tellement ‘hors du temps’, il devient en quelque sorte une allégorie intemporelle.

Il transpose à merveille l’atmosphère à l’aube de la Seconde Guerre mondiale et autant que cela reste par moment tellement flou, on a envie d’arracher cette brume qui entoure les personnages et leur sort, autant c’est tellement attachant, on n’a que l’envie de suivre cet homme et cette femme dans leur périple.

Extra !

Dommage qu’il n’a pas pris son temps d’écrire plus de romans en dehors de la catégorie ‘historique’, je les adore tellement!!

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Mika Waltari [Finlande] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Mika Waltari [Finlande] - Page 4 Icon_minitimeJeu 11 Juin 2015 - 7:42

kenavo a écrit:


Dommage qu’il n’a pas pris son temps d’écrire plus de romans en dehors de la catégorie ‘historique’, je les adore tellement!!

C'est parce qu'il a réservé ce temps pour écrire de très beaux romans historiques. dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

Mika Waltari [Finlande] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Mika Waltari [Finlande] - Page 4 Icon_minitimeJeu 2 Juil 2015 - 21:19

Jean le Pérégrin
Au XVème siècle, Jean, jeune homme libre de toute attache et de tout engagement, rêve de se confronter aux auteurs antiques, grecs et romains. De nombreuses péripéties lui permettront de jalonner son périple de nombreuses conquêtes et découvertes, charnelles ou spirituelles.
Il sera ainsi le témoin et parfois l’acteur invisible des grands moments de son époque qui s’achèveront comme une époque par la chute de Constantinople.
Jean le Pérégrin est donc un formidable roman historique de quelques 600 pages qui nous refait revivre l’importance du fait religieux, notamment dans le monde trouble des conciles comme celui de Bâle qui oppose le concile au pape en matière de suprématie, le concile de Ferrare – Florence pour l‘union de l’église grecque à latine. A ces événements majeurs sont présents les grands comme le basileus, le pape, le patriarche de Constantinople et d’autres moins connus mais au final laissant une place plus durable dans le temps comme Nicolas de Cues ou Bessarion. Sans être un précis de théologie, ce roman nous plonge dans des notions complexes comme le fameux Filioque ajouté à tort ou non au Credo. On se prête à la querelle pour savoir si l’Esprit-Saint procède du Père et du Fils ou du Père et le Fils par le Père. Par la suite, on se penche également sur l’Islam, tout particulièrement celui des derviches. On se déplace également, on oscille même entre Occident et Orient, de Bâle à Constantinople puis à Venise, Ferrare, Florence, les Balkans pour aboutir a Andrinople, capitale de l’Empire Ottoman avant la chute de Constantinople.
Si rencontre il y a, tout roman ayant un jeune homme comme héros se doit de traiter de ses conquêtes féminines qui se devront être multiples et surtout emblématiques d’un certain idéal féminin. Peut-être la thématique qui m’a peut-être la moins intéressée. Peut-être est-ce dû à l’impression d’avoir plus affaire à des allégories du féminin qu’à de femmes réelles ?
Mais au final, ce qui donne une dimension particulière à ce roman, ce fut pour moi l’évolution du mode de pensée de notre héros qui explique, comprend et vit dans un premier temps tel un sophiste quelque un peu imbu de ses connaissances pour finir dans un cynisme désabusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Mika Waltari [Finlande] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Mika Waltari [Finlande] - Page 4 Icon_minitimeJeu 2 Juil 2015 - 21:39

Merci de nous rappeler 3G que Waltari a écrit de grands romans historiques avant tout. Sans doute un jour je lirai celui-ci.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Mika Waltari [Finlande] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Mika Waltari [Finlande] - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mika Waltari [Finlande]
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: