Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Amélie Nothomb [Belgique]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 42, 43, 44 ... 46 ... 50  Suivant
AuteurMessage
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 EmptyJeu 12 Sep 2013 - 11:47

Il est donc urgent d'attendre pour le lire rire 
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 EmptyJeu 12 Sep 2013 - 12:24

traversay a écrit:
Ce livre là n'a pas grand intérêt, autre que narcissique. Il est peut-être temps qu'elle devienne la nouvelle Martine. Amélie à la plage, Amélie à la campagne, Amélie bricole dans son garage. Soupir, soupirs...
rire 

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 EmptyJeu 12 Sep 2013 - 12:49

Amélie prend sa retraite......ça pourrait le faire aussi:dentsblanches: 
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Invité
Invité



Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 EmptyJeu 12 Sep 2013 - 16:08

traversay a écrit:
Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 La-nos10

La nostalgie heureuse
Citation :
"Tout ce que l’on aime devient une fiction. La première des miennes fut le Japon. A l’âge de cinq ans, quand on m’en arracha, je commençai à me le raconter. Très vite, les lacunes de mon récit me gênèrent. Que pouvais-je dire du pays que j’avais cru connaître et qui, au fil des années, s’éloignait de mon corps et de ma tête ? ".
Avec La nostalgie heureuse, titre de son opus annuel, Amélie Nothomb revient au Japon et sur elle-même. Il est indiqué "roman" sur la couverture du livre, c'est un peu fort de saké tout de même ! Amélie est donc de retour au pays du soleil levant. Amélie s'interroge sur ses motivations pour refouler une terre qui lui est chère. Quelques pages seulement. Amélie revoit sa nounou. Séquence émotion. Amélie repasse par Kyoto. Séquence émerveillement. Amélie s'arrête à Fukushima. Séquence réflexion (?). Amélie revoit son fiancé japonais. Séquence nostalgie. Bref, il n'est question que d'elle dans ce très court livre et de ses considérations sur la culture et la société nipponne, lesquelles la touchent toujours autant. Elle se laisse un peu aller notre stakhanoviste littéraire mais pas trop. Ecrit par un auteur lambda, La nostalgie heureuse se vendrait à une dizaine d'exemplaires. Mais Nothomb peut raconter ce qu'elle veut, elle fait apparemment un best-seller à tous les coups. Cela dépasse un peu l'entendement. Ce livre là n'a pas grand intérêt, autre que narcissique. Il est peut-être temps qu'elle devienne la nouvelle Martine. Amélie à la plage, Amélie à la campagne, Amélie bricole dans son garage. Soupir, soupirs...
c'est curieux comme tout cela semble être une resucée de son reportage au Japon, lorsqu'elle fut accompagnée par une petite équipe de journalistes, reportage qui est passé à la télévision belge il y a plus ou moins un an il me semble. Comme quoi, rien ne se perd avec Amélie. Bon, puisque j'ai eu les images et le son (dont les retrouvailles avec la nounou), je n'ai plus trop besoin de lire le roman qui ne doit pas apporter grand chose de plus. Ceci dit, ces retrouvailles étaient émouvantes, si si.

Pour plus d'info sur le reportage : http://www.rtbf.be/tv/thematique/documentaire/detail_amelie-nothomb-une-vie-entre-deux-eaux-documentaire-inedit-video?id=7828125
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 EmptyJeu 12 Sep 2013 - 18:28

mimi54 a écrit:
Il est donc urgent d'attendre pour le lire rire 
Sauf si tu as une heure, à perdre, mimi. Sinon, oui, sentinelle, il s'agit bien du "compte-rendu" du reportage sur son voyage de retour au Japon. Je suis certain que le film est émouvant, le livre l'est presque, à deux ou trois moments. Mais appeler ça un roman c'est se foutre un peu de la gueule du monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 EmptyJeu 12 Sep 2013 - 18:36

rire voilà qui est clair.

Et dire qu'elle est en tête des vente....

Et dire que des livres magnifiques n'arriveront pas à faire leur trou, tout ça parce que la Madame truste chaque rentrée attire toue l'attention sur elle juste parce que c'est elle....

Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 EmptyJeu 12 Sep 2013 - 19:52

mimi54 a écrit:
rire voilà qui est clair.

Et dire qu'elle est en tête des vente....

Et dire que des livres magnifiques n'arriveront pas à faire leur trou, tout ça parce que la Madame truste chaque rentrée attire toue l'attention sur elle juste parce que c'est elle....

Enfin, elle n'occupe quand même pas tout l'espace médiatique, non ?
Il ne faut pas la rendre responsable, elle et son opuscule probablement lu en une heure et quelque, du fait que de nombreux livres magnifiques ne trouveront pas leurs lecteurs... Il doit y avoir d'autres raisons, si on cherche bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 EmptySam 14 Sep 2013 - 13:09

traversay a écrit:
Il est peut-être temps qu'elle devienne la nouvelle Martine. Amélie à la plage, Amélie à la campagne, Amélie bricole dans son garage. Soupir, soupirs...
mdr2 Quelle excellente idée !

Et merci pour le commentaire qui va avec. Impression qu'A. N. a eu envie de faire un "retour aux sources" à la sauce Fukushima. Pas réussi visiblement.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
http://colimasson.over-blog.com/#
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 EmptySam 14 Sep 2013 - 15:56

Le chapeau d'Amélie a du prendre l'eau.......elle tardait à venir saluer ses fans venus en grannnnnnnnnnnd nombre
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 EmptyJeu 19 Sep 2013 - 20:38

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Xwkx6610 (en audio lu par Martine Chide)
Citation :
En 1990, au Japon, Amélie est engagée comme interprète chez Yumimoto, une entreprise d'import-export. Elle pense que son rêve de vivre comme une Japonaise va pouvoir se réaliser. Mais, très vite, elle sent bien que la réalité du système Yumimoto obéit à d'autres lois que celles des entreprises Occidentales. Le récit d'une expérience d'aliénation au sein d'une entreprise japonaise que l'auteur a choisi de traiter sur un mode humoristique, parfois ironique amenant ainsi le lecteur à rire d'événements pourtant traumatiques. Comment l'individu peut-il réagir au processus d'humiliation mené par un groupe ? Comment gérer la violence et la folie de l'Autre ? Comment leur résister avec les mots ?
Dans l'index, aucune page n'est répertoriée pour ce livre. Personne ne l'a lu ? Moi si, quand j'étais ado et je voulais voir si j'allais être moins clémente aujourd'hui envers cette auteur qui suscite des réactions virulentes sur le forum (merci d'illustrer mon propos juste au-dessus Mimi). Résultat ? Je ne doute pas que sa bibliographie glisse sur une pente descendante mais ce petit livre sorti en 1999 est plutôt intéressant.

Le principal intérêt de la lecture réside dans la découverte d'une conception radicale du monde professionnel. Un pays où le travail est garant de d'honneur voire de la dignité de l'individu et où l'entreprise est la matrice de la société. La compagnie Yumimoto mâche puis recrache les employés qui n'entrent pas dans le moule (à l'image d'Amélie) et pour ceux qui veulent/doivent à tout prix s'intégrer dans la société Nippone, ils se conforment bon an mal an. La hiérarchie en strates très organisées se chargera de les broyer en les réduisant à un moule bien trop étroit pour l'esprit humain. Ce mode de fonctionnement sonne le glas de l'existence de l'être en tant qu'individu.

En d'autres termes, une vision très éloignée de la mienne d'où la fascination (ça devrait plaire à eXPie aussi). Mais dans le tableau d'horreur qui se dessine, l'humour de l'auteur parvient à faire passer le tout de façon plutôt original et décalée. Face à la vision de ce système totalitaire collectif, l'auteur fait figure d'exception avec ses tendances nombrilistes.


" Le pire, c’est de penser qu’à l’échelle mondiale ces gens sont des privilégiés. "

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»


Dernière édition par Heyoka le Jeu 19 Sep 2013 - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 EmptyJeu 19 Sep 2013 - 20:55

Heyoka a écrit:
Dans l'index, aucune page n'est répertoriée pour ce livre. Personne ne l'a lu ? Moi si, quand j'étais ado et je voulais voir si j'allais être moins clémente aujourd'hui envers cette auteur qui suscite des réactions virulentes sur le forum (merci d'illustrer mon propos juste au-dessus Mimi). Résultat ? Je ne doute pas que sa bibliographie glisse sur une pente descendante mais ce petit livre sorti en 1999 est plutôt intéressant.
Ah, si si, nombreux sont les Parfumés à l'avoir lu. Effectivement, il faudrait reparcourir les 44 pages du fil pour repointer...

Les livres les plus intéressants de Nothomb sont ceux consacrés au Japon ; elle y revient périodiquement, d'ailleurs : cela permet à ses ventes de livres de redécoller.
J'avais écrit, il y a quelque temps :
Citation :
"Le roman reçoit le Grand Prix de l'Académie Française.
Amélie Nothomb y parle de son expérience de stagiaire dans une grande entreprise japonaise. Elle conforte le public occidental dans tous les clichés japonais. Une petite polémique naît, je crois, à ce moment là : à quel point ce qu'elle raconte est-il vrai ? Comprend-elle vraiment le japonais, comme elle le dit ? Certains disent que non, qu'ils lui ont parlé en japonais et qu'elle n'a pas pu leur répondre. Bref, pour certains - et pas des moins calés sur la civilisation japonaise - elle se rapprocherait plus de l'arnaque que du documentaire.
Mais, après tout... c'est un roman, non ?"
Le film était bien, aussi.
Et son livre suivant, Métaphysique des tubes (2000), dans lequel elle raconte les trois premières années de son existence, sa découverte du monde et du chocolat blanc belge, est bien sympa aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 EmptyJeu 19 Sep 2013 - 21:02

je l'ai lu, mais c'était un temps où je ne rédigeait pas encore d'avis. J'en garde un souvenir agréable, mais pas à m'en relever la nuit. J'en ai lu, un autre dont je ne me souviens plus du titre:jypeurien: , et ni d'Eve ni d'Adam dont je ne me souviens absolument de rien.....d'où ma décision de ne plus lire Amélie.
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 EmptyJeu 19 Sep 2013 - 21:25

mimi54 a écrit:
je l'ai lu, mais c'était un temps où je ne rédigeait pas encore d'avis. J'en garde un souvenir agréable, mais pas à m'en relever la nuit. J'en ai lu, un autre dont je ne me souviens plus du titre:jypeurien: , et ni d'Eve ni d'Adam dont je ne me souviens absolument de rien.....d'où ma décision de ne plus lire Amélie.
C'est sûr que ce qu'elle avait de plus intéressant à dire du Japon, elle l'a dit dans ses premiers livres. Ni d'Eve ni d'Adam est très lisible, mais moins bon que ses productions nippones précédentes... et le souvenir s'estompe largement plus vite, aussi.

Quant à s'en relever la nuit, bien sûr qu'il n'en est pas besoin : c'est tellement vite lu... Je ne crois pas voir jamais laissé une lecture de Nothomb inachevée. Une fois, j'avais même quasiment fini de le lire avec un simple trajet du boulot jusqu'à chez moi... rire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 EmptyJeu 19 Sep 2013 - 21:41

J'ai un excellent souvenir de Stupeur et tremblements! Rien que le titre.. Elle a un certain art pour les titres, Amélie!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 EmptyJeu 19 Sep 2013 - 21:50

Marie a écrit:
J'ai un excellent souvenir de Stupeur et tremblements! Rien que le titre.. Elle a un certain art pour les titres, Amélie!
En effet j'en ai encore en tête l'atmosphère très particulière et un certain plaisir de lecture  : le seul livre que j'ai lu de cette auteure il y a très longtemps ! Je n'ai pourtant pas eu envie de la découvrir ..........  intense reflexion

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 43 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Amélie Nothomb [Belgique]
Revenir en haut 
Page 43 sur 50Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 42, 43, 44 ... 46 ... 50  Suivant
 Sujets similaires
-
» Site-boutique de trucs bio en Belgique ?
» [Vente] Baccara, 03/1995, 180.000 km, noir, 1.500 € (Belgique)
» Marché de noël chez Fournier à Menin (jardinerie en Belgique)
» Char Léopard et M113
» Les détachement belge à DEN HELDER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: