Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif ...
Voir le deal
69.99 €

 

 Alfred Hitchcock

Aller en bas 
+19
eXPie
Marko
traversay
animal
colimasson
Chinaski
Roderick Usher
Bellonzo
JDP
Aura
Queenie
Aimiliona
coline
Aeriale
Marie
sousmarin
Chatperlipopette
Babelle
LaChose
23 participants
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
LaChose
Superviseur
LaChose


Messages : 1091
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Fondations.

Alfred Hitchcock Empty
MessageSujet: Alfred Hitchcock   Alfred Hitchcock EmptyMar 27 Fév 2007 - 19:55

Un fil rien que pour lui…votre ou vos films préférés de ce grand du cinéma ?
Alfred Hitchcock Hitchc10
Alfred Hitchcock est un réalisateur britannico-américain, également producteur et scénariste, né Alfred Joseph Hitchcock le 13 août 1899 à Leytonstone (en) (Grand Londres) au Royaume-Uni et mort le 29 avril 1980 à Bel Air à Los Angeles aux États-Unis.

Après une carrière à succès dans son pays natal à l'époque du cinéma muet et au début du cinéma sonore, Hitchcock part s'installer à Hollywood. En avril 1955[réf. nécessaire], il acquiert la citoyenneté américaine, tout en conservant sa citoyenneté britannique[réf. nécessaire].

Au cours de ses quelque soixante années de carrière, il réalise cinquante trois longs métrages, dont certains comptent, tant par leur succès public que par leur réception et leur postérité critiques, parmi les plus importants du septième art : ce sont, entre autres, Les 39 Marches, Les Enchaînés, Fenêtre sur cour, Sueurs froides, La Mort aux trousses, Psychose, ou encore Les Oiseaux.

Pionnier de nombreuses techniques dans le genre du thriller, Hitchcock, « le maître du suspense », est considéré comme l'un des réalisateurs les plus influents sur le plan stylistique, installant les notions de suspense et de MacGuffin dans l'univers cinématographique. Ses thrillers se caractérisent également, le plus souvent, par une habile combinaison entre tension et humour. Ses thèmes récurrents sont la peur, la culpabilité et la perte d'identité. Un thème que l'on rencontre aussi fréquemment dans ses œuvres, avec certaines variations, est celui de l'innocent persécuté.

Doué par ailleurs d'un sens aigu de l'autopromotion — notamment au travers de ses caméos —, Hitchcock demeure aujourd'hui l'une des personnalités du XXe siècle les plus reconnaissables et les plus connues, à travers le monde.

Souvent considéré comme l'un des plus grands réalisateurs britanniques, son nom figure à la première place sur une liste dressée en 2007 par des critiques cinématographiques pour le Daily Telegraph, avec le commentaire : « Sans aucun doute le plus grand cinéaste à émerger de ces îles, Hitchcock a fait davantage qu'aucun autre réalisateur pour façonner le cinéma moderne, lequel sans lui serait tout à fait différent. Il possédait un flair pour la narration, en dissimulant avec cruauté (à ses personnages et au spectateur) des informations cruciales et en engageant comme nul autre les émotions du public. »1

Alfred Hitchcock était Knight Commander (chevalier commandeur) de l'Ordre de l'Empire britannique


Citation :
Filmographie/Index (Cliquez sur les chiffres pour accede directement aux pages)

1922 Number Thirteen
1923 Woman to Woman
1923 L'Ombre blanche
1923 Always Tell Your Wife
1924 Abnégation
1925 Le Voyou
1925 Le Jardin du plaisi
1925 The Prude's Fall
1926 The Mountain Eagle
1927 Les Cheveux d'or
1927 Le Masque de cuir
1927 Downhill ou La Pente
1928 Laquelle des trois ?
1928 Le passé ne meurt pas
1928 Champagne ou À l'américaine
1929 The Manxman
1929 Chantage Pages 2
1929 Junon et le paon Pages 2
1930 Elstree Calling
1930 An Elastic Affair
1930 Meurtre
1931 The Skin Game Page 4
1931 Mary Page 5
1932 À l'est de Shanghai
1932 Numéro dix-sept
1934 Le Chant du Danube
1934 L’Homme qui en savait trop
1935 Les 39 Marches
1936 Quatre de l'espionnage
1936 Agent secret
1937 Jeune et innocent
1938 Une femme disparaît
1939 La Taverne de la Jamaïque
1940 Rebecca Pages 2, 4
1940 Correspondant 17
1941 Joies matrimoniales (Mrs et Mr Smith) Page 2
1941 Soupçons (suspicions) Page 1, 3
1942 Cinquième Colonne
1943 L'Ombre d'un doute
1944 Aventure malgache
1944 Bon voyage
1944 The Fighting Generation
1944 Watchtower Over Tomorrow
1944 Lifeboat Pages 2
1945 La Maison du docteur Edwardes
1946 Les Enchaînés Pages 3
1947 Le Procès Paradine Page 4
1948 La Corde Page 4
1949 Les Amants du Capricorne Page 4
1950 Le Grand Alibi
1951 L'Inconnu du Nord-Express
1953 La Loi du silence
1954 Le crime était presque parfait Page 4
1954 Fenêtre sur cour Page 1
1955 La Main au collet
1955 Mais qui a tué Harry ?
1955 C'est lui
1955 Breakdown
1955 Le Cas de Mr Pelham
1956 De retour à Noël
1956 L'Homme qui en savait trop Page 1
1956 Jour de pluie
1956 Le Faux Coupable
1956 Le Secret de Mr Blanchard
1957 Un incident de parcours
1957 Pris au piège (Suspicion, 01.01) Four o'clock TV
1957 Le Crime parfait TV
1958 L'inspecteur se met a table TV
1958 Sueurs froides (Vertigo) Page 1, 4
1958 Le Plongeon TV
1958 Poison TV
1959 Le Fantôme de Blackheart TV
1959 La Mort aux trousses Pages 2, 4
1959 Arthur TV
1959 The Crystal Trench TV
1960 Incident at a Corner TV
1960 Psychose Page 1
1960 Le Manteau TV
1961 Caracolade ou Le Vilain Parieur TV
1961 Haut les mains TV
1962 J'ai tout vu TV
1963 Les Oiseaux Pages 2
1964 Pas de printemps pour Marnie Pages 2, 4
1966 Le Rideau déchiré
1969 L'Étau
1972 Frenzy
1976 Complot de famille
1980 The Short Night


Livre sur l’auteur : Hitchcock Auteurs : Eric Rohmer, Claude Chabrol
Editeur : Editions universitaires
Nombre de pages : 180 Page 4

Titre : Hitchcock et Selznick
Auteur : Leonard J. LEFF
Editeur : Ramsay Cinéma (1990)
Nombre de pages : 229 pages Page 4

Citation :
Arrêté à la page 5 le 26/01/2013


Revenir en haut Aller en bas
Babelle
Zen littéraire
Babelle


Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Alfred Hitchcock Empty
MessageSujet: Re: Alfred Hitchcock   Alfred Hitchcock EmptyMar 27 Fév 2007 - 21:02

"- Un fil rien que pour lui…" > C'est le moins que l'on puisse faire. Merci sousmarin Wink
"- Votre ou vos films préférés de ce grand du cinéma?" >Tous!

(si vous avez installé la version basique de Quick time player, ça marche >même moi j'ai réussi! :

La douche :
http://hitchcock.alienor.fr/sons/psychose/generique.wav

Vous avez dit, inséparables?
http://hitchcock.alienor.fr/sons/birds/birds.wav

Là, vs allez m'aider?
http://hitchcock.alienor.fr/sons/spellbound/generique.wav

Peur panique du rouge, du blanc et de l'orage :
http://hitchcock.alienor.fr/sons/marnie/generique.wav

Pulsion scopique :
http://hitchcock.alienor.fr/sons/rear_window/generique.wav

Hitchcock, c'est tellement, "mamouth", que, je ne sais, qu'en dire...

Par contre, si quelqu'un peut nous apprendre quelque chose sur Bernard Herrmann, qui a composé la plupart des musiques au-dessus..,
Revenir en haut Aller en bas
http://macrofictions.blogspot.com/
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette


Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 59
Localisation : Bretagne

Alfred Hitchcock Empty
MessageSujet: Re: Alfred Hitchcock   Alfred Hitchcock EmptyMar 27 Fév 2007 - 21:10

pareil TOUS!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://chatperlipopette.blogspot.com
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette


Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 59
Localisation : Bretagne

Alfred Hitchcock Empty
MessageSujet: Re: Alfred Hitchcock   Alfred Hitchcock EmptyMar 27 Fév 2007 - 21:11

Bon un bémol: "Les oiseaux"....il me flanque vraiment une frousse bleue malgré la technique époustouflante du maître! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
http://chatperlipopette.blogspot.com
sousmarin
Zen littéraire



Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Alfred Hitchcock Empty
MessageSujet: Re: Alfred Hitchcock   Alfred Hitchcock EmptyMer 28 Fév 2007 - 0:47

Pour ma part, j’avoue avoir une préférence pour Vertigo, Frenzy et Les enchaînés. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie


Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Alfred Hitchcock Empty
MessageSujet: Re: Alfred Hitchcock   Alfred Hitchcock EmptyMer 28 Fév 2007 - 1:10

Ah moi aussi, je suis incapable de regarder "Les oiseaux" sans fermer les yeux, j'en rêve la nuit et regarde d'un oeil suspiscieux tous les oiseaux après.....C'est l'adaptation d'une nouvelle de Daphné du Maurier, je crois?
J'aime beaucoup "Pas de printemps pour Marnie"
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Alfred Hitchcock Empty
MessageSujet: Re: Alfred Hitchcock   Alfred Hitchcock EmptyMer 28 Fév 2007 - 1:16

Marie a écrit:
Ah moi aussi, je suis incapable de regarder "Les oiseaux" sans fermer les yeux, j'en rêve la nuit et regarde d'un oeil suspiscieux tous les oiseaux après.....C'est l'adaptation d'une nouvelle de Daphné du Maurier, je crois?
J'aime beaucoup "Pas de printemps pour Marnie"

Un film qui laisse des traces longtemps...On ne voit plus ensuite les poiseaux de la même manière...affraid Très réussi donc!
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie


Messages : 22891
Inscription le : 02/02/2007
Age : 44
Localisation : Un peu plus loin.

Alfred Hitchcock Empty
MessageSujet: Re: Alfred Hitchcock   Alfred Hitchcock EmptyMer 28 Fév 2007 - 9:59

vous allez devoir faire mieux en plaidoirie que j'aime j'aime pas quand même ! non parce qu'on peut penser que tout est bon dans le cochon hitchckok mais il faudrait peut-être dire pourquoi nan?

Surtout que moi, je ne connais pratiquement aucun des films de cet Alfred.
pour combler mes lacunes je me fais de temps en temps quelques séances de rattrapage :
ainsi j'ai été époustouflée devant Psychose : les plans tiennent du génie, il parvient à faire monter l'angoisse petit à petit, à jouer avec les ambiguités du personnage - d'ailleurs le jeu d'acteur anthony Perkins est ahurissant, et ultra moderne. Une ambiance gothique (avec la maison qui surplombe le motel), absence de "héros" - des faits plus que des pensées psychologiques. Hitchcock montre l'horreur, fait ressentir le glauque et le macabre.

J'ai vu aussi l'homme qui en savait trop :
j'y ai particulièrement adoré les dialogues, quelques phrases assassines surgissants ici ou là. Une histoire soutenue et haletante. On suit des parents à la recherche de leur fils kidnappé.

Fenêtre sur cour est un de mes préférés : avec l'ambiance huis clos, la vue sur l'immeuble d'en face, l'homme immobilisé qui se crée tout un scénario en partant de simples éléments observés. La paranoïa qui s'enclenche par dessus.
L'impression que les personnages jouent à se peur et jouent tellement bien qu'ils y arrivent.

Déçue par Sueurs froides. Vu deux fois je pense, mais je n'accroche pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Alfred Hitchcock Empty
MessageSujet: Re: Alfred Hitchcock   Alfred Hitchcock EmptyMer 28 Fév 2007 - 12:37

Queenie a écrit:
vous allez devoir faire mieux en plaidoirie que j'aime j'aime pas quand même !

Je n'arrive pas à chroniquer un film que j'ai vu il y a longtemps...Eh oui...c'est comme cela ma petite Queenie quand on vieillit...Crying or Very sad Les souvenirs s'estompent, ne restent que des impressions vagues...Il en est de même pour les livres...
Alors pour que je parle précisément de tel ou tel film d'Hitchcock, il faudrait que je le revois...
Mais quand?...Le temps manque...

Et j'ai tant d'autres livres et films à découvrir!...
Les films d'Hitchcock ont pourtant leur petite place dans un coin de ma mémoire...
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Alfred Hitchcock Empty
MessageSujet: Re: Alfred Hitchcock   Alfred Hitchcock EmptyMer 28 Fév 2007 - 13:47

coline a écrit:
Je n'arrive pas à chroniquer un film que j'ai vu il y a longtemps...Eh oui...c'est comme cela ma petite Queenie quand on vieillit...Crying or Very sad Les souvenirs s'estompent, ne restent que des impressions vagues..

Eh oui .. Je confirme ! Sans doute l'age (ou la flemme ? ) mais dur de retranscrire des ressentis tant d'années après !

Je suis comme Coline , je préfère les garder dans un "coin de ma mémoire"..et peut-être même ne plus les revoir ,de peur d'être déçue surement..Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
sousmarin
Zen littéraire



Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Alfred Hitchcock Empty
MessageSujet: Re: Alfred Hitchcock   Alfred Hitchcock EmptyMer 28 Fév 2007 - 14:02

Alfred Hitchcock Vertig10Ah…Quennie qui titille les pro- Hitchcockiens, dont je fais partie… Very Happy

Parlons donc de Vertigo/Sueurs froides, film psychanalytique…adaptation du roman de Boileau-Narcejac : D'entre les morts / Sueurs froides.
Le héros est au cœur d’une spirale infernale, ballotté par les événements comme un fétu de paille, amoureux d’une illusion, d’une femme fabriquée (peut être devenue réelle ?), en un mot complètement perdu…
Qui sommes nous vraiment ? L’habit fait-il le moine ? L’amour dépasse t-il l’image ?
Ce film est dans la continuité du Dr Edwards et précède Marnie, il fouille nos recoins les plus obscurs, ceux que l’on n’aime pas trop voir mais qui sont si fascinants...
Revenir en haut Aller en bas
Babelle
Zen littéraire
Babelle


Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Alfred Hitchcock Empty
MessageSujet: Re: Alfred Hitchcock   Alfred Hitchcock EmptyMer 28 Fév 2007 - 20:12

Oui, fascinants...
Je suis incapable de plaider Queenie. Il me manque une connaissance basique de la situation de l’œuvre et de sa place dans le cinéma anglais puis américain.
Ou alors, je fais comme d’habitude, je sors mes émotions ?
Hitchcock c’est une tension qui, montant crescendo, me tient en alerte dans le "j’ai besoin d’avoir très peur et ça me fait plaisir", afin d’accentuer peut-être mes pires cauchemars à exorciser.
- A mon service : un mouvement (image, plan), une musique, une mise en situation dans le scénar qui me semblent chez H (et nulle part ailleurs) proches de nos sensations les plus lourdes dans le domaine de nos culpabilités.
Je veux parler de la culpabilité de type psy :
-Marny se veut coupable en commettant un vol : elle est en fait témoin-victime du passé de sa mère.
-Norman Bates assassine dans son motel la jeune fille que sa mère accâriatre et possessive ne lui permet pas d’approcher. Janet Leigh elle-même se culpabilise du vol qu’elle a commis mais n’aura pas le temps de faire marche arrière.
-Le faux Dr Edwardes est persuadé d’avoir commis un meurtre jusqu’à ce que sa mémoire lui renvoie le trauma de son enfance (mort du petit frère, empallé depuis le toît où ils jouaient, sur le grillage de la maison).
-Scottie, souffrant d’une acrophobie dont la manifestation est responsable de la mort d’un de ses collègues, démissionne.

Cela pour la période anglaide de H. (1930-1945?).
Avec, le plus souvent, une forme de romantisme qui me fascinait quand j'était petite : un homme vient tjs au secours de la demoiselle égarée & psychotique : il est son namoureux mais aussi son psy, son exorciseur, enfin, son Nomme, voir... son père ou le père qui a manqué.
Les jeunes (Queenie?) ont-ils vu ça un peu comme ça? ça vs semble suranné hein?
Revenir en haut Aller en bas
http://macrofictions.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
coline


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Alfred Hitchcock Empty
MessageSujet: Re: Alfred Hitchcock   Alfred Hitchcock EmptyMer 28 Fév 2007 - 21:06

Babelle a écrit:
Ou alors, je fais comme d’habitude, je sors mes émotions ?

C'est pas mal non plus!:)
Revenir en haut Aller en bas
Babelle
Zen littéraire
Babelle


Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Alfred Hitchcock Empty
MessageSujet: Re: Alfred Hitchcock   Alfred Hitchcock EmptyMar 20 Mar 2007 - 18:57

Revu Suspicion tourné en 41 (4ème film de la période américaine, après Rebecca) : très déçue mais vu en version française. Avec un Cary Grant qui n'a encore pris ni grandeur ni maturité, et une Joan Fontaine qui avait un air plus "inquiétée-angoissée" et moins timorée dans Rebecca.
Alfred Hitchcock Souponszn4.th

"Deux voyageurs se trouvent dans un train en Angleterre. L'un dit à l'autre : "Excusez-moi Monsieur, mais qu'est-ce que ce paquet à l'aspect bizarre qui se trouve au-dessus de votre tête ? - Oh, c'est un MacGuffin. A quoi cela sert-il ? - Cela sert à piéger les lions dans les montagnes d'Ecosse - Mais il n'y a pas de lion dans les montagnes d'Ecosse - Alors il n'y a pas de MacGuffin". > attribué à A H
Revenir en haut Aller en bas
http://macrofictions.blogspot.com/
sousmarin
Zen littéraire



Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Alfred Hitchcock Empty
MessageSujet: Re: Alfred Hitchcock   Alfred Hitchcock EmptyMar 20 Mar 2007 - 20:14

Bon, ce n’est pas son meilleur (le titre est Soupçons en français) mais les films doublés en français avant les années 70 sont à proscrire, après cela dépend…pour les Hitchcock, il n’y a pas à hésiter, en VO toujours…

La prestation de Cary Grant sur ce film est à contre emploi, il joue un personnage inquiétant, ambigu, mais grand enfant, naïf, maladroit, joueur, menteur, paumé…troublant pour le spectateur habitué à le voir dans des rôles romantiques, d’homme sûr de lui et rassurant…il ne joue pas mal, il joue un homme qui est mal…

Dans son registre plus habituel, je l’ai trouvé excellent dans Indiscrétions de 1941 (même année que Soupçons pourtant) de Cukor ; toujours excellent dans des rôles encore différents, comme dans Sylvia Scarlett de 1935 de Cukor quand il joue un personnage plébéien mais très fin ou dans L’impossible Monsieur Bébé de 1938 de Hawks dans un rôle franchement humoristique, donc je ne crois pas que cela soit une question de maturité.

Contrairement à ce que l’on croit couramment car il a souvent joué dans des comédies romantiques, c’est un acteur caméléon qui adapte son jeu aux desideratas du cinéaste…le fait qu’Hitchcock l’a de nombreuses fois fait jouer semble accréditer cette thèse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Alfred Hitchcock Empty
MessageSujet: Re: Alfred Hitchcock   Alfred Hitchcock Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alfred Hitchcock
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [BD] Alfred
» Alfred Hayes
» Alfred de Vigny
» Alfred de Musset
» Je recherche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: