Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...   Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 EmptyJeu 18 Juin 2009 - 16:17

Carole Lombard, est née Jane Alice Peters, le 6 octobre 1908 dans l'Indiana. Elle fait ses débuts à l'écran à 12 ans, après avoir été remarquée dans la rue par le réalisateur Allan Dwan. Elle ne tourne qu'un seul film avant de revenir quatre ans plus tard et d'apparaître dans de nombreux westerns et comédies. Elle passe sans souci au cinéma parlant et devient une des plus grandes actrices de comédies d'Hollywood dans les années 30. Parmi ses principaux films figurent Train de luxe de Hawks, Mon homme Godfrey de La Cava (sa seule nomination aux oscars) et La joyeuse suicidée de Wellman. Mariée à Clark Gable en 1939, elle tourne alors un film par an dont l'une des rares comédies d'Hitchcock (Joies matrimoniales) puis le célèbre To be or not to be, de Lubitsch.Le 16 janvier 1942, Carole Lombard, en tournée pour soutenir l'effort de guerre, meurt avec sa mère dans un accident d'avion près de Las Vegas. Ainsi prend fin la carrière de celle que l'on a surnommée "L'ange profane".

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 1544
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...   Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 EmptyVen 19 Juin 2009 - 14:10

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 4505_2

Jane Wyman est née Sarah Jane Mayfield le 5 janvier 1917 dans le Missouri. En 1932, elle commence une carrière de chanteuse à la radio puis signe 4 ans plus tard avec la Warner. Elle débute par des séries B, où elle rencontre son futur mari, Ronald Reagan (de 1940 à 1948) puis évolue vers la comédie et les mélodrames, obtenant un premier succès d'estime dans Le poison de Wilder (1945). En 1949, elle remporte l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle de sourde-muette dans Johnny Belinda de Negulesco. Elle tourne alors avec les plus grands metteurs en scène : Hitchcock (Le grand alibi), Capra (Si l'on mariait papa), Curtiz (The story of Will Rogers), Sirk (Tout ce que le ciel permet, Le secret magnifique)... Sa carrière s'essoufle à la fin des années 50 mais elle tourne pour le cinéma jusqu'en 1969. Elle poursuit à la télévision dans plusieurs feuilletons dont Falcon Crest jusqu'à la fin des années 90. Elle se retire alors dans sa villa de Palm Springs où elle meurt en 2007.
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...   Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 EmptyVen 19 Juin 2009 - 14:12

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 5446

Viviane Romance est née Pauline Ronacher Ortmans, le 4 juillet 1912 à Roubaix. Elle débute à 13 ans comme danseuse et rejoint très vite la troupe du Moulin Rouge. Elue Miss Paris à 18 ans, elle est déchue de son titre quand on apprend qu'elle est enceinte. A partir de 1931, elle apparaît au cinéma dans de petits rôles (Liliom de Lang, La bandera de Duvivier...) mais c'est dans La belle équipe de Duvivier (1936) qu'elle s'impose vraiment. Avant la guerre, elle multiplie les rôles de garce et de prostituée et, au box office, elle devance Morgan et Darrieux. Elle tourne L'étrange Monsieur Victor de Grémillon, Salonique, nid d'espions de Pabst, La maison du maltais de Chenal etc. En 1941, elle tente de s'éloigner de son registre habituel avec Vénus aveugle de Gance mais sans grand succès. La guerre terminée elle retrouve Duvivier pour Panique mais son personnage de fille perverse commence à se démoder. Malgré une belle participation dans L'affaire des poisons de Decoin, son étoile ne brille plus guère. On la revoit en 1962 dans Mélodie en sous-sol de Verneuil avant de disparaîre des écrans, hormis sa composition dans Nada de Chabrol en 1974. Elle publie ses souvenirs en 1986 dans un livre intitulé "Romantique à mourir". Elle décède le 25 septembre 1991 à Nice.
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...   Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 EmptyVen 19 Juin 2009 - 14:13

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 1048

Maria Schell est née Margharete Schell-Noe en 1926 à Vienne d'un père écrivain et d'une mère actrice. Elle quitte l'Autriche au moment de l'Anschluss pour s'installer en Suisse. C'est là, en 1942, qu'elle fait ses débuts au cinéma après être apparue au théâtre dans Faust et Romeo et Juliette. Six ans plus tard, elle commence une carrière internationale. D'emblée, elle exprime moins la beauté bouleversante que la candeur, moins la séduction que l'ingénuité. C'est ce qui la vouera aux rôles dramatiques. Souffrante, éplorée, véhémente, victime désignée des destins torturés, elle est le contraire d'une femme fatale, mais plutôt une héroïne qui trébuche sur la fatalité. En 1954, elle obtient un prix au Festival de Cannes pour son rôle dans Le Dernier Pont de son compatriote Helmut Kaütner. En France, elle traverse au milieu d'autres vedettes, le Napoléon de Guitry pour incarner, bien sûr, l'Autrichienne Marie-Louise. Mais c'est surtout Gervaise de René Clément inspiré de L'Assommoir de Zola qui la fait connaître en France et elle apparaît aussi dans Une vie d'Alexandre Astruc inspiré de Maupassant. Elle délaisse les égéries littéraires françaises quand elle est engagée par la MGM après avoir joué dans Nuits blanches de Visconti. Elle rejoint alors Hollywood et tourne dans Les Frères Karamazov de Brooks, La Colline des potences de Daves et La Ruée vers l'Ouest de Mann. La quarantaine venue, elle revient en Allemagne et tourne de temps en temps en France (Le diable par la queue, Folies bourgeoises, La passante du sans-souci) avant de jouer les guest-stars dans Superman. Maria Schell s'est éteinte en avril 2005.
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...   Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 EmptyDim 21 Juin 2009 - 13:04

Née le 8 mars 1921 au Texas,Tula Ellice Finklea, future Cyd Charisse, suit des cours de danse dès l'âge de 6 ans. A 14, elle est engagée par les Ballets russes de Monte Carlo et elle se produit sous le pseudonyme de Felia Siderova. C'est par l'entremise du chorégraphe David Lichine que Tula débute au cinéma dans Something to shout about (1943) de Gregory Ratoff. Elle joue la même année dans Mission to Moscow de Michael Curtiz, où elle interprète une danseuse du Bolchoï. Le chorégraphe Robert Alton et le producteur Arthur Freed font appel à son talent pour danser avec Fred Astaire dans Ziegfeld follies (1945) de Vincente Minnelli. Elle change de nom pour l'occasion et devient Cyd Charisse. La même année, la Metro-Goldwyn-Mayer l'engage pour sept ans, et elle chante dans The Harvey girls de George Sidney. En 1949, elle joue pour la première fois dans un film non musical, Tension, un polar signé John Berry, puis dans Ville haute, ville basse de Mervyn Le Roy. C'est en 1952 qu'elle accède à la gloire, en dansant au côté de Gene Kelly dans l'une des plus célèbres comédies musicales de l'histoire du cinéma, Chantons sous la pluie, de Gene Kelly et Stanley Donen. Elle retrouve Fred Astaire dans Tous en scène, 1953, de Vincente Minnelli, et la critique est dithyrambique. Ces deux films représentent l'apogée de sa carrière. Jusqu'à la fin des années 1950, Cyd Charisse tourne avec de grands réalisateurs hollywoodiens : Gene Kelly et Stanley Donen (Beau fixe sur New York, 1955), Rouben Mamoulian (La belle de Moscou, 1957), Nicholas Ray (Traquenard, 1958). Après 1960, son activité est moins intense. Elle se révèle une grande actrice en incarnant un personnage antipathique dans Two weeks in another town (Quinze jours ailleurs, 1962) de Minnelli. On la voit en 1978 dans son dernier film, Warlords of Atlantis (Les sept cités d'Atlantis). A partir de 1962, Cyd Charisse se consacre surtout au music-hall et à la télévision.
Elle fait ses débuts à Broadway à plus de 50 ans dans Grand Hotel, reprenant le rôle interprété à l'origine au cinéma par Greta Garbo. On la verra dans les années 70, 80, 90 dans de nombreuses séries et téléfilms, et même clips, en tant que guest star. Elle meurt en juin 2008 à Los Angeles.

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 5377_3
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...   Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 EmptyDim 21 Juin 2009 - 13:06

La vie de Simone Simon commence par une énigme : est-elle née en 1910 ou 1911 ? A Béthune ou à Marseille ? Elle vit son enfance et son adolescence entre Madagascar, la France, Berlin, Budapest et Turin. Remarquée à la terrasse d'un café par le réalisateur d'origine russe, Victor Tourjansky, elle tourne son premier film, Le chanteur inconu, en 1931 et enchaîne avec une dizaine de rôles pour Marc Allégret, Carmine Gallone, Maurice Tourneur...aavnt de s'envoler pour Hollywood en 1936. Son premier séjour est un échec avec 6 films guère marquants à son actif dont L'heure suprême de Henry King et Josette et compagnie de Allan Dwan. Sa carrière américaine stagnant, elle revient en France et est engagée par Jean Renoir pour La bête humaine. A la déclaration de guerre, elle repart en Amérique et tourne cette fois dans des films de genre, couronnés de succès : The devil and Daniel Webster (Dieterle), La féline (Tourneur), La malédiction des hommes-chats et Mademoiselle Fifi (Wise). A la fin de la guerre, Simone Simon revient en France et tourne encore une dizaine de films (dont La ronde et Le plaisir d'Ophüls) avant de se consacrer au théâtre à partir du milieu des années 50. On la revoit cependant une dernière fois au cinéma en 1973 dans La femme en bleu de Michel Deville. Simone Simon est décédée le 23 février 2005 à Paris.

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 1282
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...   Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 EmptyDim 21 Juin 2009 - 13:07

Jean Arthur est née le 17 octobre 1900 à Plattsburgh dans l'état de New York. Mannequin, elle débute au cinéma en 1923 mais est remplacée avant la fin du tournage. Elle persévère et commence à obtenir des premiers rôles au début du parlant même si ceux ci sont largement stéréotypés. Heureusement, elle croise la route de grands réalisateurs : Capra (L'extravagant Mr Deeds, Mr Smith au sénat, Vous ne l'emporterez pas avec vous), Ford (Toute la ville en parle), Hawks (Seuls les anges ont des ailes), Borzage (Le destin se joue la nuit). En 1943, elle reçoit sa seule nomination aux Oscar pour Plus on est de fous de George Stevens. Après quelques films anodins, elle apparait après la guerre dans deux grands classiques qui sont ses derniers rôles : La scandaleuse de Berlin, de Wilder ; L'homme des vallées perdues, de Stevens. On ne la verra plus ensuite qu'au théâtre et à la télévision. D'une timidité maladive et incapable d'assumer un statut de star, Jean Arthur, actrice préférée de Frank Capra, est sans aucun doute passée à côté d'une très grande carrière. Elle est décédée le 19 juin 1991 dans sa maison de Carmel, en Californie.

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 1662
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...   Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 EmptyDim 21 Juin 2009 - 13:08

Née le 19 septembre 1913 à Seattle, Frances Framer a connu un destin singulier et dramatique. Dès l'adolescence, elle se fait remarquer par une thèse intitulée "Dieu est mort" et elle gagne un voyage d'études en URSS offert par un journal radical. Sa passion pour le théâtre et le cinéma la conduise en 1936 à faire ses débuts à Broadway, puis à Hollywood (Le vandale de Howard Hawks). Sa carrière est prometteuse mais, dès 1938, elle claque la porte des studios, refusant de se couler dans le moule réservé aux jeunes stars féminines, et renoue avec les scènes new yorkaises. Menacée de rupture de contrat, elle doit pourtant revenir à Hollywood où on la confine dans des productions de petit calibre. Rebelle, dipsomaniaque, elle est finalement déclarée "mentalement irresponsable" et placée dans plusieurs asiles. Médicaments, électrochocs, viol, peut-être même lobotomie, elle vit un véritable calvaire avant d'être reconnue "apte à mener une vie normale" au début des années 50. Elle devient alors réceptionniste, puis présente une émission de télévision avant que la boisson ne mette fin à l'aventure. Atteinte d'un cancer à l'oesophage, elle décède en 1970. Son histoire a été racontée par le film Frances, tourné par Graeme Clifford en 1983, avec Jessica Lange dans le rôle titre.

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 8782
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...   Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 EmptyDim 21 Juin 2009 - 13:12

Teresa Wright est née le 27 octobre 1918 à New York. Elle se dirige d'abord vers le secrétariat puis, malgré l'opposition de ses parents, elle part suivre des cours d'art dramatique au WharfTheater de Princetown. Engagée par Samuel Goldwyn, elle tourne son premier film en 1941, aux côtés de Bette Davis, (La vipère), de William Wyler. En 1942 elle remporte l'Oscar du meilleur second rôle féminin pour sa prestation dans Madame Miniver, toujours de William Wyler. Elle interprète ensuite des rôles de femmes plus mûres et de mères de famille, sous la direction de metteurs en scène tels que Raoul Walsh, John Sturges et George Cukor, et donne la réplique à Marlon Brando dans C'étaient des hommes de Fred Zinneman (1950). Teresa Wright, qui voit ensuite sa carrière décliner, fait sa dernière apparition au cinéma dans L'idéaliste, de Francis Ford Coppola. Elle s’éloigne ensuite de la vie artistique et se retire dans sa propriété de Nouvelle-Angleterre. Teresa Wright meurt le 6 mars 2005, à New Haven, Connecticut, victime d’une crise cardiaque.

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 4830_2
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...   Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 EmptyDim 21 Juin 2009 - 13:14

Margaret Sullavan est née le 16 mai 1911 en Virginie. Comédienne amateur très précoce, elle fait ses débuts professionnels auprès d'Henry Fonda (qu'elle épousera) et de James Stewart (qui sera son partenaire privilégié à l'écran). Après avoir tourné pour John Stahl, elle devient l'actrice préférée du grand Frank Borzage. Elle joue dans Et demain ?, L'ensorceleuse, The mortal storm, Trois camarades...Un temps mariée à William Wyler, elle tourne sous sa direction dans La bonne fée. Elle excelle dans le mélodrame de L'ange impur à La flamme qui s'éteint en passant par Back street. Elle est aussi l'héroïne de The shop around the corner de Lubitsch. Menacée par la surdité, il semble qu'elle n'ait pas supporté l'idée de renoncer à son art et elle se suicide en 1960. Quelques mois plus tard, sa fille Bridget se donne la mort à son tour.

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Margaretsullavan3
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...   Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 EmptyDim 21 Juin 2009 - 16:47

L'actrice anglaise Madeleine Carroll est née le 26 février 1906 à West Bromwich. Elle débute au théâtre en 1927, puis un an plus tard, au cinéma dans The guns of Loos. Son premier rôle marquant date de 1933 dans I was a spy de Victor Saville. Deux ans plus tard, elle est engagée par Hitchcock pour Les 39 marches et elle retrouve le réalisateur dans Quatre de l'espionnage. Engagée à Hollywood par la Fox, elle tourne dans des comédies musicales, des films d'aventure (Le général est mort à l'aube, Le prisonnier de Zenda) puis des comédies anodines qui font pâlir son étoile. Son dernier film important est L'éventail de Lady Wintermere d'Otoo Preminger (1949). Retirée des plateaux, Madeleine Carroll meurt en 1987 à Marbella.

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 4597
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...   Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 EmptyDim 21 Juin 2009 - 16:49

Madeleine Renaud est née le 21 février 1900 à Paris. Issue d'une famille aisée, elle s'engage très jeune dans le monde du théâtre et entre à la Comédie française à 21 ans, institution qu'elle ne quittera qu'en 1948 avec la création de la compagnie Renaud-Barrault. Si elle a toujours privilégié le théâtre, Madeleine n'en a pas moins joué dans une trentaine de films. Elle débute en 1922 et va jouer dans des films de Maurice Tourneur, Duvivier (Maria Chapdelaine), Dréville et surtout Grémillon (L'étrange monsieur Victor, Remorques, Lumière d'été, Le ciel est à vous). Après la guerre, on la retrouve chez Ophüls (Le plaisir), de Broca (Le diable par la queue), Duras...Son dernier rôle au cinéma est pour Francesca Comencini dans La lumière du lac. Madeleine Renaud est décédée le 23 septembre 1994, 7 mois après le compagnon d'une vie, Jean-Louis Barrault.

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 5312_1
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...   Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 EmptyDim 21 Juin 2009 - 16:51

"Cette fille avait tout : beauté, intelligence, talent...mais elle n'est jamais devenue star" disait d'elle Alfred Hitchcock. Née le 13 février 1933 à Chicago, Kim Novak (de son vrai nom, Marilyn Pauline Novak) occupe différents emplois durant sa jeunesse : mannequin, opérateur d'ascenseur, commis en magasin, aide-dentiste...En 1954, elle apparaît pour la première fois à l'écran dans French Line, sans que son rôle ne soit crédité au générique. Engagée par la Columbia, elle joue dans Du plomb pour l'inspecteur (Quine) puis connait quelques succès dans des films de second ordre avant de tourner Picnic (Logan) puis L'homme au bras d'or (Preminger). Après 3 films avec George Sidney, dont La blonde ou la rousse, Hitchcock l'engage pour Sueurs froides et elle enchaîne avec Adorable voisine de Richard Quine (gros échec au box-office). Au début des années 60, sa carrière est sur la pente descendante : elle tourne encore avec Quine mais aussi Wilder (Embrasse-moi idiot) et trouve un rôle dramatique dans Le démon des femmes d'Aldrich. En 1969, elle s'octroie une pause de 4 ans et ne tournera plus qu'épisodiquement (Le miroir se brisa, Le bison blanc, Just a gigolo...), au cinéma ou à la télévision. En 1991, elle stoppe sa carrière après avoir joué dans Liebestraum de Mike Figgis. Elle vit aujourd'hui dans l'Oregon.

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 16
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...   Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 EmptyDim 21 Juin 2009 - 16:52

Elle est née Joan de Beauvoir de Havilland, le 22 octobre 1917 à Tokyo mais c'est sous le nom de Joan Burfield que la soeur de Olivia de Havilland débute au cinéma en 1935 après quelques rôles au théâtre. Elle devient Joan Fontaine en 1937 et tourne alors des films de série B pour la RKO, hormis Demoiselle en détresse et Gunga din, tous les deux signés de George Stevens. Sa sensibilité éclate dans Femmes de George Cukor puis elle tourne à la suite Rebecca puis Soupçons d'Alfred Hitchcock, décrochant avec ce dernier film l'Oscar de la meilleure actrice. Désormais aussi célèbre que sa soeur, elle enchaîne avec Jane Eyre, La valse de l'empereur (Wilder), Lettre d'une inconnue (Ophüls), Othello (Welles), Born to be bad (Ray), Serenade (Mann), L'invraisemblable vérité (Lang), Une île au soleil (Rossen), Femmes coupables (Wise), Tendre est la nuit (King). A partir de 1962, elle se consacre exclusivement au cinéma. Depuis quelques années, elle vit retirée à Carmel, en Californie, et elle a fêté son 91 ème anniversaire le 22 octobre. Elle a écrit une autobiographie "No bed of roses" en 1978.

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 151_3
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 62
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...   Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 EmptyDim 21 Juin 2009 - 16:53

Grace Patricia Kelly est née le 12 novembre 1929 à Philadelphie. A 18 ans, elle quitte sa ville natale pour entrer à l'Académie d'arts dramatiques de New York. Elle travaille comme mannequin pour financer ses études et débute à Broadway dans une pièce de Strindberg. Au cinéma, elle obtient son premier (petit) rôle dans 14 heures de Hathaway (1951). La célébrité arrive avec, coup sur coup, Le train sifflera trois fois (Zinnemann), Mogambo (Ford) puis Le crime était presque parfait et Fenêtre sur cour (Hitchcock), Green fire, Les ponts de Toko-Ri (Robson). En 1955, elle reçoit l'oscar de la meilleure actrice pour Une fille de province puis tourne sur la Côte d'Azur La main au collet (Hitchcock). Elle rencontre le Prince Rainier de Monaco à l'occasion du Festival de Cannes. Le cygne et Haute société (Walters) sont ses derniers films avant son mariage le 18 avril 1956. Elle est décédée dans un accident de voiture le 14 septembre 1982.

Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 104
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Contenu sponsorisé




Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...   Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ... - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Etoiles filantes et trous noirs : Louise Brooks, Marylin ...
Revenir en haut 
Page 8 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio-
Sauter vers: