Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-80%
Le deal à ne pas rater :
BOSCH Machine à dosettes TASSIMO à 9,99 (via bon d’achat)
9.99 € 49.99 €
Voir le deal

 

 Nicolas de Staël [peintre]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas de Staël [peintre]   Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 EmptySam 11 Mai 2013 - 6:03

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Aa164
Le Concert, 1955


L’avant-veille de son suicide, en mars 1955, Nicolas de Staël s’était enfermé toute la journée dans une tour désaffectée du cap d’Antibes. Il avait brossé le fond de ce Concert avec fièvre. Sur cette toile de 350 sur 600 cm, ce géant avait essoré sa rage.
Le soir venu, il avait posé ses brosses, repoussé les paquets de coton avec lesquels il aimait, à la fin de sa vie, étendre ses couleurs. Staël avait ensuite soulevé le lourd châssis pour le caler, debout, au fond de cet atelier de fortune.
Le lendemain, il posait des ocres et des blancs de soie sur la jute avec cette gravité déchirée qui était sa marque. Tel un fantôme, il luttait encore, prisonnier, selon sa formule, d’une « solitude inhumaine ».
Lui seul savait que cette toile serait la dernière. Mais savait-il ce qu’elle porte d’espoir et de révolte ? On y sa démesure, sa faim d’espace, et la flaque écarlate qui dansait devant ses yeux, en 1917, lorsqu’il quitta, enfant, la forteresse Pierre-et-Paul, à Saint-Pétersbourg, emporté par une berline dans une ville en flammes traversée par des milliers de gardes rouges armés de coutelas et de fusils dérobés.
Ces flammes-là le poursuivraient toute sa vie. Lui-même semblait tout à la fois rongé par un feu incandescent et profondément maître des couleurs et de l’espace. La flaque écarlate le rattrapa au soir du 16 mars 1955, à Antibes.


Laurent Greilsamer, Le Prince foudroyé

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas de Staël [peintre]   Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 EmptyDim 15 Sep 2013 - 7:47

Le drame est que la sensibilité tue la sensibilité plus que chaque vague celle qui la précède, qu'il fasse un temps très clair ou la brume extrême où je me sens. Il est toujours plus facile de croire que je suis l'autre. Pourtant celui qui m'empêche de me tuer en toute profession fait ce qu'il a devant lui en absent. Et cela souvent d'une façon immédiate.

Lettres    Nicolas de Staël

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 67

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas de Staël [peintre]   Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 EmptyDim 15 Sep 2013 - 8:07

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 1947-p10

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas de Staël [peintre]   Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 EmptyVen 30 Mai 2014 - 9:58

Si vous passez prochainement par Le Havre:

Nicolas de Staël. Lumières du Nord. Lumières du Sud.

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 A611

site


et le catalogue qui accompagne l'expo

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 A613

drunken

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 39
Localisation : Tours

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas de Staël [peintre]   Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 EmptyVen 30 Mai 2014 - 10:07

ça serait peut-être, enfin, mon excuse définitive pour aller là bas ? danse...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 39
Localisation : Tours

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas de Staël [peintre]   Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 EmptySam 28 Juin 2014 - 17:00

en attendant la suite je repêche du fil de l'expo :

Citation :
kenavo a écrit:
Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Pictur10

Nicolas de Staël

18 juin – 21 novembre 2010

Fondation Pierre Gianadda
Rue du Forum 59
1920 Martigny (Suisse)


site

Pas mal la fondation Gianadda pour accrocher les très grandes peintures et donner la possibilité de plusieurs distances pour regarder et associer.

J'ai râlé pour Hopper à Lausanne, là c'est l'inverse. les points de repères pour l'exposition sont des lettres ou extraits de lettres de Nicolas de Staël dans lesquels il parle de sa peinture et au "sous-sol" un petit film pas trop mal faisant office de biographie. et le "couloir intermédiaire" également avec dessins et photos diverses. normalement c'est plus au début de la visite je crois que l'on passe par là... j'y suis allé à la fin. mais ce n'est pas très important.

Ce qui est important c'est de voir en direct cette peinture, épaisse, dense... très dense. de sombre elle devient colorée, très colorée même, les motifs se simplifient et c'est assez ahurissant de se promener au milieu de tout ça. L'équilibre invisible qui fait tenir chaque tableau, la relation presque extrême qui se fait entre les formes et les couleurs (paysages.... ). Et la transparence dans ces épaisseurs... inimaginable a priori. Sans oublier l'apparition de détails surprenants au hasard du regard, dans les bouteilles ou les fleurs, une forme précise... Il y a quelque chose d'une esthétique, d'une beauté impossible, parce qu'au fond pourquoi ça tiendrait ces paysages aux formes simples et couleurs autres et apparemment uniformes ? cette espèce d'équilibre fou qui revient.

Extraordinaire et vivant par morceaux et en totalité. Je suis ravi de cette expérience en elle-même et de ce qu'elle apporte forcément à la manière de voir.

Et rien de trop, rien qui conditionnerait ou viendrait contraindre le regard, ce sont les tableaux qui habitent l'espace.

Je lis par petites intermittences le petit ouvrage de Guy Dumur :

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 97828610

Qui tient autant de l'impression que de la biographie... de quoi entretenir des réflexions sur le figuratif, l'attachement à une peinture historique ou classique et le rapport marqué entre la peinture et le peintre... encore comme à chaud après cette expo, je pense qu'en occultant la personnalité il reste quelque chose de très fort, notamment dans ce lien, cette tradition, ce respect pour et à travers la peinture pour une idée ou sensation plus grande, plus vaste.

Il y aurait moyen d'en dire plus avec toutes ces images qui résistent, les strates de peinture qui se dévoilent ponctuellement, l'appel de sens à travers la vision...

Merveille, merveille, merveille...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 39
Localisation : Tours

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas de Staël [peintre]   Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 EmptySam 28 Juin 2014 - 20:19

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Tumblr15

de retour de l'expo Lumières du Nord. Lumières du Sud.

Une chronologie, quelques œuvres plus abstraites pour fixer un contexte avant d'entrer dans le vif du sujet : des paysages du nord et des paysages du sud avec pour trame des extraits de lettres, à René Char notamment qui l'ayant fait sortir de sa tanière semble avoir provoqué un émerveillement, et un besoin de paysages. Toiles figuratives aux frontières de l'abstraction la plus limpide.

Baignées d'épaisses mais très douces couleurs froides (les gris bleus...) ou confort d'une multitude de couleurs vives plus fines, lignes horizontales et mince liseré d'horizons ou volumes verticaux plus complexes, c'est assez varié. Et toujours frappant dans les proportions, la reconnaissance est évidence et c'est l'entre-deux entre ce qui n'est pas représenté et qu'on voit quand même, à la fois.

Si le détail au sens habituel n'apparait pas, et souvent moins que dans les minimalistes esquisses (aux nombreuses barques qui sont déjà une manière de structurer un espace), on n'en ressent pas moins une obsession de précision qui ne le dispute qu'au geste vif et fort qui transparait dans les couches épaisses ou plus rapides de peinture. Et si en reproduction ça n'apparait que très rarement, en vrai, les transparences de cette pâte épaisses, les nuances de couleurs qui se dévoilent derrière les autres, la captation de la lumière de ces aplats très mats c'est véritablement prodigieux...

Et il y a le cadre, je ne peux qu'imaginer le sud, mais quand sur place pour certaines toiles, on a devant soi ou que l'on a à peine quitté les distances (de l'estuaire par exemple) et les couleurs c'est encore plus marquant de vérité. Et on pourrait se perdre en contemplation devant ce mystère d'évidence du paysage, et dans la douceur et l'affirmation d'espaces ou de volumes (surfaces de rochers ou étendues de mer, de sable ou de nuages) il y a quelque chose de très poignant.

Sans doute aussi le fait que la plupart de ce qu'on voit, ce n'est "que" 4-5 années d'avant une fin abrupte.

Depuis Martigny j'étais forcément plus préparé, préparé à ce que ça change de voir en vrai, n'empêche qu'étant porté sur le paysage et me retrouvant avec une attention pour cette peinture, je n'étais pas loin de rendre définitivement les armes devant cette expo. Il n'aura pas tout inventé (les couleurs vives, oranges, rouges et jaunes ou un découpage plus géométrique de l'espace) ou certaines abstractions semblent des multitudes étranges avec juste la trace d'un mouvement, d'une ondulation, presque rien. N'empêche il y a le sentiment d'évidence, un soulagement dans la reconnaissance, un apaisement que l'on trouve aussi dans ses paysages nocturnes et jusque dans les formes frustes des ombres des grues du port de Dunkerque.

Dommage que l'on perde autant avec les reproductions (et le catalogue du coup), mais quel bonheur (à côté duquel il est si facile de passer). Et cette sensation d'éphémère de fugacité...


_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas de Staël [peintre]   Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 EmptySam 28 Juin 2014 - 22:18

oh... comme je t'envie...
merci pour ce beau commentaire... faudrait que je trouve un jour la possibilité de les voir en vrai...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 39
Localisation : Tours

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas de Staël [peintre]   Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 EmptySam 28 Juin 2014 - 22:40

je n'ai pas regardé ce qui était projeté pendant l'expo (ça ressemblait peut-être à ce que j'avais aperçu à Martigny ?) mais il n'est pas impossible que voir en video soit déjà un peu mieux qu'à plat pour les reproductions ? ou complémentaire... en attendant mieux de toute façon. singe

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas de Staël [peintre]   Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 EmptyJeu 23 Juil 2015 - 20:24

J'aurais pu aussi bien en parler sur un autre fil, mais bon... En septembre, sortie d'un Citadelles et Mazenod consacré à de Staël :
Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Nicola10

Citation :
Le 16 mars 1955, Nicolas de Staël, âgé de 41 ans, se donnait la mort à Antibes, laissant une oeuvre considérable - des milliers de peintures, dessins et gravures. Sa figure s'entoura très vite d'une aura de légende. Travailleur intransigeant et passionné, le peintre a marqué par la fulgurance de dix années d'intense création l'art de l'après-Seconde Guerre. Des enchevêtrements abstraits au milieu des années 1940 aux aplats lisses irradiants de ses deux dernières années, son cheminement l'a conduit à éprouver la peinture dans un éternel questionnement, renouvelant sans relâche le motif, l'espace, la lumière, la couleur, le volume et le trait.
Cette monographie, avantageusement illustrée, retrace la biographie de cet artiste emblématique et l'évolution formelle de son oeuvre en le replaçant dans le contexte de son époque.
Source : http://www.citadelles-mazenod.com/home/205-nicolas-de-stael.html

Brochure au format pdf avec illustrations : http://www.citadelles-mazenod.com/index.php?controller=attachment&id_attachment=77
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas de Staël [peintre]   Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 EmptyVen 24 Juil 2015 - 19:53


(Dire que j'ai connu ce peintre au travers de couverture de je ne sais plus quel auteur chez Folio)

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas de Staël [peintre]   Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 EmptyVen 24 Juil 2015 - 20:14

eXPie cet ouvrage a l'air tout à fait extraordinaire... malheureusement le prix aussi Wink

pour les couvertures, peut-être ceux-ci?
Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 A359

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 A360

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Aa163

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 A361

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas de Staël [peintre]   Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 EmptyVen 24 Juil 2015 - 20:17


Ouiiiii !

Ho putain.
Que de souvenirs !

Genre lycée.

Bien ouèj Kenavo.

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 39
Localisation : Tours

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas de Staël [peintre]   Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 EmptySam 25 Juil 2015 - 0:50

Mordicus a écrit:

(Dire que j'ai connu ce peintre au travers de couverture de je ne sais plus quel auteur chez Folio)
ce qui est d'autant plus dommage qu'il y a quelques années tu as eu une belle expo pas bien loin de ta grotte.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas de Staël [peintre]   Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 EmptySam 25 Juil 2015 - 7:55


J'te signale que j'ai déjà vu une expo de Nico.

Alors hein.

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas de Staël [peintre]   Nicolas de Staël [peintre] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicolas de Staël [peintre]
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Peinture, photographie… :: Peintres, Dessinateurs, Illustrateurs-
Sauter vers: