Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Javier Cercas [Espagne]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Alfred Teckel
Envolée postale
avatar

Messages : 259
Inscription le : 16/11/2007
Localisation : Lorrain en exil à Paris

MessageSujet: Javier Cercas [Espagne]   Dim 18 Nov 2007 - 13:27



Je suis surpris de ne voir aucun fil sur Les soldats de Salamine, de Javier Cercas, chez Actes Sud, qui avait pourtant plutôt marché. Voici le commentaire que j'en faisais à l'époque:

Livre journalistique, enquête sur un épisode anecdotique et pourtant universel, ces « Soldats de Salamine » sont l’une des plus belles réflexions à la fois sur les utopistes qui mènent le monde au suicide collectif, la création littéraire, et l’héroïsme.

Javier Cercas, journaliste réussi mais écrivain raté à l’époque, décide d’enquêter sur l’histoire peu banale de Rafael Sanchez Mazas, un « bon écrivain », fondateur et théoricien de la Phalange espagnole, le parti de Franco. Tombé aux mains des républicains, il échappe de justesse à une exécution, un soldat républicain lui épargnant la vie.

Tout le livre tourne autour de cette histoire et des questions qui en naissent. La première partie raconte l’histoire de l’enquête sur l’écrivain, la seconde l’histoire en elle-même. Et la dernière, sans doute la plus profonde et touchante, l’histoire de la rencontre (grâce à l’écrivain chilien Bolaño, paix à son âme) avec Miralles, un ancien soldat républicain, un héros malgré lui, qui fit tous les combats de la guerre civile, puis ceux d’Afrique avec les « clochards épiques » de Leclerc, jusqu’au Nid d’aigle, avant de retrouver une retraite anonyme en France. Ce vieil homme, au-delà de sa propre histoire, et de celle de Sanchez Mazas, donne une leçon profonde sur la vie, le sens de l’héroïsme, et l’oubli.

Profond et touchant (et pour un espagnol, sans doute bouleversant), un livre tout simple et très beau, qui se lit très vite, comme un roman policier, un roman vrai, celui de l’Espagne déchirée.



Bibliographie

Citation :
Index : Cliquez sur le numéro de page pour y accéder directement


2002 Les soldats de Salamine Pages 1, 3, 4,
2004 A petites foulées Page 4,
2006 A la vitesse de la lumière Pages 1, 2, 4,
2010 Anatomie d'un instant Page 2, 3,
2014 Les Lois de la frontière Pages 3, 4,

Citation :
Mise à jour le 08/04/2014, page 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesdautomne.spaces.live.com
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 53
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Dim 18 Nov 2007 - 14:19

Grâce à toi, les horizons littéraires s'élargissent encore.
je note cet auteur et ce titre, des fois que la médiathèque l'aurait Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Dim 18 Nov 2007 - 14:32

Chatperlipopette a écrit:
je note cet auteur et ce titre, des fois que la médiathèque l'aurait Wink


J'ai bien peur que tu vas en redemander après la lecture de ce livre.

A petites foulées est un livre étroit où il assimile ces propres expériences comme professeur espagnol en Amérique, et avec
A la vitesse de la lumière, il revient en Amérique. Là encore on peut croire que c'est un peu son histoire - il y fait la connaissance d'un vétéran du Vietnam et se lie d'amitié avec lui. Il retourne en Espagne et se voit confronté avec un succès littéraire (entre les lignes on peut suggérer qu'il s'agit du livre 'Les Soldats de Salamine').

J'aime tous les livres de cet auteur, mais surtout 'Les soldats..' parce que l'Espagne a besoin d'auteurs qui se mettent à traiter les années Franco.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Dim 18 Nov 2007 - 14:46

J'ai lu Les soldats de Salamine mais il y a trop longtemps pour que je puisse dire quoi que ce soit de précis...
Je manque de mémoire...Les prémices d'un Alzheimer?...
Et puis je crois que je lis trop... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Lun 19 Nov 2007 - 0:30

J'avais beaucoup aimé Les soldats de Salamine , et ai été très touchée par l'honnêteté de réflexion sur l'écriture qui se dégageait de A la vitesse de la lumière.
J'avais noté quelques mots de Javier Cercas, lors d'un entretien, dans un de mes petits carnets..

Ecrire ne sert à rien, le langage ne sert à rien, mais il me faut continuer. Ecrire, c'est peut être la seule façon de trouver une illusion aux choses de la vie. Vous avez lu l'éloge funèbre de David Grossman à son fils de 20 ans mort au Liban? Il a écrit un chef d'oeuvre. Je ne veux pas avoir à écrire ce genre de chef d'oeuvre. Plus je vieillis, plus je ne crois qu'en l'honnêteté personnelle. C'est peu."

c'est déjà beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Ven 25 Jan 2008 - 13:34

Toutes les raisons sont bonnes pour remonter un fil - et surtout s'il s'agit d'un livre que je vous recommande vivement Very Happy
À la vitesse de la lumière est paru en poche

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: javier cercas   Ven 25 Jan 2008 - 14:43

Tu as raison Kenavo, de vouloir relancer Javier Cercas. C'est un des romanciers espagnols interessants avec José Carlos Llop, Javier Marias, Juan Marse, Enrique Vila Matas et Sergi Pamies...

J'ai beaucoup apprécié Les soldats de Salamine et peut etre plus encore
A la vitesse de la lumière.
Dans ce livre, Cercas laisse entendre que l'homme n'est pas bon, ou
plutot qu'il y a en lui des forces obsures et négatives qui ne demandent qu'à exploser s'il ne peut les contenir.
Parfois, c'est la vie elle-meme, des circonstances particulières - ici c'est la guerre ou le succès-, qui font tout basculer, brisent les fragiles apparences.
Il faut alors aller au bout de soi-meme. On ne peut qu'avancer, jamais refaire ou revenir en arrière. On étouffe ses vieux démons ou on se détruit
avec eux.
Ce n'est pas gai. Ce n'est pas forcément triste. c'est la vie.jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Ven 25 Jan 2008 - 15:14

bix229 a écrit:
C'est un des romanciers espagnols interessants avec José Carlos Llop,
Je peux dire que l’Espagne est un des pays dont je m’intéresse énormément point de vue littérature et dont je connais beaucoup d’auteurs. Mais il y en a toujours qui m’échappent Very Happy et hier soir en feuilletant PAGE des Libraires je suis tombé pour la première fois sur le nom de José Carlos Llop et il est déjà sur ma LAL Very Happy

bix229 a écrit:
J'ai beaucoup apprécié Les soldats de Salamine et peut etre plus encore
A la vitesse de la lumière.
Oui.. je crois que c’est aussi le cas chez moi.
En fait j’essaye de ne pas mettre ses deux livres ‘en comparaison’ parce que je les trouve tous les deux très bon – mais comme ils sont d’un même auteur, je dois dire qu’il est arrivé avec À la vitesse de la lumière à une amélioration de son art – et donc le résultat est aime

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: javier cercas   Ven 25 Jan 2008 - 15:34

Juste un mot sur Llop, Kenavo. Je ne sais pas ce qu'il en est pour toi, mais je n'aime pas trop le battage médiatique autour d'un livre. Ni meme qu'on m'en parle trop. Et surtout pas qu'on me raconte l'histoire...
En fait, j'aimerais aborder un livre en toute innocence. Difficile quand on fréquente un forum et des lecteurs enthousiastes...Mais je suis un peu...
particulier !

Bref. Le messager d'Alger de J.C. Llop. C'est un livre morbide où la mort et le danger sont constamment présents. Le passé aussi. Non pas parcequ'il serait meilleur que le présent (le passé c'est le franquisme), mais parcequ'il est le seul repère stable.
D'ailleurs passé et présent se télescopent sans cesse. Et les zones d'ombre du passé subsistent sans s'éclairer. Comme une sorte de cauchemar rémanent... Un beau livre parceque, le style, l'histoire et les personnages sont réussis. J'attends ton opinion...
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Ven 25 Jan 2008 - 17:58

bix229 a écrit:
Juste un mot sur Llop, Kenavo. Je ne sais pas ce qu'il en est pour toi, mais je n'aime pas trop le battage médiatique autour d'un livre. Ni meme qu'on m'en parle trop. Et surtout pas qu'on me raconte l'histoire...
En fait, j'aimerais aborder un livre en toute innocence. Difficile quand on fréquente un forum et des lecteurs enthousiastes...Mais je suis un peu...
particulier !
Oui, je me rappelle qu’on a parlé de ceci quand tu es venu chez les Parfumés. En principe je suis d’accord concernant le battage médiatique – j’essaie ‘d’attraper’ un peu le contenu pour au moins être sûr que ce livre va me plaire – mais j’essaye de ne pas lire trop de critiques, avis, etc.
En ce qui concerne la fréquentation du forum – souvent les critiques, points de vue etc. me donnent envie d’approfondir la connaissance de certains auteurs et dans ce contexte j'aime bien lire et échanger mes idées..

bix229 a écrit:
Le messager d'Alger de J.C. Llop. […..] J'attends ton opinion...
C’est en fait le nouveau livre Le Rapport Stein qui m’a mis sur la piste de Llop – mais des trois livres paru à ce jour en français, c’est Le messager d’Alger que j’ai choisi pour faire connaissance avec lui.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Ven 25 Jan 2008 - 21:27

Ce que j'ai tout le temps oublié: le personnage de Rafael Sanchez Mazas dans Les Soldats de Salamine est basé sur un personnage réel et donc il a aussi un fils bien réel qui est en fait un bon écrivain lui-même:
Rafael Sanchez Ferlosio, Les eaux du Jarama

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22886
Inscription le : 02/02/2007
Age : 38
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Mar 21 Avr 2009 - 17:42

kenavo a écrit:
Toutes les raisons sont bonnes pour remonter un fil - et surtout s'il s'agit d'un livre que je vous recommande vivement Very Happy
À la vitesse de la lumière est paru en poche

Mon coiffeur vient de me dire de lire absolument ce livre !

Apparemment il n'avait pas trop aimé les soldats de Salamine (pas assez de références sur les conflits en Espagne, et apparemment pour ce livre, il en faut un minimum), mais il a adoré A la vitesse de la lumière. Et évidemment, y'a un fil alléchant sur Parfum. Je vais me le noter.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Mar 21 Avr 2009 - 18:01

Queenie a écrit:
Mon coiffeur vient de me dire de lire absolument ce livre !
cheers ah oui.. ton fameux coiffeur.. dis lui qu'il a bon goût.. je peux cercler ce livre Wink

Queenie a écrit:
Apparemment il n'avait pas trop aimé les soldats de Salamine (pas assez de références sur les conflits en Espagne, et apparemment pour ce livre, il en faut un minimum), mais il a adoré A la vitesse de la lumière. Et évidemment, y'a un fil alléchant sur Parfum. Je vais me le noter.
Dommage qu'il n'a pas aimé Les soldats de Salamine.. mais en effet c'est un des livres pour lesquels ont doit avoir d'informations de lectures d'avant sur cette guerre..
Puisque c'est un de mes sujets que je recherche depuis des années en littérature, j'ai adoré ce livre
Mais c'est trop bon qu'il t'a dit de lire celui-ci..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22886
Inscription le : 02/02/2007
Age : 38
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Mer 8 Juil 2009 - 11:18

bix229 a écrit:
Tu as raison Kenavo, de vouloir relancer Javier Cercas. C'est un des romanciers espagnols interessants avec José Carlos Llop, Javier Marias, Juan Marse, Enrique Vila Matas et Sergi Pamies...

J'ai beaucoup apprécié Les soldats de Salamine et peut etre plus encore
A la vitesse de la lumière.
Dans ce livre, Cercas laisse entendre que l'homme n'est pas bon, ou
plutot qu'il y a en lui des forces obsures et négatives qui ne demandent qu'à exploser s'il ne peut les contenir.
Parfois, c'est la vie elle-meme, des circonstances particulières - ici c'est la guerre ou le succès-, qui font tout basculer, brisent les fragiles apparences.
Il faut alors aller au bout de soi-meme. On ne peut qu'avancer, jamais refaire ou revenir en arrière. On étouffe ses vieux démons ou on se détruit
avec eux.
Ce n'est pas gai. Ce n'est pas forcément triste. c'est la vie.jypeurien

C'est exactement ce que je pourrais en dire !
J'aime cette façon qu'il a d'écrire l'essentiel, l'impression que ça vient tout seul, et pour donner à entendre des choses que l'on ne lit pas souvent : l'homme est mauvais. Sans pour autant une glorification nihiliste, au contraire. Et comment il est difficile de vivre avec cette part sombre en nous, une fois qu'on l'a découverte et "acceptée".

L'impression de me lire quand je lis son petit bout sur les ravages du succès. Je vous copierais les passages, pour une fois que je trouve quelqu'un qui "pense" comme moi, et qui le dit (mieux que moi), je vais bien l'étaler en gras ici !

(Merci mon coiffeur - faut que j'y retourne d'ailleurs - et merci Kenavo)


C'est bien, aussi, quand c'est facile à lire mais pas "facile" dans le fond.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   Mer 8 Juil 2009 - 11:33

Queenie a écrit:
(Merci mon coiffeur - faut que j'y retourne d'ailleurs - et merci Kenavo)


C'est bien, aussi, quand c'est facile à lire mais pas "facile" dans le fond.
cheers trop contente que tu as aimé .. je savais que ce livre ne pouvait que te plaire..
moi j'attends avec impatience du nouveau de lui Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Javier Cercas [Espagne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Javier Cercas [Espagne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Zarzuela (Espagne)
» (ESPAGNE)
» Le camino del Rey au sud de L'espagne
» Modem espagne
» Mac-Addict en Espagne...qui l'aurait dit !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Espagne et du Portugal (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: