Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Margaret Atwood

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Margaret Atwood - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 3 Icon_minitimeSam 17 Mai 2008 - 8:06

Ne t'inquiètes pas pour ça, le côté SF c'est à la marge, tu verras ce n'est pas le plus important, pas dans l'intrigue principale disons.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Margaret Atwood - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 3 Icon_minitimeSam 17 Mai 2008 - 11:45

mimi a écrit:
et j'avoue que je me demande maintenant quand je vais décrocher. .

Naaan affraid ! Ne te dis surtout pas ça et poursuis ta lecture sans souci, en profitant du plaisir qu'elle procure. En plus ce n'est pas vraiment de la SF mais plutôt de l'heroic fantasy orientalisante, et tu te rendras compte peu à peu qu'elle reprend les motifs de l'histoire principale.
Revenir en haut Aller en bas
mimi
Sage de la littérature
mimi

Messages : 2032
Inscription le : 19/07/2007
Localisation : Auvergne

Margaret Atwood - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 3 Icon_minitimeMer 28 Mai 2008 - 7:37

Eh bien pas eu le temps d'arriver à l'"heroic fantasy orientalisante", je traînais vraiment trop et il a fallu le rendre à la biblio car il était réservé. Mais je l'ai réservé à nouveau innocent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Margaret Atwood - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 3 Icon_minitimeMer 28 Mai 2008 - 22:55

La voleuse d’hommes

Trois amies se retrouvent pour leur déjeuner mensuel dans un restaurant branché de Toronto.
Elles croyaient s'être définitivement débarrassées de Zénia, créature au passé obscur qui leur a volé à chacune leur homme. En apprenant sa mort dans les journaux quatre ans auparavant, elles avaient assisté avec jubilation à son enterrement. Quand soudain la porte du restaurant s'ouvre et Zenia entre, en personne…


Margaret Atwood nous décrit minutieusement le parcours depuis l’enfance jusqu’à l’âge adulte de ces trois femmes qui deviendront amies avec le temps : Tony, Charis et Roz, qui se sont rencontrées lors de leurs études supérieures mais qui ne se connaissaient guère d’atomes crochus à cette époque.
Leur futur point de convergence : elles seront trahies, chacune à tour de rôle, par Zénia, femelle hyper sexy qui gagnera leur confiance et leur amitié avant de détruire leur couple en vampirisant leur conjoint. Ces femmes seront marquées au fer rouge par cette trahison, qui cimentera définitivement leur amitié.

Ces trois femmes n’avaient pourtant pas été épargnées par leur enfance : mère volage et père devenu alcoolique et suicidaire pour Tony ; mère dépressive, père inconnu et oncle pédophile pour Charis ; mère effacée et père escroc pour Roz. L’auteure semble nous offrir une panoplie de personnages aussi détraqués les uns que les autres, les hommes n’ayant pas souvent le meilleur rôle… Chacune trimballe donc tant bien que mal ses failles, ses manques, ses faiblesses, véritables portes ouvertes par lesquelles d’engouffrera Zénia.

Mais qui est donc cette fascinante Zénia, qui s’invente à chaque fois une autre vie et un autre passé en fonction de son interlocuteur ? Mante religieuse et femme caméléon, séductrice et prédatrice, qui sait tellement bien manipuler et se modeler de manière à s’offrir en miroir aux fantasmes des femmes d’abord, des hommes ensuite.
La séduction, la confiance, la manipulation, le rejet, la trahison et l’abandon, voilà les thèmes récurrents apparaissant tout au long du roman.

Pourquoi Zénia réapparaît-elle quatre années après son décès officiel ? Pourquoi a-t-elle simulé sa mort et organisé son propre enterrement ? Voilà ce que les trois amies essayeront de découvrir jusqu’au jour où chacune à tour de rôle la rencontrera en tête à tête dans sa chambre d’hôtel.

Sachez toutefois que Zénia – qui tient à la fois de la vamp, de la stryge et de la sirène par son chant ensorcelant - demeurera à jamais opaque et insaisissable ; aucune question la concernant ne trouvera une réponse claire et définitive. On en vient même à se demander si le fait d’avoir embarqué les conjoints de Tony, Charis et Roz n’étaient pas plus une bénédiction qu’autre chose les concernant…

Je suis dubitative quant à ce roman. D’un côté, je l’ai trouvé long, verbeux, de l’autre, je n’arrivais pas à l’abandonner et j’étais curieuse de lire la suite. Ce roman exerçait donc sur moi une certaine attraction en dépit de ces inconvénients

Citation :
« Zénia lui a volé quelque chose, le seul bien qu’il ait toujours conservé à l’abri de toutes les femmes, même de Roz. Appelons cela son âme. Zénia l’a prise dans sa poche de poitrine quand il ne regardait pas, aussi facilement que si elle avait dévalisé un ivrogne, elle l’a examinée, elle a mordu dedans pour voir si elle était vraie, elle a ricané de la trouver si petite après tout, et elle l’a jeté, parce que c’est le genre de femme qui désire ce qu’elle n’a pas et obtient ce qu’elle veut, puis méprise ce qu’elle a reçu.

Quel est son secret ? Comment réussit-elle ? D’où vient son indéniable pourvoir sur les hommes ? Comment s’en empare-t-elle, interrompant leur course d’un croche-pied, pour le retourner comme un gant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Héri
Envolée postale
Héri

Messages : 193
Inscription le : 16/04/2008
Age : 27
Localisation : Yvelines

Margaret Atwood - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 3 Icon_minitimeLun 30 Juin 2008 - 21:40

J'ai lu L'Odyssée de Pénélope de Margaret Atwood. J'ai beaucoup aimé cette redécouverte du récit d'Homère, les héros en prennent pour leur grade, Hélène n'est plus qu'une pimbêche détestable et Ulysse un homme aux courtes jambes qui se croient intelligent.

Pénélope du fond des enfers se repenchent donc sur le célèbre et glorieux mythe. Mais contrairement à Homère, il n'y a rien de glorieux dans ce quel raconte. Elle va complètement démystifier la légende d'Ulysse avec un humour noir et grinçant.

Une redécouverte de l'Odyssée d'un point de vue totalement différente, beaucoup plus drôle aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://librheri.wordpress.com
Invité
Invité



Margaret Atwood - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 3 Icon_minitimeMer 2 Juil 2008 - 19:55

J'ai lu Le tueur aveugle et je ne partage pas vraiment votre enthousiasme...

Pour faire court, « Le tueur aveugle » est un roman à tiroirs dans lequel nous retrouvons Iris Chase - femme bourgeoise de plus de 80 ans qui entame l’écriture de ses Mémoires -, les extraits d’un roman de science-fiction et les coupures de presses éclairant certains passages cités par l’héroïne.

L’auteure s’amuse à brouiller les pistes en multipliant les perspectives, dans ce qui semble devenir au fur et à mesure de la lecture un véritable roman fleuve qui prend des allures de saga familiale labyrinthique ancrée dans son époque historique, politique, économique, sociale et culturelle.

A l’instar de l’avant-dernier roman que j’ai lu de la romancière (« La voleuse d’hommes »), je suis à nouveau très mitigée. Roman qui se veut ambitieux de par sa construction et les nombreux thèmes abordés, ses faux-semblants et ses effets en trompe l’oeil, je n’ai pas pu m’empêcher de trouver le temps long.


Pourtant l’écriture est belle, les personnages intéressants, la vision d’Iris Chaise lucide et sans concession. Oui mais voilà, l’intrigue sensée se dévoiler à la fin sous forme d’apothéose n’a jamais été au rendez-vous en ce qui me concerne ! Ayant flairé « l’affaire » à la moitié du roman, je suis totalement passée à côté de l’effet recherché. « Tout ça pour ça » traduit parfaitement ce qui m’est venu à l’esprit à la fin de ma lecture, ce qui est tout de même un peu frustrant, vu les nombreuses heures passées à tenir tant bien que mal pour en finir malgré tout. Sans oublier que la partie science-fiction ne m’a pas convaincue non plus…

Au final, plus de points négatifs que de positifs !

Bilan de mes trois lectures de Margaret Atwood : si j’ai bien aimé « La servante écarlate », la lecture de « La voleuse d’hommes » et « Le tueur aveugle » me semblaient suffisamment fastidieuses pour ne plus avoir envie de poursuivre ma découverte de cette auteure. J’arrête là et je passe définitivement à autre chose. Dommage pourtant… Margaret Atwood a l’art de trouver de très bons titres qui donnent vraiment envie d’aller plus loin mais je ne mordrai plus à l’hameçon !


Dernière édition par sentinelle le Mer 2 Juil 2008 - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Margaret Atwood - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 3 Icon_minitimeMer 2 Juil 2008 - 21:43

Je partage ton avis sur Le tueur aveugle, malgré d'indéniables qualités, les points négatifs l'emportent, et pour moi, au fur et à mesure l'ennui s'est installé. C'était le premier livre de l'auteur que je lisais et du coup cela risque d'être le dernier. Crying or Very sad

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Margaret Atwood - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 3 Icon_minitimeMer 2 Juil 2008 - 21:46

Et bien je suis contente de te lire Arabella, j'avais l'impression d'être la grincheuse de service qui faisait sa difficile mais je constate que je ne suis pas la seule à ne pas totalement adhérer au style de Margaret Atwood (nous sommes toutefois minoritaires il me semble).
Même si j'ai bien aimé La servante écarlate...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Margaret Atwood - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 3 Icon_minitimeMer 2 Juil 2008 - 22:29

sentinelle a écrit:
J'ai lu Le tueur aveugle et je ne partage pas vraiment votre enthousiasme...

Tu as bien lu le fil ? Parce que je dois être la seule ou presque à avoir été enthousiasmée. innocent
A moins que tu ne te mettes à me vouvoyer ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Margaret Atwood - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 3 Icon_minitimeJeu 3 Juil 2008 - 20:56

Après une lecture plus attentive, je me suis effectivement rendue compte que les "vivas" concernaient plus les autres romans de l'auteure que le fameux Tueur aveugle sourire
Ceci dit, je ne suis pas convaincue par son style en général jypeurien

Et Mimi ? Plus de nouvelles ?! Je suis curieuse de lire ton billet Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Margaret Atwood - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 3 Icon_minitimeJeu 3 Juil 2008 - 22:11

Il faut que je donne mes impressions sur Cat's eye, (Oeil de chat), une autre véritable réussite, basée également sur une exploration de la mémoire. Qui plairait peut-être davantage à ceux que la complexité du Tueur aveugle a déroutés.
Revenir en haut Aller en bas
Argantel
Envolée postale
Argantel

Messages : 121
Inscription le : 30/06/2008
Age : 43

Margaret Atwood - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 3 Icon_minitimeVen 15 Aoû 2008 - 18:58

L'odyssée de Pénélope

Margaret Atwood - Page 3 Odysse11

J'ai entendu parler de ce livre il y a quelques semaines sur un blog et le principe m'a séduite immédiatement. En effet, ce livre fait partie d'une série de romans d'auteurs contemporains ré-écrivant leur version de mythes célèbres.

Le livre donne en alternance la parole à Pénélope et à un chœur des 12 servantes.

Pénélope, aussi rusée et habile que son époux, nous raconte sa version de sa vie (depuis son mariage jusqu'au retour d'Ulysse après 20 ans d'absence). Elle se trouve aux Enfers, à notre époque et cela donne un ton légèrement décalé très amusant.

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle n'a pas sa langue dans sa poche et elle règle ses comptes avec différents protagonistes (Hélène en particulier en prend pour son grade), le tout sur un ton ironique et alerte très agréable.

En parallèle, le choeur des pleureuses rythme le livre avec ses chants ironiques, moqueurs ou tragiques, poursuivant Ulysse d'une haine implacable (la scène du procès est d'ailleurs un moment particulièrement succulent).

En un mot, j'ai adoré cette lecture, amusante, originale qui donne envie de se replonger sans tarder dans l'Iliade et l'Odyssée.

A noter, un autre livre propose une autre ré-écriture de l'Odyssée vu par Pénélope : il s'agit de "Toi, Pénélope" de Annie Leclerc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://argantel.canalblog.com/
Invité
Invité



Margaret Atwood - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Aoû 2008 - 10:31

Merci pour cette référence, Argantel, elle m'intéresse beaucoup!
Ce roman sera sûrement au programme du prochain shopping livres. miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Margaret Atwood - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 3 Icon_minitimeJeu 11 Sep 2008 - 12:02

Oeil de chat
Cat's eye, 1988

Elaine, une artiste quinquagénaire, revient à Toronto pour une rétrospective de son oeuvre. Sur les lieux où elle a passé son enfance, elle se retrouve submergée par des souvenirs douloureux et en particulier celui de Cordelia, fillette dont elle fut à la fois la complice et le souffre-douleur. Comment se passeront leurs retrouvailles? Le pardon est-il possible ?
Oeil de chat, comme le Tueur aveugle, consiste en des aller-retours entre le présent et le passé. On y retrouve l'idée que la mémoire est une dimension qui peut être explorée comme l'espace, ici encore par une femme hantée par le calvaire qu'elle a vécu enfant.
Un roman moins sophistiqué que Le tueur aveugle mais dont le thème, la persistance de l'enfance et son impact sur l'âge adulte, est traité de façon poignante, convaincante, réaliste. La description de l'univers enfantin, des jeux et des relations de pouvoir complexes entre fillettes (et en particulier le phénomène du bullying et la souffrance qu'il engendre) est vraiment juste, fascinante et effrayante.
J'ai l'impression de ne pas lui rendre suffisamment justice car ma lecture est déjà lointaine, mais je vous recommande chaudement ce roman.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Margaret Atwood - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 3 Icon_minitimeJeu 11 Sep 2008 - 12:07

Après quelques expériences infructueuses avec Margaret Atwood il y a longtemps.. vous me donnez envie de le redécouvrir..
Je crois j'étais trop jeune le moment que je l'ai lu.
Heureusement il y en a encore un ou deux livres d'elle dans ma PAL innocent

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Margaret Atwood - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Margaret Atwood
Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature canadienne-
Sauter vers: