Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Milena Agus [Italie]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Tango
Espoir postal
Tango

Messages : 41
Inscription le : 25/08/2009
Age : 28
Localisation : dans le château ambulant *paf*

Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milena Agus [Italie]   Milena Agus [Italie] - Page 6 EmptyMer 26 Aoû 2009 - 21:54

Oui, je l'ai lu il y a déjà un moment de ça, mais je me souviens d'un passage où la narratrice décrit les rues de son village sarde, et mentionne la chaleur et l'éclat du soleil, et c'est en ça que ça m'a rappellé le Guépard où le soleil est un personnage Very Happy
waouh, je note tous ça merci, c'est là que je vois que finalement je ne connais pas grand chose sourire j'ai entendu parler de Pirandello et Sciascia, mais jamais lu

Sinon je pense que un jour, je me procurerai Mon voisin alors (je le mets sur la liste des achats pour l'instant ). Comme j'aime beaucoup les nouvelles en plus (cet été j'ai fait le plein de nouvelles )
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milena Agus [Italie]   Milena Agus [Italie] - Page 6 EmptyJeu 27 Aoû 2009 - 18:43

Tango a écrit:
Sinon je pense que un jour, je me procurerai Mon voisin alors (je le mets sur la liste des achats pour l'instant ). Comme j'aime beaucoup les nouvelles en plus (cet été j'ai fait le plein de nouvelles )

Il n'est pas cher mais heureusement... parce que c'est...presque rien...( ne tapez pas! sourire )
Revenir en haut Aller en bas
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milena Agus [Italie]   Milena Agus [Italie] - Page 6 EmptyJeu 27 Aoû 2009 - 19:02

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://macrofictions.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milena Agus [Italie]   Milena Agus [Italie] - Page 6 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 2:47

Babelle a écrit:
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milena Agus [Italie]   Milena Agus [Italie] - Page 6 EmptyMer 21 Avr 2010 - 22:15

Quand le requin dort

La narratrice est une jeune lycéenne et quand tout va mal autour d'elle, elle se réfugie dans l’écriture, et crée un monde où elle se sent bien. Elle raconte, avec une touchante ingénuité, sa famille, sa mère et son désespoir tranquille et silencieux, trompée par son mari qui ne pense qu'à courir le monde pour le sauver et qui en oublie sa propre famille, mais qui prend soin de sa femme en essayant de la faire rire
Citation :
Le matin, elle arrivait dans la cuisine avec un air sombre et ne souriait que quand mon père l’accueillait avec bonne humeur : « Oh ! La fraîcheur ! La beauté ! » Et il poussait des soupirs comme s’il avait un orgasme. Il la taquinait, parce qu’il savait à quel point un Bonne nuit ou un Bonjour dit sur un ton qui n’était pas le bon pouvait la jeter dans le désespoir.

Son frère, aussi courbé et effacé que sa mère, se réfugie dans sa musique et se tient le plus possible à l'écart de cette famille loufoque et tragique, dont le besoin d'amour est si criant qu'il fait mal
Citation :
Grand-mère dit que mon frère a pris le pire de maman et de papa : le mal-être de l’une et les absences de l’autre. Papa pourrait faire de grandes choses pour lui, mais il n’est jamais là. Il pourrait lui parler en tête à tête de Dieu, au lieu de le faire en général quand on est tous là, ou de comment se raser sans se couper, ou accrocher les filles. Alors que dans le monde de mon frère il n’y a que Mozart, Bach, Beethoven, qui sont très grands, mais très loin aussi, il faut la partition.

Sa tante, belle, cultivée, drôle, malgré ses nombreux fiancés, ne réussit pas à trouver de mari
Citation :
Ma tante dit que ses fiancés, avec elle, ils couchent, ils rient, ils discutent de choses importantes mais après ils s’en vont. Et je me demande ce qui manque à l’amour, si on couche, on rit et on parle. Papa dit que si elle n’a pas de mari et pas d’enfants c’est parce que, contrairement à ce que je croyais quand j’étais petite, Dieu ne le veut pas ! Et Dieu agit avec une logique écrasante.

Le père toujours ailleurs, la grand-mère qui veille
Citation :
Papa et grand-mère se désapprouvent mutuellement. Grand-mère dit qu’elle n’a jamais supporté les gens qui ne s’occupent pas de leur propre famille et prétendent sauver le monde.

Elle-même, la jeune narratrice, lycéenne, embourbée dans une relation sado-maso avec un homme marié
Citation :
Des étreintes, ou des baisers sur la bouche, ça non, je n’en ai jamais eu, et si j’essaie de lui en donner, il se dérobe aussitôt et dit que notre histoire ce n’est pas ça. Ces trucs-là, c’est pour les baveux et les chieurs.

Et puis, il y a le requin, dans le ventre duquel la famille semble prise au piège, une sorte de prison-refuge dont il est difficile de s'échapper
Citation :
Là dans le refuge, une sorte de ventre de requin-baleine, il y avait toutes les choses que la mer après des millénaires d’histoire y avait déposées, sauf que la vie de survivant n’apportait aucune satisfaction. Surtout, nous ne comprenions pas ce qui avait déclenché la guerre atomique.

Une écriture à la candeur un peu enfantine (c'est une adolescente qui parle) mais puissante par ce qu'elle réussit à véhiculer, émouvante, pour ce récit simple en apparence mais qui touche à l'essence même de la vie de cette famille vraiment pas gâtée. La chance n'a pas frappé à la porte des Sevilla-Mendoza, la soif d'amour est grande mais l'envie de vivre pleinement prendra, presque toujours, le pas sur le désespoir.

Un livre poétique et cru à la fois, qui indispose parfois mais une petite beauté de sensibilité à fleur de peau où l'humour n'est pas absent, bien au contraire et surtout, où la noirceur laisse place souvent, grâce à cet humour, à des éclats éblouissants d'amour autant que de douleur. Un univers un peu étrange, un peu décalé dans lequel on est entraîné dès les premières lignes.

Le premier livre de Milena Agus mais qui n'est en rien, selon moi, inférieur aux suivants. J'avais été séduite par Mal de pierres, j'ai été complètement happée et subjuguée par celui-ci.

J'ai hâte que son dernier La contessa di ricotta, soit traduit. Peut-être même vais-je tenter une lecture en VO Very Happy

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milena Agus [Italie]   Milena Agus [Italie] - Page 6 EmptyMer 21 Avr 2010 - 22:18

Epi a écrit:
Le premier livre de Milena Agus mais qui n'est en rien, selon moi, inférieur aux suivants. J'avais été séduite par Mal de pierres, j'ai été complètement happée et subjuguée par celui-ci.
bon.. après quelques réticences, je note quand même ce livre Very Happy
mais j'attends le poche et espère qu'on va choisir une autre couverture Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milena Agus [Italie]   Milena Agus [Italie] - Page 6 EmptyMer 21 Avr 2010 - 23:28

kenavo a écrit:
Epi a écrit:
Le premier livre de Milena Agus mais qui n'est en rien, selon moi, inférieur aux suivants. J'avais été séduite par Mal de pierres, j'ai été complètement happée et subjuguée par celui-ci.
bon.. après quelques réticences, je note quand même ce livre Very Happy
mais j'attends le poche et espère qu'on va choisir une autre couverture Wink
Attends le poche si tu préfères Kenavo mais mets le sur ta liste, il est vraiment bon ce livre et je pense que tu pourrais l'apprécier Very Happy
(je vais surveiller ça rire )

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milena Agus [Italie]   Milena Agus [Italie] - Page 6 EmptyJeu 22 Avr 2010 - 7:53

Epi a écrit:
(je vais surveiller ça rire )
au lieu de "Big Brother is watching you", sur Parfum il s'agit de "Big Sister is watching you" Razz

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 52

Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milena Agus [Italie]   Milena Agus [Italie] - Page 6 EmptyJeu 22 Avr 2010 - 8:31

Arf, pour une fois, je ne te suis pas sur ce coup-là, Epi... Milena Agus [Italie] - Page 6 8204
Revenir en haut Aller en bas
http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Charlie
Agilité postale
Charlie

Messages : 970
Inscription le : 12/01/2010

Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milena Agus [Italie]   Milena Agus [Italie] - Page 6 EmptyJeu 22 Avr 2010 - 8:35

kenavo a écrit:
Epi a écrit:
(je vais surveiller ça rire )
au lieu de "Big Brother is watching you", sur Parfum il s'agit de "Big Sister is watching you" Razz

Laughing

Pas trop tentée non plus....
J'avais pas apprécié plus que ça Mal de pierres ni Battements d'ailes...... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milena Agus [Italie]   Milena Agus [Italie] - Page 6 EmptyJeu 22 Avr 2010 - 10:27

kenavo a écrit:
Epi a écrit:
(je vais surveiller ça rire )
au lieu de "Big Brother is watching you", sur Parfum il s'agit de "Big Sister is watching you" Razz
Ne t'inquiète pas, avec ma mémoire trouée, tu ne risques pas grand chose Milena Agus [Italie] - Page 6 28294

Nath et Charlie, si vous n'avez pas aimé les autres, effectivement, je comprends que ce Requin ne vous dise rien. Moi, je me suis laissée embarquer tout de suite dans son univers que j'aime beaucoup mais c'est un univers un peu spécial, il faut bien le reconnaître.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Mirabelle
Envolée postale
Mirabelle

Messages : 107
Inscription le : 06/04/2010
Age : 36
Localisation : Vers l'infini et au-delà

Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milena Agus [Italie]   Milena Agus [Italie] - Page 6 EmptyDim 9 Mai 2010 - 22:56

Quand le requin dort est poignant tant ses personnages courent après quelque chose qu'ils ne peuvent avoir.
Il est surprenant d'avoir dans un premier roman cette valse de vie et de mort, cette "fragile, tragique, joyeuse et divine intensité de la vie".
J'ai aimé et maintenant je vais découvrir le Mal de pierres !
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milena Agus [Italie]   Milena Agus [Italie] - Page 6 EmptyDim 9 Mai 2010 - 23:01

Bonne lecture Mirabelle, si tu as aimé Le requin, tu aimeras sans aucun doute Mal de Pierres.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milena Agus [Italie]   Milena Agus [Italie] - Page 6 EmptyLun 10 Mai 2010 - 2:04

J'ai beaucoup aimé battement d'aile, et Le mal de pierre.....un peu moins mon voisin. Et je me tâte pour le requin
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Cliniou
Sage de la littérature
Cliniou

Messages : 1116
Inscription le : 15/06/2009
Age : 48
Localisation : entre ici et ailleurs

Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milena Agus [Italie]   Milena Agus [Italie] - Page 6 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 13:41

J'ai lu cet été Mal de Pierres. Je ne l'ai pas choisi suite à la lecture d'une critique ou de vos impressions, mais tout simplement parce que l'auteur est sarde et le livre petit.
Sarde car ayant été là-bas plusieurs fois, je suis toujours curieuse de voir si je vais retrouver chez certains auteurs ce que j'ai ressenti dans le pays.
Petit car valises obligent.

Bref, je passe sur l'histoire car vous avez déjà bien débattu sur ledit roman.
Je suis assez d'accrod avec Domreader, Bicks et Epi.

Le livre n'est pas épais, le texte ne bascule pas dans des palabres inutiles. M. Agus est franche et fraîche, ses femmes sont belles ainsi que tous ses non-dits omniprésents qui font aussi avancer l'histoire.
Et pourtant, une fois le bouquin refermé, on a une impression de densité.
La fin déjà déstabilise. Et comme j'aime ces auteurs qui bousculent un peu le public échaudé....hmmmmm, une petit claque bien mise. J'en ai la langue qui claque elle aussi.
Donc oui, cette fin change tout et nous fait tout revoir autrement, avec une tendre émotion.
DU coup, le livre fini, on reste avec nos questions; il livre vit encore au travers des regards que l'on pose sur les autres et soi-même.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milena Agus [Italie]   Milena Agus [Italie] - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Milena Agus [Italie]
Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» Tremblement de terre en Italie
» WESDIEP en 2007
» le 20 mai
» ARCHEOLOGIE - Une tombe étrusque de 2 600 ans découverte en Italie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: