Parfum de livres… parfum d’ailleurs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 La surdité, vos perceptions?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 4 EmptyMar 26 Fév 2013 - 21:51

Merci beaucoup pour cette réponse très complète qui explique bien les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Main aguerrie
Cassiopée

Messages : 347
Inscription le : 28/07/2011
Localisation : France

La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 4 EmptyMer 6 Mar 2013 - 19:58

Bonsoir

J'ai fini la première partie de "Des yeux pour entendre" et j'ai relevé cette phrase:

Citation :
Etait-il bon, se demandait-on, que les signes supplantent la parole?
*

Les signes ne supplantent pas la parole, ils sont la parole....

* Il y a très longtemps.....


Dernière édition par Cassiopée le Jeu 7 Mar 2013 - 8:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 39

La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 4 EmptyJeu 7 Mar 2013 - 7:19

En signes, on dit tant de choses en si peu de mots. Écrire, c'est bien. La poésie peut évoquer beaucoup de choses. Ceci dit, cette même poésie ne remplacera jamais l'expression d'un visage de signeur.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 4 EmptyJeu 7 Mar 2013 - 10:25

L'oeil et la main est l'émission dont je parlais au début du fil (merci Armor-Argoat pour le rappel et je me souviens également de cette émission terrible sur les implants) et pour ceux que la création théâtrale et la LSF intéressent, je joins un lien qui renvoie au site de l'IVT (International Visual Theatre). Cela donnera peut-être des envies ou permettra de suivre certaines pistes :

IVT

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Main aguerrie
Cassiopée

Messages : 347
Inscription le : 28/07/2011
Localisation : France

La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 4 EmptyMer 24 Avr 2013 - 15:40

Mon avis sur

Des yeux pour entendre

Merci Jack Hubert de m'avoir conseillé cette lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Main aguerrie
Cassiopée

Messages : 347
Inscription le : 28/07/2011
Localisation : France

La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 4 EmptyMar 28 Mai 2013 - 22:12

Jack-Hubert, depuis quelques cours (deLSF), le professeur commence la séance avec une blague "pi sourd" et c'est plus une devinette. Elle pose la question "pourquoi" et on doit dire ce qui est drôle et pourquoi. Bien entendu, dans ces blagues, les sourds se moquent gentiment des entendants...

Peux-tu nous dire comment tu expliques ou perçois qu'il y ait des blagues pi sourd ("spécial sourds") qui font rire les sourds (et ceux qui les comprennent) et pas les entendants?


Autre chose: la semaine dernière, nos deux heures trente de cours se sont déroulées dans un centre commercial. Notre professeur nous donnait des choses à faire, des demandes et on devait se débrouiller sans parler avec les commerçants... Elle voulait qu'on comprenne les difficultés d'une personne sourde... Ce qui était très amusant, c'était les commentaires des entendants (qui pensaient que nous étions sourds) du style: "tu crois qu'elle a compris?" ou "j'ai compris ce que vous voulez, comment je lui explique..."
Revenir en haut Aller en bas
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 39

La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 4 EmptyMer 29 Mai 2013 - 9:08

Citation :
Peux-tu nous dire comment tu expliques ou perçois qu'il y ait des blagues pi sourd ("spécial sourds") qui font rire les sourds (et ceux qui les comprennent) et pas les entendants?

Pendant longtemps, cassiopée, j'ai eu l'occasion d'observer les deux côtés de la médaille. Dans ma vie d'adulte, je dirais que j'ai éprouvé cette appartenance à la communauté sourde sous le fruit des expériences plus individuelles. Ça nous arrive parfois, effectivement, de rire gentiment des situations qui peuvent se produire dans le monde entendant. Par exemple, quand tu nous dis :

Citation :
"tu crois qu'elle a compris?" ou "j'ai compris ce que vous voulez, comment je lui explique..."

Dans le fond, il est important de comprendre que les Sourds ne vivent pas toujours «à part égale». Si «tu crois» a valeur de symbole, le «comment l'expliquer» se place dans une espèce de «je ne sais pas» qui peut amener les gens à prendre des attitudes comment dire... oui, il y a des exceptions, oui, le monde est généreux parfois... mais de l'autre côté de la médaille, nous percevons ceci comme de l'indifférence et une incapacité de communiquer qui parvient au point d'être perçu comme du «je m'en-foutisme» et un constat de négligence à l'égard de notre condition.

Edit : Un détail important aussi... «comment je lui explique»... l'absence de la deuxième personne du singulier. «Comment t'expliquer» est bien différent de ce qui s'explique à une tierce personne, donc en dehors de ce qui me concerne personnellement... cette distorsion survient souvent à cause de la différence de langue. La rencontre avec la condition sourde marque.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Main aguerrie
Cassiopée

Messages : 347
Inscription le : 28/07/2011
Localisation : France

La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 4 EmptyMer 29 Mai 2013 - 12:30

Ce qui m'a marquée, c'est que les entendants parlaient de nous à la troisème personne, entre eux, comme si on n'avait pas de mode de communication, comme si on était transparents...
J'étais à deux doigts de leur taper sur l'épaule et de dire:" eh, on est là !"...
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 4 EmptyLun 3 Juin 2013 - 15:49

Le 31 mai a eu lieu la 14e journée de la marche du siècle. Sourd, de Fuzy à Toulon d' Arreux.

D' autres marches ont eu lieu un peu partout en Europe. Leur but : attirer l' attention sur leur situation et essayer de l' améliorer sur tous les plans.


La surdité, vos perceptions? - Page 4 Marche10

Manifestation au Québec

La surdité, vos perceptions? - Page 4 Emmanu10

Emmanuelle Laborit, actrice emblématique. Le livre qu' elle a écrit : Le cri de la mouette

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 39

La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 4 EmptyMar 4 Juin 2013 - 8:21

bix229,

Si j'en crois les photos, j'ai participé à l'organisation d'une des marches précédentes au Québec. Habituellement, elles ont lieu à la fin du mois de septembre.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 52
Localisation : Entre Paris et Utrecht

La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 4 EmptyMer 2 Oct 2013 - 19:48

Je ne savais pas que tu étais sourd JHB. Mais bon je suis là depuis trois mois seulement.
Je trouve fascinant de regarder des personnes malentendantes se parler avec le langage des signes. J’essaye de ne pas trop les fixer pour ne pas les gêner. Il y a une telle précision dans leurs gestes et il y a une telle énergie qui s’en dégage. J’essaye de ne pas  trop les fixer quand ils parlent ensembles. Je me suis souvent posée la question de savoir si c’était un langage international. Je trouvais ça génial de penser que tous les malentendants de tous les pays pouvaient parler ensembles. Maintenant je sais que ce n’est pas le cas. Bon dommage.
J’avais vu en 86 le film « les enfants du silence » avec John Hurt et Marlee Matlin. Je ne suis pas sûre, mais ça a bien été un des premiers film tourné avec une malentendante et qui a réveillé les consciences ? et le débat ?
J’ai eu envie d’apprendre le langage des signes.  Je n’ai pas de malentendants autour de moi donc finalement ça ne s’est pas fait.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 39

La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 4 EmptyJeu 3 Oct 2013 - 7:46

pia,

Tout d'abord, pour fixer une personne sourde... attention... Wink Nous tolérons quand même les regards, mais comme tu dis, il faut faire attention de ne pas trop s'attarder. Ce sera mal perçu si nous sentons que la personne en face de nous manque d'éducation à ce trait. Nous comprenons très bien cette espèce de fascination que notre vue peut susciter mais rendu à un moment, nous ferons sentir notre désaccord si la personne dépasse les bornes. Quand des entendants sont avec nous, des fois ça peut aider pour désamorcer certaines de ces situations. Le truc, c'est d'essayer d'être discret ou encore voir si nous sommes assez partants pour tenter un contact. C'est pas évident mais bon, vous saurez jamais en n'essayant pas... :)

Pour ce qui est de nos signes, leur précision et leurs spécificités, une langue internationale vieillirait d'avance puisque mal adaptée à l'environnement immédiat de la personne sourde et sa culture nationale. Ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas une langue des signes internationale : c'est une convention de base pour la tenue de certains congrès mondiaux. C'est comme si tu me dirais que le patois québécois ne vaut pas le parisien ou encore tout dialecte local... nous aurons beau prétendre que le français dit international est de circonstance, chaque dialecte local enrichit les perspectives que nous pouvons donner à une langue toute en couleurs.

Ainsi, nous avons une Langue des signes Québécoise. À Montréal et à Québec, nous pouvons observer certaines nuances et habitudes propres aux régions. Nous nous comprenons, mais il faut s'adapter pour mieux se comprendre. Il y a aussi le fait que notre langue n'est toujours pas reconnue dans un contexte scolaire dans la mesure où cette reconnaissance permette de considérer la langue signée à part entière. Pour le moment, nous avons toujours tendance à considérer ceci comme une langue de seconde zone.

Soit dit en passant, pour dire malentendant, il faut inclure ceux qui parlent et ont des restes auditifs qui leur permettent jusqu'à un certain point d'entendre certains sons. Dans le cas de ceux qui signent, même ceux qui seraient physiquement malentendants, préfèrent se désigner comme Sourds. C'est une particularité culturelle et le fait d'être malentendant distingue déjà quelque chose qui ne correspond pas vraiment au sentiment d'appartenance au monde sourd. Donc, un malentendant qui ne signe pas et ne fréquente pas la communauté sourde ne sera pas vraiment à même de comprendre la culture sourde et les diverses langues dont il est question. (réponse à ton affirmation sur les malentendants, même si c'est pour dire «politiquement correct», ce n'est pas tout à fait notre «politiquement correct».)

Pour Les enfants du silence et toutes les actrices sourdes qu'il nous a été donné de voir dans les années récentes (Marlee Matlin - USA, Emmanuelle Laborit - France, une fois une Sourde Québécoise a déjà participé à un film dans Un crabe dans la tête), nous pouvons dire qu'elles ont participé à un éveil social sur la surdité. Toutefois, ce qui fut le plus «démarquant», c'est d'avoir considéré les langues signées comme des vraies langues (Stokoe et les autres par la suite, dont Noam Chomsky) et d'avoir vu le Deaf President Now en 1988.

Je crois en avoir parlé quelque part... un premier président sourd pour diriger une université sourde après 125 années ou à peu près d'existence... c'est majeur. Nous pourrions prétexter un conflit de légitimité à propos de ce même président puisqu'il fut entendant plus jeune et qu'il fut mêlé aux tractations entourant sa succession. Il fallut même «faire démissionner» une sourde «oraliste», puisque pas suffisamment Sourde et au «diapason» avec les requêtes de la communauté sourde.

Pour ma part, je considère que ça va prendre un-e président-e sourd-e à la tête d'un pays pour que les choses finissent par changer à la longue. Un mouvement collectif de masse, une révolution, peut changer des choses, mais il faut des choses plus durables et plus institutionnalisées pour vraiment espérer un impact et un changement fécond des mentalités.

Pour ce qui est d'apprendre les signes et les pratiquer au quotidien, c'est une façon de perpétuer les signes et de les faire vivre. Quand nous apprenons les signes, nous pouvons être transformés et être plus conscients de différentes choses.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 52
Localisation : Entre Paris et Utrecht

La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 4 EmptyVen 4 Oct 2013 - 8:16

jack-hubert bukowski a écrit:
pia,

Tout d'abord, pour fixer une personne sourde... attention... ;)Nous tolérons quand même les regards, mais comme tu dis, il faut faire attention de ne pas trop s'attarder. Ce sera mal perçu si nous sentons que la personne en face de nous manque d'éducation à ce trait. Nous comprenons très bien cette espèce de fascination que notre vue peut susciter mais rendu à un moment, nous ferons sentir notre désaccord si la personne dépasse les bornes. Quand des entendants sont avec nous, des fois ça peut aider pour désamorcer certaines de ces situations. Le truc, c'est d'essayer d'être discret ou encore voir si nous sommes assez partants pour tenter un contact. C'est pas évident mais bon, vous saurez jamais en n'essayant pas... :)

Pour ce qui est de nos signes, leur précision et leurs spécificités, une langue internationale vieillirait d'avance puisque mal adaptée à l'environnement immédiat de la personne sourde et sa culture nationale. Ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas une langue des signes internationale : c'est une convention de base pour la tenue de certains congrès mondiaux. C'est comme si tu me dirais que le patois québécois ne vaut pas le parisien ou encore tout dialecte local... nous aurons beau prétendre que le français dit international est de circonstance, chaque dialecte local enrichit les perspectives que nous pouvons donner à une langue toute en couleurs.

Ainsi, nous avons une Langue des signes Québécoise. À Montréal et à Québec, nous pouvons observer certaines nuances et habitudes propres aux régions. Nous nous comprenons, mais il faut s'adapter pour mieux se comprendre. Il y a aussi le fait que notre langue n'est toujours pas reconnue dans un contexte scolaire dans la mesure où cette reconnaissance permette de considérer la langue signée à part entière. Pour le moment, nous avons toujours tendance à considérer ceci comme une langue de seconde zone.

Soit dit en passant, pour dire malentendant, il faut inclure ceux qui parlent et ont des restes auditifs qui leur permettent jusqu'à un certain point d'entendre certains sons. Dans le cas de ceux qui signent, même ceux qui seraient physiquement malentendants, préfèrent se désigner comme Sourds. C'est une particularité culturelle et le fait d'être malentendant distingue déjà quelque chose qui ne correspond pas vraiment au sentiment d'appartenance au monde sourd. Donc, un malentendant qui ne signe pas et ne fréquente pas la communauté sourde ne sera pas vraiment à même de comprendre la culture sourde et les diverses langues dont il est question. (réponse à ton affirmation sur les malentendants, même si c'est pour dire «politiquement correct», ce n'est pas tout à fait notre «politiquement correct».)

Pour Les enfants du silence et toutes les actrices sourdes qu'il nous a été donné de voir dans les années récentes (Marlee Matlin - USA, Emmanuelle Laborit - France, une fois une Sourde Québécoise a déjà participé à un film dans Un crabe dans la tête), nous pouvons dire qu'elles ont participé à un éveil social sur la surdité. Toutefois, ce qui fut le plus «démarquant», c'est d'avoir considéré les langues signées comme des vraies langues (Stokoe et les autres par la suite, dont Noam Chomsky) et d'avoir vu le Deaf President Now en 1988.

Je crois en avoir parlé quelque part... un premier président sourd pour diriger une université sourde après 125 années ou à peu près d'existence... c'est majeur. Nous pourrions prétexter un conflit de légitimité à propos de ce même président puisqu'il fut entendant plus jeune et qu'il fut mêlé aux tractations entourant sa succession. Il fallut même «faire démissionner» une sourde «oraliste», puisque pas suffisamment Sourde et au «diapason» avec les requêtes de la communauté sourde.

Pour ma part, je considère que ça va prendre un-e président-e sourd-e à la tête d'un pays pour que les choses finissent par changer à la longue. Un mouvement collectif de masse, une révolution, peut changer des choses, mais il faut des choses plus durables et plus institutionnalisées pour vraiment espérer un impact et un changement fécond des mentalités.

Pour ce qui est d'apprendre les signes et les pratiquer au quotidien, c'est une façon de perpétuer les signes et de les faire vivre. Quand nous apprenons les signes, nous pouvons être transformés et être plus conscients de différentes choses.
T a réponse m’éclaire sur plein de choses. sourire 

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Main aguerrie
Cassiopée

Messages : 347
Inscription le : 28/07/2011
Localisation : France

La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 4 EmptyDim 6 Oct 2013 - 21:26

Bonsoir

Je reviens sur ce sujet qui me passionne (voir plus haut les raisons).
Je suis des cours de langue des signes depuis plus de dix ans et je constate que les nouveaux élèves viennent parfois apprendre simplement pour le plaisir, pas pour une raison familiale, professionnelle ou autre..
Quand on les questionne, ils expliquent qu'ils ont envie de faire un geste vers les malentendants, que c'est une langue "belle" et qu'il n'y a pas de problème d'accent (je ne les décourage pas en ne disant pas qu'en France, par exemple, d'une région à l'autre, certains signes sont différents...), mais que le souci, c'est la "pratique"...on en discute pas avec ses mains tous les jours sauf si...
Mes élèves entendants, comme ils sont avec mes élèves sourds, connaissent des signes et ont envie d'aller plus loin alors, on apprend...J'espère qu'ils garderont ces acquis à l'âge adulte...
et alors qui sait? Peut-être que la société, par les jeunes, évoluera....
Revenir en haut Aller en bas
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 39

La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 4 EmptyLun 7 Oct 2013 - 6:09

Cassiopée a écrit:
Peut-être que la société, par les jeunes, évoluera....
J'y crois jusqu'à un certain point. Nous avons tous été des enfants un jour. Toutefois, comme tu as pu peut-être le lire dans ma dernière intervention, j'ai atteint un degré de lucidité pessimiste qui m'incline à croire que de grands moyens devront être entrepris pour vraiment que nous parvenons à un réel stade de changements sociaux à plus grande échelle.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La surdité, vos perceptions?
Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: L'humain, la société, la nature...-
Sauter vers: